-
Le 27 November 2014 à 10:11 | mise à jour le 09 January 2015 à 15:53

La France lance la préparation de « son » mondial


La France lance la préparation de « son » mondial


Pour le lancement de la préparation du mondial masculin qui se déroulera chez elle au Vendéspace de Mouilleron-le-Captif (21-27 juin), l'équipe de France de Fabien Savreux s'est retrouvé pour trois jours de stage cette semaine. Un stage ponctué par deux rencontres amicales remportées haut la main malgré la fatigue liée au travail intense prévu par le technicien français. St-Omer (2-5) puis une selection régionale (3-6) ont donc cédé. Un bilan qui réjouit forcément Savreux. Entretien.

Bonjour Fabien, quels étaient les objectifs de ce premier stage ?

« Ce premier stage était important. On peut se dire qu'il est encore loin du mondial. Mais il était question de ne pas perdre de temps. Sur deux jours, nous avons organisé quatre entraînements et joué deux matchs amicaux. C'était chargé. Mais le bilan est très satisfaisant ».

Les deux victoires lors des matchs amicaux doivent notamment vous rassurer...

« Oui, surtout que sur le second, avec la somme de travail des dernières vingt-quatre heures, les joueurs manquaient de jus. Mais ils ont su montré de belles choses tout de même. C'est encourageant ».

L'équipe de St-Omer, vous la connaissiez. Mais qu'avez-vous pensé de cette selection du Nord-Pas-de-Calais ?

« Elle nous offrait une belle opposition. Nous avions en face des joueurs qui faisaient preuve de beaucoup d'envie. Ils avaient du jus, ils mettaient de la vitesse. Tout ce dont nous avions besoin pour ce genre de confrontation ».

Quelle est la suite du programme ?

« Pour ce stage, j'avais convié dix joueurs sur les vingt pré-selectionnés. Trois-quart des joueurs ici-présents feront partis de l'aventure en juin prochain. Il y aura juste quelques ajustements qui pourront déjà se faire lors d'un prochain stage prévu en décembre dans le sud-ouest cette fois-ci. Mais nous partirons sur la même base de travail ».

FRANCE 6 - 3 NORD-PAS-DE-CALAIS (1-4).

150 spectateurs environ.

Buts : Herman (1'), Di Benedetto (6', 23', 29'), Morales (50') pour la France ; Sero (18', 42'), Guillen (37') pour la Selection NPDC.

France > Bonneau (g), Furstenberger, Roux, Herman, Garcia, Leroux, Morales, David, Di Benedetto. Coach : Fabien Savreux.

Nord-Pas-de-Calais > Audelin (g), Huyghe, Ploegaerts, Blomme, Guillen, Birembaut, Mendes, Renard, Sero, Papegay (g). Coach : Clément Lepers.

Le match

D'entrée, la selection française imposa son rythme. Une minute plus tard, le compteur était déjà débloqué par Herman (1-0, 1')... Et si l'excellent Di Benedetto doubla rapidement la mise (2-0, 6'), le selection nordiste se lacha un peu plus et l'audomarois Sero prit le soin de réduire la marque (2-1, 18'). Les débats s'équilibrèrent. Mais avant la pause, à l'expérience, les français accélérèrent pour faire le break (4-1, 25'). La deuxième période fut plus équilibrée mais le mal était déjà fait. Logiquement, la France s'imposait sur une ultime réalisation de Morales.

La réaction adverse

« Honnêtement, je m'attendais à pire. Mais les gars se sont bien battus. La France est une belle équipe. Après, personnelement, quand je vois ce qu'on fait les joueurs du Fresnoy, je me demande encore pourquoi nous sommes derniers de N2 en ce moment. Avec ce niveau-là, nous ne pouvons que décoller ! », de Clément Lepers, entraîneur du HCF Tourcoing et de la selection NPDC.

Ambiance

Deux semaines après la fin du mondial féminin, le club de Tourcoing cher à Isabelle Cottel, sa présidente, accueillait une autre selection française, celle masculine cette fois-ci. Et si les tribunes furent particulièrement bien garnies, surtout pour un match en pleine semaine, ce match fut l'occasion pour les acteurs en coulisse du mondial féminins de se retrouver. Bonne ambiance garantie ! 



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB