-
Le 23 November 2014 à 19:11 | mise à jour le 23 November 2014 à 19:20

Ligue des Champions : l'exploit vendéen face à Valdagno



Grosse performance du club de La Vendéenne face à Valdagno en Champion's league de rink hockey. Menés (4-1) à la mi-temps, les yonnais ont inversé la tendance en seconde période pour s'imposer pour la première fois dans cette compétition (6-4).

Inimaginable. Coup chapeau à la personne qui avait pronostiqué une victoire yonnaise à l'issue de la première mi-temps car la partie était loin d'être gagnée d'avance. Une rencontre en deux temps avec deux attaquants, Tataranni-Ordonez classe mondiale indomptables en première côté italien et vingt-cinq dernières minutes dominées par les joueurs de La Vendéenne réussissant à cinq reprises à trouver la faille sans encaisser le moindre but.

Dans une salle acquise à la cause yonnaise, les « rouge et noir » à trois reprises avaient l'occasion d'ouvrir le score par l'intermédiaire de C.Di Benedetto et E. Fernandez. Un manque de réalisme punis par le duo d'attaques italiens Tataranni-Ordonez à deux reprises sur pénalty pour le premier et sur deux rushes pour le second. L'addition est salée après quinze minutes de jeu pour les yonnais pris à contre-pied. Le contre bien mené par les E.Fernandez, terminera au fond des filets italiens sur une frappe plein axe de Bruno Di Benedetto redonnera espoir à toute une salle.

Installé dans un matelas confortable, le coach italien fait tourner et laisse ses deux gâchettes sur le banc au retour des vestiaires. Un changement et pas des moindres côtés vendéens, la rentrée du gardien gaucher Gaëtan Guillomet à la place de Benoît Rainteau. Deux vecteurs qui changeront la donne de ce match. Les débats s'équilibrent, puis tournent à l'avantage des vendéens. Moins flamboyant offensivement, Valdagno a pu compter sur son gardien Cunegatti (43 ans) l'espace de 15 minutes avant de subir les assauts menés par Borja Lopez et Carlo Di Benedetto. Si les deux pénaltys et le coup franc direct obtenus par les joueurs de L. Huvelin finissent à côtés, les multiples offensives des 10 dernières minutes termineront bien au fond des filets italiens. Tout d'abord par son duo d'entraineurs ibériques, à trois reprises en deux minutes. Dans les ultimes minutes, ni Tataranni ni Ordonez ne trouvera la faille de Guillomet pour donner l'avantage à Valdagno. A l'inverse, le tir à mis distance de Borja Lopez et le tir de Carlo Di Benedetto donnera l'avantage et offrira par la même occasion la victoire au peuple vendéen.

Grâce à cette victoire, le club de Lucas Gaucher peut toujours espérer se qualifier pour la suite de la compétition. Si Porto, d'ores et déjà qualifié, est intouchable, Valdagno et Vendrell sont deux proies à la portée de l'actuel troisième du championnat N1 Elite. 



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB