-
Le 03 June 2014 à 15:58 | mise à jour le 03 June 2014 à 16:00

N1 Elite : HC Quévert 6 – 4 AL Ergué-Gaberic


N1 Elite : HC Quévert 6 – 4 AL Ergué-Gaberic


Cette rencontre, les costarmoiricains l'ont joué facile et ont failli se faire surprendre par des sud-finistériens, venus pour ramener au moins1 point, synonyme de maintien.

Quévert fête son titre avec ses supporters, en gagnant à la fin du match

La 1ère période est tout à l'avantage de Quévert, mais Ergué Gabéric ne lâche rien. Corentin Turluer ouvre le score assez rapidement (1-0, 6ème) et Miguel Sanchez réplique pour les visiteurs (1-1, 9ème).

Le quévertois Maxi Oliva, 20s plus tard, expédie un tir en pleine lucarne (2-1, 9ème). Jusqu'à la pause, Ergué Gabèric malmène Quévert, mais sans réussite ; ce dernier tentent bien des incursions dans le camp visiteur, qui résiste bien. La pause arrive sur un score de 2 à 1, qui permet aux sud-finistériens d'y croire.

Ergué Gabéric incisif, Toni Sero en déveine

Le début de la 2ème période voit le gardien quévertois Olivier Gelebart céder sa place à Justin Lochu, pas souvent entré devant les cages cette saison. Le gardien N°2, s'incline sur un tir d'Hugues Le Bihan qui égalise (2-2, 28ème) et sur 2 penaltys : Javier Medina (2-3, 31è) et Miguel Sanchez (2-4, 32ème).

Olivier Gelebart « reprend les cages », et a un coup de chaud lorsque Miguel Sanchez échoue pour le 5ème but. Au contraire, Maxi Oliva réduit le score pour les bretons (3-4, 40ème), mystifiant Alexandre Adamczyk. Toni Sero rate quelques occasions et le coup franc direct de l'égalisation.

C'est Maxi Oliva, en grande forme, qui d'un splendide retourné, remet les 2 équipes à égalité (4-4, 40ème). Sur leur lancée, les bretons sont bien plus entreprenants : Sébastien Landrin échoue mais Sergio Burgoa, d'un tir en pleine lucarne donne l'avantage à Quévert (5-4, 47ème) avant que Corentin Le Polodec ne clôture le score (6-4, 48ème).

Quévert, après avoir eu chaud, mais toujours invaincu, peut fêter leur titre de Champion de France avec ses supporters. Ergué Gabéric s'est diablement bien battu. Ploufragan battu à domicile par La Vendéenne, peut encore rattraper les visiteurs du jour et Noisy Le Grand. Rien n'est fait pour la place de barragiste. 



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB