-
Le 11 May 2014 à 17:05 | mise à jour le 11 May 2014 à 17:10

N1 Elite : SCRA Saint-Omer 8 – 1 SPRS Ploufragan


N1 Elite : SCRA Saint-Omer 8 – 1 SPRS Ploufragan


Quelques taches jaunes, couleur des visiteurs, égayaient les tribunes du Brockus pour un match un peu particulier puisque 4 anciens du SCRA jouent désormais chez les Bretons.

Le SCRA surclasse Ploufragan

Si l’on ajoute que des déclarations intempestives avaient ajouté un peu de tension et que les Audomarois devaient se passer à la fois de Cirilo Garcia et de Tiago Barbosa, tous deux blessés, il est évident que l’écart supposé entre les deux formations était sans doute plus réduit que ne l’indique  le classement.

Pourtant, très vite, le SCRA parut supérieur dans tous les compartiments du jeu et Carles Cantarero, serein, eut facilement raison des velléités visiteuses. Les Audomarois récitaient leurs gammes et si Thomas Buanec fut efficace sur plusieurs tirs, il dut s’incliner sur une frappe magistrale de Nicolas Guilbert (1-0, 6ème). Chicho Minuzzi, très actif échoua une première fois sur le portier breton mais transforma l’essai peu après, créant un premier écart intéressant (2-0, 12ème). La seule vraie possibilité de Ploufragan fut le coup franc direct accordé pour 10ème faute d’équipe mais Carles Cantarero veillait au grain.

L’enfer du Nord 

La deuxième période sera un véritable calvaire pour les Bretons qui n’auront presque jamais la balle, le SCRA s’ingéniant à faire tourner d’autant plus tranquillement que Gérard Teixido, dont on ne vantera jamais assez les qualités, avait donné au score, un aspect plus conforme avec la différence de niveau entre les deux équipes (3-0, 27ème). Le meilleur restait à venir et Ploufragan, impuissant, verra tourner le tableau d’affichage sans pouvoir endiguer les vagues successives qui vont déferler sans discontinuer. Secoués, notamment par Omar Nedder, submergés, les Bretons vont couler corps et biens, sur des buts de Kevin Guilbert qui va mystifier Thomas Buanec, de Chicho Minuzzi qui marquera  de près,  puis de Gérard Teixido qui frappera encore trois fois. Le 8-0, à la 45ème, enthousiasmait le public, tandis que les supporters des visiteurs constataient les dégâts. Il faudra une pénalité pour que Ploufragan sauve l’honneur selon l’expression consacrée (8-1, 48ème).

Victoire appréciée

Très heureux de ce succès, les joueurs du SCRA  apprenaient aussi que La Roche avait perdu à Quévert et qu’ils étaient toujours en course pour la 2ème place. Satisfaction aussi d’avoir emporté ce match avec seulement 6 joueurs de champ et avec la manière. Ploufragan n’a pas démérité mais est beaucoup trop tendre pour lutter avec des équipes du calibre du SCRA et son attaque, avec 46 buts en 18 rencontres reste nettement la plus faible du championnat.

Fabien Savreux était bien sûr satisfait de cette issue : « On a fait un match plein et montré que le match aller était une contreperformance ; maintenant il nous faut bien  terminer la saison malgré un calendrier difficile et nos deux blessés. »

Quévert garde ses 7 points d’avance sur le SCRA qui possède trois longueurs d’avance sur La Roche.



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB