-
Le 12 December 2013 à 19:12 | mise à jour le 12 December 2013 à 19:17

Elite : Rethel – Villeneuve, logique respectée non sans mal



A moins de 10 minutes, une seule équipe sur le terrain, Rethel est bien là, mais où est Villeneuve ? Didier Lefevre, président de l’ERA, semble soucieux, il faut dire qu’il a écopé de 10 minutes de pénalité à Angers en plus de la défaite de son équipe. Les locaux sont concentrés, fermés, aucun sourire sur leur visage. Après un léger échauffement de 5 petites minutes, les Fous de Villeneuve sont prêts, que le match commence.

1ère période

Villeneuve joue en carré bien bas pour commencer, les espaces sont rares, à la suite d’une pénalité de T. Kane, Rethel joue à 3 vs 4, dans cette situation P. Sebek récupère un palet et sert M. Simo, mais B. Cotinat, gardien de Villeneuve, semble dans de bonnes dispositions. Rethel pousse, les occasions se succèdent, K. Gabillet manque le cadre alors que J. Thomas tire sur le poteau, M. Simo voit même sa tentative repoussée du casque par le gardien.
11 minutes de jeu, pas de façon toujours très académique, Villeneuve tient bon toujours 0-0. Une pénalité est appelée pour Villeneuve, les Ardennais jouent en surnombre en faisant sortir leur gardien mais un dégagement des visiteurs heurtent la jambière de T. Lefranc, les arbitres ne sanctionneront pas malgré les quelques protestations de Villeneuve.
Après moins d’une minute à 4 vs 3, J. Thomas sert M. Simo qui ouvre le compteur des locaux (1-0, 14’32 SN). Villeneuve décide de ralentir le jeu en conservant le palet en défense, mais une nouvelle pénalité vient couper leur tactique, avec seulement 8 joueurs (contre 12 à Rethel), Villeneuve doit gérer ses efforts. Le jeu rethélois est très brouillon, de grosses erreurs techniques empêchent Rethel de proposer de bons shoots durant cette supériorité, heureusement, revenus à 4 vs 4, le bon pressing paie, M. Simo lance P. Sebek qui trompe B. Cotinat entre les jambes (2-0, 21’27). Le nouveau venu, A. Cripps, montre toute sa combativité en marquant sur un plongeon (3-0, 22’34). Une absence sur l’engagement permet à Villeneuve de revenir un peu, K. Luukkonen marquant sans opposition (3-1, 22’44). Une nouvelle fois en supériorité, K. Gabillet, après un petit festival, sert J. Thomas mais B. Cotinat s’interpose, il ne pourra cependant rien sur un tir repoussé par le filet de protection que M. Simo convertit en but (4-1, 24’35 SN). Mi-temps équilibrée que Rethel termine avec un avantage de 3 buts.

2nde période

            Après deux manqués de J. Thomas et K. Gabillet, J. Foote récupère et ne se fait pas prier pour réduire l’écart (4-2, 25’43). Sur un contre à 3 vs 1, C. Grégoire, seul en défense, intercepte le palet, puis relaie avec P. Sebek, pour une finition en poteau rentrant qui soulage la salle inquiète du complexe André Chausson (5-2, 26’59). Peu après, K. Gabillet manque l’immanquable imité dans la foulée par A. Cripps, Rethel manque le coche et se voit puni dans la foulée ; bien servi par E. Clisson, I. Waroquet bat T. Lefranc (5-3, 29’46). Un premier shoot de J. Thomas est repoussé par le gardien, repris par A. Cripps qui voit le palet franchir lentement la ligne de but (6-3, 31’55). Rethel manque encore des occasions de creuser un peu plus l’écart et Villeneuve ne lâche pas prise, E. Clisson servant une nouvelle fois I. Waroquet (6-4, 33’47). Le match devient intense, le prochain but devrait être déterminant. Rethel écope de 2 minutes de pénalité, Villeneuve tient sa chance, 14 secondes en réalité, K. Gabillet profite d’un tir repoussé par son gardien pour se présenter à 2 vs 1 face à B. Cotinat, il prend ses responsabilités et trouve la lucarne (7-4, 37’21 IN). Les Rethélois semblent plus libérés, leur technique est revenue, M. Simo passe entre ses jambes pour P. Sebek qui ne transforme pas mais K. Gabillet fait de même pour T. Kane qui lui ne manque pas l’occasion (8-4, 39’20). La fin du match est plus calme, le dernier but, anecdotique, offert par M. Simo, suite à une mauvaise passe en retrait (il me glissera après le match, « a terrible mistake »), J. Foote arrive libre face à T. Lefranc et marque de fort belle façon (8-5, 49’45).

Rethel semble convalescent et Villeneuve a bien défendu ses chances, mais la victoire des Ardennais ne souffre d’aucune discussion.

F. Corbeil (joueur de Villeneuve et ancien de Rethel)

« On vient à Rethel, Finney est malade, Cudicio est blessé au genou, on est venu à effectif réduit, avec 8 joueurs dont certains avaient 20 ans, d’autres avaient une côte fêlée, Clisson a les orteils cassés donc on venait ici pour essayer de limiter la casse. Je trouve que l’on ne fait pas un mauvais match sauf que l’on a pris des prisons qui nous ont coûté des buts. Si on avait joué à 4 contre 4 … on ne sait jamais, on aurait peut-être pu gagner. Bastien (Cotinat, ndlr) fait un gros gros match. On est déçu car on a perdu mais on ne sort pas la tête basse. Ici à Rethel, je suis revenu jouer là où j’ai tout gagné, donc cela fait plaisir, toujours plein de monde, toujours super à Rethel. »

E. Clisson (joueur de Villeneuve, triple passeur, avec un petit bandage à 2 orteils)

« On était venu en effectif réduit, beaucoup de blessés, surtout au niveau des défenseurs, on connaît Rethel, on pensait que cela allait être assez dur. Finalement on a réussi à faire jeu égal, enfin ils dominaient mais on était bien regroupés défensivement, tout se passait bien mais quelques pénalités nous coûtent cher, à la mi-temps on perd de 3 buts comme au score final. On a eu quelques absences à certains moments, c’est dommage, on aurait pu faire mieux que ça mais bon on limite la casse par rapport à ce que l’on espérait en venant ici. »

T. Kane (joueur de Rethel, buteur, qui a fait l’effort de dire quelques phrases en français)

« Pour le match de ce soir, c’était difficile pour nous, Villeneuve est une bonne équipe qui fait du bon travail. Notre nouvel Américain Andy Cripps a fait un bon match, 2 buts, (l’anglais reprend le dessus, je traduis le reste) c’est un bon apport pour notre équipe et je suis content pour la victoire de ce soir. »



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB