-
Le 11 December 2013 à 19:12 | mise à jour le 11 December 2013 à 19:56

N1 élite : HC Quévert 6 – 6 SCRA Saint-Omer


N1 élite : HC Quévert 6 – 6 SCRA Saint-Omer


Le HC Quévert et le SCRA Saint-Omer ne sont pas parvenus à se distinguer lors de la 7ème journée du championnat de France N1 Elite de rink-hockey.

Le choc au sommet sans vainqueur

Même si les 2 équipes sont reparties dos à dos avec 6 buts chacune, ce choc a été d'une bonne qualité de jeu, moyen au début, certainement à cause de l'enjeu trop important, valant surtout par le suspense final. Les hôtes ont toujours mené au score, les visiteurs se sont accrochés pour ramener 1 point dans le Nord.

Le début du match est timide de la part des 2 équipes, qui cherchent à ne perdre la balle trop facilement. Le nombreux public breton attend la libération des siens. Elle vient lorsque le revenant Sébastien Landrin ouvre le score (1-0, 13è). Le SCRA, un peu déboussolé, encaisse un 2è but du quévertois Corentin Turluer, déviant un tir de Sébastien Landrin (2-0, 14è). A la suite de la 10è faute d'équipe de Quévert, Gérard Teixido, grâce à un coup-franc direct dont il a le secret, réduit la marque pour les visiteurs (2-1, 22è).
A 2 minutes de la fin, Toni Sero, sur penalty aggrave le score (3-1, 23è). Le coup-franc direct de Toni Sero pour la 10è faute d'équipe audomaroise échoue sur Carles Cantarero, Cirilo Garcia hérite de la balle et bat Olivier Gelabart (3-2, 25è).

Echappées et Retours

Cette 2è période est comparable à une étape du Tour de France cycliste : Quévert s'échappe et le peloton SCRA revient à chaque fois.
Quévert prend 2 bonnes longueurs avec un but en contre-attaque de Corentin Le Podolec (4-2, 32è). Une minute plus tard, Gérard Teixido, sur penalty, bouche en partie le trou (4-3, 33è). Et il faut 3 minutes aux audomarois pour rejoindre Quévert, par Cirilo Garcia (4-4, 36è).
A quelques 6 minutes de la fin, Quévert s'échappe : St Omer, a fait rentrer Alan Audelin, qui encaisse un coup franc direct de Toni Sero (5-4, 44è). Le retard est vite bouché par Nicolas Guilbert, qui dans un cafouillage, fait recoller St Omer (5-5, 45è).
Le sprint en vue de la ligne d'arrivée est lancé par Toni Sero (6-5, 47è) qui lève les bras en signe de victoire mais il se fait rattraper sur le fil par le spécialiste des coup-franc directs, Gérard Teixido (6-6, 48è). La fin du match est sifflée sur le score de 6-6.

Les 2 équipes restent co-leaders. Quévert peut regretter de s'être fait rattraper chaque fois qu'il prenait l'avantage et St Omer recevra les bretons au Brockus l'an prochain. Pour le titre ?
En attendant, samedi prochain, le championnat faisant relâche et pour le compte de l'Euroligue, Quévert reçoit les suisses de Diessbach et St Omer reçoit les italiens de Lodi. 



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB