-
Le 09 July 2013 à 11:07 | mise à jour le 24 July 2013 à 13:48

Championnat du monde junior 2013 : l'équipe de France déjà dans le rythme


Championnat du monde junior 2013 : l'équipe de France déjà dans le rythme


Avec 2 matchs en moins de 5 heures pour la première journée des championnats du monde à Anaheim (USA), l’équipe de France Junior de Roller Hockey a rempli son objectif, prendre les 4 points, et entrer dans la compétition de la meilleure des manières. Avec deux victoires 12-1 contre l’Allemagne et 9-2 contre Hong Kong, les tricolores se positionnent parfaitement avant d’enchaîner un planning plus corsé.

France – Allemagne : Contourner la boîte

Plus forte dans tous les secteurs du jeu, la France monopolise le palet dès le début de la rencontre et ouvre le score très rapidement après moins de 14 secondes de jeu par Louis TRAN. TRAN trouve à nouveau la faille en supériorité numérique, servi par Baptiste BOUCHUT. Les Bleuets ne baissent pas le rythme et Guillaume BEGUERY met le palet au fond des filets une troisième fois. La première mi-temps se termine sur le score sans appel de 5-0.  L’Allemagne ne semble pas pouvoir ou vouloir relever la tête et refuse le jeu, se limitant à un carré défensif.

La seconde période reste sur le même rythme, les Tricolores marquent toutes les 3 minutes d’abord par Baptiste BOUCHUT, très en forme, puis par un doublé d’Adrien SEBAG, et enfin par Maxime LANGLOIS. A 9-0, l’Allemagne finit par trouver la faille dans un angle très fermé. Sereine, la France va répondre par l’intermédiaire d’Alexandre GABORIAU, en supériorité une nouvelle fois, puis clôturer le match sur un doublé de Lucas MOUSSET.

Score final : 12 - 1

France – Hong Kong : Une supériorité efficace

Si le second match contre Hong-Kong  démarre sur le même rythme que le précédent, Clément BELOT ouvrant rapidement le compteur d’un tir en pleine lucarne, la suite est plus poussive. Baptiste BOUCHUT double bien la mise, mais à la différence de l’Allemagne, Hong Kong joue sans complexe. Il faut une supériorité numérique, encore, pour trouver la faille par Hugo VITOU. Les Tricolores pensent tenir le match quand ce même VITOU inscrit le 4ème but. Mais une double pénalité française permet à Hong Kong d’inscrire 2 buts et de revenir dans le match (4-2). En pilier de cette jeune équipe Maxime LANGLOIS offre un caviar parfaitement utilisé par GABORIAU pour le 5-2. Et il ne faut que 20 seconde à ce même GABORIAU pour envoyer un missile en pleine lucarne adverse, permettant à la France de mener 6-2 à la pause.

La seconde période reste dense en rythme et en jeu, les jeunes Français sollicitent le gardien en permanence, lui permettant de se mettre en lumière. BOUCHUT, SEBAG et BELOT clôturent la feuille française avec notamment le dernier but une nouvelle fois en supériorité. Cette équipe de France, menée par Bernard SEGUY et Eric PERRAUDIN, semble avoir trouvé la bonne recette d’un power play rondement mené avec plusieurs alternatives. Reste à prouver son efficacité face aux écuries à venir qui proposeront, à n’en pas douter, une toute autre qualité de jeu que les adversaires du jour.

Score final : 9-2

La France va pouvoir profiter de sa journée, ne jouant qu’à 17h45 heure locale face à L’Australie (+9h00 en France). Une équipe qui s’est inclinée lourdement face aux tchèques. C’est donc une dernière étape de rodage avant les 3 gros matchs face à la République Tchèque, la Suisse, et le Canada. Seuls les deux premiers de la poule obtiendront leur ticket pour les demi-finales.

Résultats de cette première journée – POULE A

  • Canada 06 – 04 Switzerland
  • Hong Kong 00 – 09 République Tchèque
  • France 12 – 01 Allemagne
  • Hong-Kong 02 – 09 France
  • Allemagne 00 – 11 Canada
  • République Tchèque 09 – 02 Australie

 

 



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB