-
Le 23 July 2006 à 14:20 | mise à jour le 23 July 2006 à 14:20

Mondial R.I.L.H. : Les bleus 5ème !


Mondial R.I.L.H. : Les bleus 5ème !


Mission accomplie pour les Français qui battent l’Espagne 6 à 3 dans le match qui les opposait pour la 5ème place du Championnat du Monde de Roller Inline Hockey qui se déroule actuellement à Détroit aux Etats-Unis. C’est un bon présage pour l’avenir. Bilan du match…
Résumé
Le début du match est largement dominé par les bleus qui font très bien circuler le palet mais qui ne parviennent pas à tromper la défense adverse. C’est finalement Jimi Lefranc sur une passe de Renaud Crignier qui débloque la situation après quatre minutes de jeu. Trois minutes plus tard, ils inversent les rôles, Jimi Lefranc lance Renaud Crignier qui ne tremble pas face au portier ibérique.
C’est ensuite au tour de Gauthier Fontanel de trouver le chemin des filets avec un slap qui finit en lucarne. Le quatrième but est un exploit individuel, signé Benoît Ladonne, qui slalome entre ses adversaires avant de mettre le palet au fond de la cage espagnole.
Jose Ramon Lanz, sélectionneur ibérique, demande alors un temps mort qui s’avère payant puisque son équipe renverse la vapeur et prend possession du palet. Ils sont finalement récompensés à deux minutes de la fin lorsque Hugo Rebuffet, malchanceux, glisse la rondelle derrière sa ligne de but. À la mi-temps, les Français mènent 4 à 1. La deuxième période est, au départ, dominée par les Espagnols qui inscrivent leur deuxième but après quatre minutes de jeu. Les Français semblent vouloir jouer un jeu plus défensif
pour garder le score, c’est sans compter sur Karl Gabillet qui, après un une-deux, avec Orlando Cudicio au milieu de terrain, dribble ses opposants, mais son tir est détourné par le poteau. Les Français repartent à l’attaque.
À la demi-heure de jeu, Romain Horrut écope d’une pénalité de match pour une crosse haute qui a blessé un Espagnol. Jimmy Ferrez prend place en prison pour remplacer son coéquipier à la fin de la pénalité majeure (5 minutes) mais les Français ne restent
pas longtemps en infériorité numérique. À 3 contre 2, Karl Gabillet creuse l’écart, avant que Jimi Lefranc ne soulage définitivement son équipe avec un tir balayé. Les ibériques réduisent le score à trente-huit secondes de la fin, mais les dés sont jetés, ce sont les Français qui terminent à la cinquième place de ce mondial.
Cet après-midi, on connaîtra les médaillés (féminins et masculins). Les Françaises jouent contre la République Tchèque pour conserver le bronze, acquis l’année dernière à Paris-Bercy.
À noter que Laurent Spinetti effectuait son dernier match sur le banc Français en tant qu’entraîneur adjoint. Bernard Seguy ainsi que tout le « staff France » tient à remercier Laurent pour ce qu’il a pu apporter à l’équipe en dix ans.
Laurent a participé, en tant que joueur, aux premiers Championnats du Monde auxquels la France a participé en 1996, en Italie.
Elle avait fini deuxième. Il a été capitaine de l’équipe pendant deux ans avant de devenir entraîneur national adjoint jusqu’à aujourd’hui.

Commentaires de Laurent Spinetti (entraîneur adjoint de l’équipe de France) sur le match
« Ce match contre l’Espagne était important pour nous car il déterminait la 5ème et 6ème place. Il fallait absolument que notre objectif soit atteint, on ne pouvait pas se permettre de perdre. On était donc un petit peu tendu avant le match, mais les joueurs ont bien réagi, ils ont très bien joué en première période, et, ils ont vraiment pris du plaisir à jouer.
On s’est un petit peu laissé aller en deuxième mi-temps car on menait 4-1. Les Espagnols sont revenus et on s’est pris 5 minutes de pénalités à cause d’une blessure. L’Espagne y croyait et pensait revenir mais on a bien tenu. D’autres pénalités sont venus se greffer derrière. Les Espagnols n’ont donc pas pu utiliser leur jeu. Par la suite, on a tué le match en marquant deux beaux buts.
C’est tout ce que j’ai à dire parce que je n’ai pas trop la tête à parler mais plutôt à faire la fête puisque c’est mon dernier (match).
Je suis très content de ce championnat du monde car il a montré que les jeunes étaient bons. Et s’ils le sont autant, c’est grâce à Bernard, Olivier, Pépé et les autres qui effectuent un travail de fond extraordinaire avec l’équipe de France Espoir. »


But pour la France
- 04’25” : Jimi Lefranc (#13), assisté de Renaud Crignier (#12)
- 07’37” : Renaud Crignier (#12), assisté de Jimi Lefranc (#13)
- 10’32” : Gauthier Fontanel (#04), assisté de Benoît Ladonne (#64)
- 13’08” : Benoît Ladonne (#64), assisté de Orlando Cudicio (#18)
- 35’29” : Karl Gabillet (#06), assisté de Benoît Ladonne (#64)
- 38’58” : Jimi Lefranc (#13), non-assisté

Buts pour l’Espagne
- 17’32” : Fernando Serrano (#11), assisté de Jorge Juan Segui (#02)
- 24’04” : Jorge Juan Segui (#02), assisté de Albert Tomas (#77)
- 39’22” : David Del Rosal (#12), assisté de Jorge Juan Segui (#02)

Pénalités
- 5 minutes pour la France + une pénalité de match à 10 minutes de la fin
- 10 minutes pour l’Espagne



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB