-
Le 18 July 2006 à 17:39 | mise à jour le 18 July 2006 à 17:39

Mondial : R.I.L.H. : France 3 – 5 Canada


Mondial : R.I.L.H. : France 3 – 5 Canada


Les championnats du Monde de Roller Inline Hockey se déroulent actuellement à Détroit (U.S.A.). La France a disputé son premier match contre le Canada. Ce fut un bon début de compétition des Français qui, malgré une défaite 5 à 3, ont réussi à inquiéter les Canadiens jusqu’à la dernière minute du match.
Résumé du match
Dès la deuxième minute, Hugo Notturno ouvre le score sur une passe en retrait de Paul Fayault. Mais seulement une minute plus tard Julien Thomas, capitaine de l’équipe de France est envoyé en prison pour « faire trébucher ». Treize secondes de supériorité numérique suffisent aux Canadiens pour revenir à égalité avant de prendre l’avantage quelques secondes plus tard. La suite de la première mi-temps voit les Français dominer lorsque tous les joueurs sont sur le terrain, mais une nouvelle pénalité (sifflée, cette fois contre Hugo Notturno pour « accrocher ») permet aux Canadiens de mener 3-1 à la mi-temps.
La deuxième période est à l’image de la première : les Français sont bien en place et dominent le jeu, mais, devant les cages, les Canadiens sont plus réalistes. Malgré de nombreuses supériorités numériques, les bleus buttent sur
un gardien adverse très en forme. Puis, à la demi-heure de jeu, les gardiens craquent tour à tour à commencer par le Canadien qui s’incline d’abord face à Gauthier Fontanel, ensuite contre l’Amiénois Marc Dheilly. Entre ces deux buts,
les canadiens ont, eux aussi, mis le palet au fond des filets de Terry Lefranc, grâce à une contre-attaque en infériorité numérique. La fin du match est haletante. Les Canadiens défendent leur cage devant laquelle les Français se sont installés. Aidées par les Mexicains, les joueuses de l’équipe de France féminine, présentes dans les tribunes donnent de la voix pour leurs homologues masculins, mais hier soir, la réussite était du côté Nord-Américain et à quarante-huit secondes de la fin, le capitaine canadien crucifie les espoirs francais en marquant un cinquième but.
Le score ne reflète pas vraiment la rencontre, majoritairement dominée par les Français grâce à un collectif bien en place. Espérons qu’ils seront un peu plus réalistes aujourd’hui contre nos voisins allemands.

Commentaires de Bernard Séguy (coach Équipe de France)
« Je suis surpris du jeu des Canadiens que je n’ai pas trouvé très percutant. En fin de compte, même si leurs joueurs sont très rapides, très puissants, ils sont surtout très bons individuellement, en termes de collectif, je n’ai pas vraiment été impressionné. Lors des années précédentes, on a eu l’habitude d’une équipe canadienne bien meilleure, et, je pense qu’on en a eu un peu peur, même nous le staff d’encadrement. C’est pour cette raison qu’au début du match, on jouait un peu « petits bras » alors qu’il y avait la place d’aller les chercher. Les pénalités nous ont fait très mal : trois buts encaissés en infériorité numérique, c’est difficile. De notre côté, on n’est pas efficace en supériorité numérique, on ne marque pas et on a même pris un but donc à partir de là, c’est vrai que c’est difficile de gagner un match. Mais je suis très content de la tenue des joueurs. Certains jeunes ont prouvé qu’ils méritent largement leur place en senior et les anciens qui font encore partie de l’équipe bossent comme des fous aussi donc je suis très confiant pour l’avenir. »

Buts pour la France
- 01’17” : But d’Hugo Notturno (#14) assisté de Paul Fayault (#05)
- 28’58” : Gauthier Fontanel (#04), non-assisté
- 31’08” : Marc Dheilly (#08) assisté de Jonathan Ostre(#02)



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB