-
Le 27 June 2006 à 06:27 | mise à jour le 13 March 2015 à 08:29

Résultats de la Swiss Inline Cup et de la World Inline Cup 2006 de Sursee (Suisse)


Résultats de la Swiss Inline Cup et de la World Inline Cup 2006 de Sursee (Suisse)


La veille de l'épreuve de Dijon, les meilleurs patineurs mondiaux s'étaient donnés rendez-vous à Sursee (Suisse) pour une étape de la Swiss Inline Cup et de la World Inline Cup. Chez les hommes, le premier français, Pascal Briand, arrive à la 5ème place, alors que chez les femmes, Angèle Vaudan remporte l'épreuve.

La course vue de l’intérieur par Didier Chaplain (RC3V)

Cette année, pour Sempach, La Mecque du roller avec ses milliers de participants, nous nous sommes déplacés à douze du RC3V et nous comptons bien essayer de nous placer devant. L’année dernière, mes coéquipiers de club étaient bien loin sur la ligne alors priorité au placement sous peine de louper le premier groupe. Le temps est au beau fixe, derrière le lac, on aperçoit les montagnes pleines de neige, c’est vraiment un coin magnifique… Le tracé n’est pas tout à fait le même que l’année dernière. Nous tournons dans le sens inverse et l’arrivée est au bout d’une longue portion plate. Nous devons attendre pour nous placer que les teams soient tous passés. Les premiers arrivent déjà après une bonne 1/2 heure de course, un petit groupe d’échappés est en tête et derrière le peloton a déjà un bon retard. Enfin, nous nous plaçons, le temps que la cohue s’organise et nous sommes devant la ligne, j’arrive à être en première ligne, c’est top. Le départ est donné, je suis vite dans les 5 premiers, je peux gérer maintenant. Dans toute la partie droite du lac, au premier tour, le peloton roule irrégulièrement, nous devons encaisser pas mal d’accélérations mais je les accepte bien. Nous avons le vent dans le nez et je me retrouve trop souvent devant avec mon coéquipier, Luc Parmentier.

Il faut se recaler un peu plus derrière, on travaille trop, les autres en profitent. Le peloton est encore important, ça éclatera sûrement au retour sur la gauche du lac avec le vent dans le dos. Je me sens bien, j’ai de bonnes sensations et je sens que pour l’instant, j’ai un bon niveau par rapport aux autres du groupe. Je demande à Luc si ça va, il me répond « je souffre », « allez accroche-toi, il faut tenir jusqu’au bout ». Nous arrivons au bout du lac, le vent s’inverse, comme prévu l’allure augmente et ceux qui étaient un peu limite commencent à lâcher. Toute cette partie gauche du lac, c’est vraiment un billard, les routes suisses, c’est quelque chose… Je regarde le GPS de temps en temps, on navigue entre 38 et 42 Km/h en permanence. Ça roule fort au train mais il n’y a pas d’à-coups, ça gère bien. Je me retourne pour compter, ça y est, on est plus que 14. Déjà un tour de bouclé, on est à la mi-course. Un tour dans la ville et l’on repart dans la partie vent de face, on va essayer de se faire discret dans cette partie et de l’autre côté, on minera pour faire exploser tout ça. La ligne droite se passe sans encombre, je récupère un peu, mon coéquipier aussi, on prend le temps de regarder les montagnes magnifiques. Nous revoilà au bout du lac, je vais entrer en action, dès qu’on se retrouve dans le sens inverse, je me replace devant et j’observe un peu. Première accélération, je prends vite 50 mètres d’avance, je relâche un peu, ils me rattrapent et j’enchaîne une deuxième plus dure, plus longue et le peloton commence à exploser, on n’est plus que quatre.

Après un bon moment, tout le monde s’est regroupé, encore une ou deux mines dans les petites montées et il va falloir penser au sprint, j’ai intérêt à lancer de loin dans la dernière montée et si possible creuser un trou. Au moment où je veux partir, un autre lance avant moi, je m’infiltre en troisième et je reste au train. Ça redescend, j’ai plus de mal dans la descente, mes prédécesseurs sont grands. Après le dernier virage, on relance fort tous les trois. J’ai plutôt intérêt à rester derrière et à essayer de déborder sur la fin. Je sors en vue de la ligne d’arrivée mais les deux premiers ne lâchent rien. Je ne les aurai pas. C’est sûr. Le quatrième me rattrape un peu mais j’en remets un peu juste avant la ligne et j’assure le podium à la troisième place, super. Mon coéquipier a tenu le premier groupe jusqu’au bout, c’est la première fois pour lui, nous sommes contents. D’autres de mon club arrivent, ils ont fait une belle course, on verra les classements. Ce qui est moins drôle, c’est que quand les classements sont sortis, j’étais classé 5ème car en Breitensport, on passe sous une cellule qui déclenche la puce au départ, idem à l’arrivée, le temps est calculé et le classement est établi uniquement d’après les temps. Donc celui qui part plus derrière est avantagé car 5 secondes derrière au départ c’est 5 mètres… mais à l’arrivée c’est presque 50 mètres d’avance à prendre au sprint, c’est impossible.

Je ne le savais pas sinon j’aurais géré la course différemment et surtout je ne serais pas parti en première ligne. C’est décevant quand on pense être sur le podium, mais bon on le saura pour la prochaine fois. Finalement, je suis rétrogradé à la 7ème place le lendemain pour revenir en 6ème position le surlendemain, on attend un peu mieux au niveau des classements pour des courses à 60 Francs suisse l’unité. Nous remportons, au sein du club, un seul podium, la troisième place de Thibaut Méline en junior Breitensport, Bravo Thibaut. En fait, il avait gagné la course mais il a eu le même problème que moi. Finalement, nous collectionnons plutôt les places d’honneur entre 4 et 6ème place. Ce système me paraît quand même un peu contestable… Que les puces se déclenchent au départ afin que chacun ait son temps réel, je suis d’accord, ce sont des courses où il y a beaucoup de monde, mais pourquoi ne pas juger l’arrivée sur une photo finish, nous faisons des courses de peloton et de tactique, pas des « contre la montre ». Il y aura de la revanche dans l’air lors de la prochaine course, le RC3V est motivé, c’est sûr.

Résultats des seniors hommes

  • Roger SCHNEIDER
  • Diego ROSERO
  • Nicolas ITEN
  • Luca SAGGIORATO
  • Pascal BRIAND
  • CABALLERO
  • Mathieu GRANDGIRARD
  • Ben ALCHIN
  • Shane DOBBIN
  • Thomas BOUCHER

Résultats des seniors dames

  1. Angèle VAUDAN
  2. Laura LOMBARDI
  3. Sandra GOMEZ
  4. Nathalie BARBOTIN
  5. TURCHIARELLI
  6. DI FRANCESCO
  7. Jana GEGNER
  8. Nicole BEGG
  9. Simona DI EUGENIO
  10. PETERS

Renseignements complémentaires : Résultats de l'épreuve



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB