-
Le 16 January 2013 à 19:01 | mise à jour le 16 January 2013 à 19:28

N2 - 8e journée : Le Troyes Roller intraitable...


 N2 - 8e journée : Le Troyes Roller intraitable...


Forts d'une série de 4 victoires consécutives en championnat et bien décidés à poursuivre leur lancée, les Diables de Troyes Roller (4e) accueillaient samedi soir les North Patriots de Lille (3e) pour le premier match de la phase retour.

À l'aller, l'absence de quelques joueurs et surtout du gardien de but titulaire Benjamin Heintz, avait conduit les Troyens à rendre une piètre copie. Battus sèchement 9-2 en première journée, les Aubois allaient donc tenter de rectifier le tir face aux Nordistes. Plus d'excuses possibles, les Troyens se devaient de battre les Lillois pour leur passer devant au classement de la poule.

Dès le début du match, on sentait les joueurs du Troyes Roller bien en jambes et capables de réussir le meilleur. L'attente n'était pas longue pour les spectateurs du Cosec. Dès la troisième minute, le capitaine Benoit Grammont mettait son équipe sur de bons rails, suivi de peu par Camille Duchamp. La première période était largement dominée par des Troyens qui développaient un jeu bien léché alternant passes longues et échanges dans de petits périmètres. Ces variations de rythme destabilisaient complètement des Lillois apathiques. Damien Couvrand en profitait pour ajouter un troisième but à mi-période et Vincent Raimbault agravait le score (4-0) peu avant la mi-temps d'un tir entre les jambes du portier lillois.
Après s'être fait sermonés pendant la pause, les Nordistes revenaient sur le terrain beaucoup plus motivés et les débats s'équilibraient. Toujours aussi solicités, les deux portiers s'illustraient par de nombreux arrêts. En fin de rencontre les Troyens commençaient à se faire sanctionner, se retrouvant ainsi en infériorité numérique à trois reprises. Mais, toujours aussi concentrée, la base défensive troyenne tenait bon et repoussait chaque offensive lilloise, bien aidée par Benjamin Heintz, impérial dans ses cages. Clément Debert profitait d'un èrement défensif lillois pour clore la marque avec un cinquième but.

Belle victoire troyenne offrant par la même occasion une cage inviolée à son gardien de but dernièrement devenu papa, ce qui lui a surement donné des ailes... Le Troyes Roller passe devant Lille et se trouve donc en troisième position, confortablement installé dans les places qualificatives aux play-offs.



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB