-
Le 17 October 2012 à 07:10 | mise à jour le 17 October 2012 à 08:15

N2 : Superbe victoire du COP contre l'ASTA Nantes


N2 : Superbe victoire du COP contre l'ASTA Nantes


Le CO PACE se positionne pour la tête du championnat Nationale 2 de rink-hockey après sa victoire 4 à 2 face à l'ASTA de Nantes...

Les Pacéens s'imposent (4-2) au terme d'un superbe match face à l'ASTA Nantes.

Dès l'entame du match, les intentions pacéennes sont claires et les regards déterminés des joueurs locaux traduisent l'idée directrice : hors de question de reproduire l'entame de match "diesel" de la semaine précédente, intensité doit être le maître mot. Et cela fonctionne : les Pacéens font vivre la balle avec rapidité et fluidité et ouvrent le score dès la 2ème minute par Matteo De Rinaldis. La défense bretonne pose beaucoup de problèmes aux Nantais qui n'arrivent pas à rentrer dans leur match et s'en remettent à des tirs de loin, sans parvenir à tromper la vigilance de Sébastien Pellan, très concentré dans ses buts.

Pacé fait le break

Les Pacéens récupèrent les balles rapidement et continuent de développer leur jeu offensif. Charles Meslay double la mise en reprenant devant la cage nantaise un tir de Ludovic Liscoët (2-0, 17ème). Les visiteurs vont alors peu à peu sortir la tête de l'eau et se créer des occasions dangereuses, notamment en contournant le but de Pellan. Pourtant, à 30 secondes de la mi-temps, c'est Yohann Tanguy qui, en pressant son adversaire, subtilise la balle et s'en va tromper Quentin Goaziou. Atteindre la mi-temps sur le score de 3-0 : inespéré avant le match et pourtant mérité.

L'ASTA au pressing

Les Nantais reviennent de la pause avec de nouvelles intentions et le match change complètement de physionomie. Avec trois buts de retard, les visiteurs n'ont plus le choix : ils vont imposer un pressing tout terrain aux locaux. Le 4-0 est pourtant tout proche suite à une combinaison astucieuse sur laquelle Maxime Kervran trouve Charles Meslay qui bute sur le portier nantais. Dans la foulée, sur une des rares erreurs de la défense pacéenne, l'ex-international Igor Tarrassioux est trouvé démarqué au point de penalty et envoie une frappe placée en lucarne (3-1, 33ème). L'individuelle tout terrain des Nantais pose problème aux Pacéens qui perdent les balles rapidement mais restent solides en défense. Et à force de buter sur le bloc défensif du COP, l'ASTA s'expose à des contres : à la 41ème minute, Maxime Kervran sert Yohan Tanguy qui s'offre ainsi un magnifique doublé.

Avec 3 buts d'avance à 9 minutes du terme de la rencontre, les Pacéens peuvent envisager la fin de match sereinement. Les visiteurs jouent le tout pour le tout et parviennent à trouver les ressources physiques et mentales pour réduire le score à 2 minutes du terme de la rencontre (4-2, 48ème). Quelques secondes plus tard, Damien Kervran écope d'un carton bleu et les Pacéens vont devoir finir en infériorité numérique. Mais même à trois contre quatre, la défense reste solide et Sébastien Pellan (qui aura notamment arrêté un penalty) est dans un grand soir.

Le COP s'impose 4-2 dans une superbe rencontre où les 2 équipes auront eu leur mi-temps mais dans laquelle la détermination et la solidité défensive des Pacéens aura eu raison d'une bonne équipe de l'ASTA.

Prochain match : le COP se déplacera chez le leader Vaulx-en -Velin (banlieue lyonnaise), samedi 27 octobre à 20h



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB