-
Le 11 October 2012 à 19:10 | mise à jour le 11 October 2012 à 19:44

N2 : Le Troyes Roller toujours en quête de victoire


N2 : Le Troyes Roller toujours en quête de victoire


Samedi dernier, le Troyes Roller recevait l'équipe de Paris XIII, leader au classement, pour leur premier match de la saison à domicile (au Cosec 1). Avec un effectif réduit, les Diables troyens se devaient de réagir après une première journée à Lille plus que compliquée (défaite 9 à 2).

Dès le coup d'envoi sifflé, les locaux faisaient trembler les filets par Raimbault d'un tir lointain qui ne laissait aucune chance au gardien adverse. La suite des débats était assez équilibrée et le score restait inchangé pendant 20 minutes, de bonne facture.

Malheureusement pour les troyens, la première période s'achevait par deux réalisations parisiennes, dont une au buzzer. Encore sous le choc, la seconde période commençait par un nouveau but des visiteurs (1-3). Les Diables tentaient pourtant de refaire leur retard par des actions de jeu bien huilées mais le portier adverse repoussait toutes les tentatives. C'était sans compter sur la rage de vaincre de Lucas Duchamp qui réduisait la marque (2-3). Malgré un nouveau but parisien (2-4), les troyens réagissaient dans la foulée par Julien Heintz à l'affût (3-4). Raimbault reussissait à égaliser à 10 minutes du terme. L'ambiance dans la salle était électrique et tout le public s'attendait alors à un retournement de situation en faveur des troyens.

C'était sans compter sur des décisions arbitrales bien sévères envers Heintz qui après avec récolté sa troisième pénalité se retrouvait bloqué sur le banc des prisons jusqu'à la fin du match. Sanction qui désorganisait totalement les troyens, déjà en effectif réduit. Une nouvelle infériorité numérique, à trois minutes de l'issue du match, touchait les troyens. Celle-ci sonnait la fin des espoirs pour les hommes du capitaine Grammont qui encaissaient deux buts coup sur coup (4-6).

Cette deuxième défaite troyenne ne remet pas en cause l'implication des joueurs qui se sont battus jusqu'au bout. Un effectif plus complet aurait certainement modifié la sentence de ce match engagé de part et d'autre. Les Diables doivent desormais se projeter à Lambersart (59) pour engranger leur première victoire dès samedi prochain.



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB