-
Le 18 May 2012 à 09:05 | mise à jour le 23 May 2012 à 13:14

N1 : Retour sur le week-end historique des Outlaws de Moreuil (80)


N1 : Retour sur le week-end historique des Outlaws de Moreuil (80)


La dernière marche pour la montée en Elite semblait périlleuse pour les Outlaws. A l’issue du match aller, Aubagne et Moreuil s’étaient quittés dos à dos. Tout allait donc se jouer sur le match retour, véritable match de coupe où le vainqueur s’offrirait ce sésame.

Comme l’avait indiqué dans une interview récente Marc Dheilly, cette 2ème manche allait être une bataille de tous les instants. Et cela démarrait dès la fin du match aller, où Arnaud Grossemy devait composer avec un calendrier qui imposait à l’effectif le mariage du capitaine Joffrey Watelet et l’indisponibilité de Simon Petit.

C’est donc avec un effectif maximum de 8 joueurs et 2 gardiens disponibles que le convoi prenait la route vendredi soir pour le long déplacement vers la Provence. Quelques heures plus tard, le groupe découvrait le gymnase Mésonés à Aubagne, où la météo locale avait décidé de choisir son camp, en affichant une température de plus de 30°.

Dans une salle surchauffée par la température et par le public, la rencontre démarrait avec des Outlaws bien décidés à ne rien lâcher. Sur un terrain rendant difficile tout controle de palet, la 1ère période allait se jouer sur les  supériorités numériques : sur leur premier jeu de puissance, les locaux ouvraient le score par Antoine Bazin qui déviait le palet entre les bottes de Ludovic Dumeige (7’14). Dix minutes plus tard, à 3 contre 2, Mathieu Mille égalisait d’un tir placé (16’22).

Les 2 autres buts de cette première période allaient également être marqués sur des jeux de puissance. Arnaud Grossemy répondant à Loic Hernandez à 2 minutes de la pause.

Alors que dans la 2ème demi-finale Rouen se promènait face à Garges (victoire finale 12-1), 75 minutes n’avaient toujours pas réussi à départager Aubagne et Moreuil. Avec des organismes fatigués, la gestion du jeu lors de cette 2ème période allait s’avérer primordiale. Bien conscient que la première équipe qui allait marquer prendrait une bonne option sur la qualification, les Outlaws ne se lançaient plus dans des raids individuels impossibles avec un palet « sauteur ». S’évertuant à couper les shots aubagnais et faisant attention à ne pas prendre de pénalités, les Outlaws se démenaient sur tous les palets, à l’affût de la moindre opportunité. Profitant d’un nouveau palet capricieux échappant à la défense locale, Michael Moryl, d’un tir soudain en pivot, trompait Gilles Gontero. Le carré défensif bien en place, les Outlaws laissaient les attaques locales buter sur un Ludovic Dumeige impeccable, et plaçaient des contres incisifs. Adrien Defrance manquait d’abord de faire le break, mais Mathieu Mille d’un nouveau tir bien cadré donnait une avance de 2 buts aux picards à 10 minutes de la fin.

Aubagne, superbement soutenu pas son public se ruait alors sur les buts des Outlaws. A 5 minutes de la fin du match, Le capitaine aubagnais trouvait le montant puis Ludovic Dumeige sortait un arrêt exceptionnel face à Antoine Bazin laissé seul devant la cage. .Plus rien ne pouvait arriver à des Picards concentrés et intelligents dans le jeu lors de cette 2ème période. Les quelques supporters moreuillois présents pouvaient décompter les 10 dernières secondes, avant que le buzzer ne délivre les Outlaws.

Les Outlaws décrochent ainsi pour la première fois de leur histoire une place au plus haut échelon français. En attendant cette saison n’est pas finie, et une finale face à l’armada rouennaise reste à jouer. Première manche dès ce samedi 19 mai à Moreuil, l’occasion de fêter avec son public cette accession pour ce qui sera de toute façon le dernier match à domicile cette saison … et à la vue de la cinquantaine de personnes qui les attendaient déjà à leur retour dimanche soir, on peut s’attendre encore une fois à un gymnase en ébullition samedi soir.

A Aubagne, Complexe Serge-Mésonès, Moreuil bat Aubagne 4-2 (2-2, 2-0)
Arbitres : MM. Clément et Espigat
Spectateurs : 500
Buts pour Aubagne : 7’14 Bazin (Hernandez, Jame) SN, 22’05 Hernandez (J. Gontero, Wegel) SN
Buts pour Moreuil : 16’22 Mille (Dheilly) SN, 23’46 Grossemy (Mille, T. Collery) SN, 33’37 Moryl, 40’53 Mille
Pénalités : 6’ contre Aubagne, 8’ contre Moreuil
Gardiens de but en jeu : G. Gontero pour Aubagne, L . Dumeige pour Moreuil



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB