-
Le 18 May 2012 à 08:05 | mise à jour le 23 May 2012 à 13:16

Elite : Anglet - 50 minutes pour une finale...



Le complexe sportif du Pignada accueille samedi le match retour des demi-finales de la Ligue Elite entre Anglet et Angers. Après s’être maîtrisée à l’aller, 4-4, les deux formations devront jeter toutes leurs forces dans la bataille vers la finale du championnat de France. C’est un rendez-vous crucial pour les Artzak qui, dans la peau du favori annoncé, devront faire face à une redoutable formation angevine...

A la mi-temps du premier match entre les Artzak et les Hawks, Anglet était en avance de trois buts,  4-1. Mais les évènements et la vigueur d’Angers ont permis à l’équipe du président Moreau de faire leur retard et de tenir un match nul prometteur. Ceci fera donc du match retour un véritable mano à mano sur la route de la finale.

Privé de plusieurs joueurs à l’aller, Anglet comptera toujours huit joueurs samedi pour affronter Angers.

« On espérait pouvoir récupérer Yoann Jalinier, explique Olivier Dimet, mais il n’est toujours pas opérationnel. On partira donc à huit, comme à l’aller. Nous ne sommes pas moins forts dans cette disposition, mais ça a des incidences tactiques et cela m’oblige à gérer la rotation des joueurs un peu différemment. »

Contre Angers, c’est toujours la même histoire… Rigueur, application et surtout, pour le coup, sens du détail. Car c’est bien là que ce match pourrait se jouer. Chacune de ces deux formations a du talent, de l’expérience (Angers est quadruple champion de France) et l’envie indéfectible de rejoindre le tour suivant pour y affronter le vainqueur de la série entre Villeneuve et Rethel (6-5 pour Villeneuve à l’aller).

« Ça se jouera forcément sur les détails, assure Jeff Ladonne, l’arrière international d’Anglet. Les deux équipes seront très motivées et sont toutes deux talentueuses. Personne ne peut être considéré favori de ce genre de rencontres. »

Anglet aura l’avantage de jouer à domicile, devant un public que l’on attend nombreux, c’est également une donnée d’importance.

« On compte sur notre public, c’est certain, affirme Dimet. L’an dernier en finale contre Rethel, ça nous avait boostés. On espère voir une salle remplie et on fera tout pour que les supporters aient le sourire à la fin de la rencontre. »

Rendez-vous à 20h30, samedi 19 mai, au Pignada pour le choc de l’année ! Contrairement aux matchs précédents, celui-ci ne sera pas retransmis par Roller Hockey Station et Artzak TV. Par contre, avant la rencontre, les benjamins, nouveaux champions de France et les cadets, médaille de bronze, seront à l’honneur.



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB