-
Le 25 February 2012 à 08:02 | mise à jour le 25 February 2012 à 09:51

Ligue élite : 14ème journée, Anglet va laisser le champagne au frais



En déplacement à Reims pour le compte de la 14e journée de la Ligue Elite, les Artzak d’Anglet savent qu’ils auront tout intérêt de manier la formation champenoise avec prudence, mais aussi détermination. Si Anglet s’est nettement imposé à l’aller, 10-2, l’équipe promue de Nationale 1 est depuis métamorphosée. Certes, son classement, neuvième, est encore périlleux mais l’équipe de Reims n’est plus celle du début de saison.

Si l’on ne fait que regarder le classement et le pédigrée des deux équipes, on a vite fait de penser qu’Anglet va remporter à Reims un succès facile. Les Basques, co-leaders du classement devraient surclasser cette formation des Rapaces, avant dernière de la Ligue. Mais voilà, aborder le match de cette façon est une erreur. Premièrement, la Ligue Elite recèle presque toutes les semaines son lot de surprises, mais en plus Reims n’est plus ce qu’il a été.

En début de saison, un grand nombre de départs de ses cadres a mis le groupe à très rude épreuve. Trente-sept buts encaissés lors des cinq premiers matchs de la saison, cinq défaites. Il a fallu attendre le week-end suivant pour voir Reims marquer ses premiers points, en allant gagner à Amiens. Mais entre temps, les Champenois ont enregistré deux arrivées. Celle d’Andrew Rhodes international canadien. Mais aussi et surtout, celle de Kirk French, 34 ans et autre international à la feuille d’érable. Le deuxième cité compte parmi les très grands arrières de la planète et s’avère être un leader charismatique incontestable. Rapidement, French a pris en main les rennes de l’équipe pour en devenir l’entraîneur-joueur. Reims n’avait pas pris un seul point et depuis son arrivée, les Rapaces en comptent dix, dont six depuis le début de cette année.

« On peut mesurer son impact clairement, estime Olivier Dimet, le coach basque. Il est important dans le jeu, évidemment, mais selon moi il l’est encore plus dans son rôle d’entraîneur et de guide de cette très jeune équipe. Reims, c’est une majorité de jeunes, internationaux espoirs pour certains et champions de France Junior en titre. Ils ont sans doute été un peu perdus en début de saison et l’arrivée de French les a stabilisé. »

Dernier fait d’armes en date de l’équipe du président Bock, deux victoires contre Nice et Paris et la semaine dernière, un courte défaite à Angers.

« On ne va pas accrocher Angers sur son terrain par hasard, assure Julien Couraud, le capitaine basque. Angers est une très grande équipe et perdre 5-2 là-bas avec un but en cage vide, ce n’est pas anodin. On sait à quoi s’attendre, notamment sur le petit terrain de Reims. On doit jouer avec sérieux, c’est tout ! »

Avant de recevoir Angers dans ce qui sera le choc de la quinzième journée, Anglet doit donc aborder ce déplacement avec prudence et ne pas tomber dans un piège annoncé.  

Le classement

1. ANGLET 30 pts
2. Rethel 30 pts
3. Angers 25 pts
4. Grenoble 20 pts
5. Villeneuve 18 pts (-1m)
6. Caen 17 pts
7. Paris 17 pts (-1m)
8. Amiens 16 pts
9. Reims 10 pts
10. Nice 4 pts

La 14e journée (25/02/12)

 Reims – ANGLET
Amiens – Nice
Paris – Rethel
Villeneuve – Grenoble
Caen – Angers



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB