-
Le 07 December 2011 à 15:12 | mise à jour le 07 December 2011 à 15:23

9ème journée de la ligue Elite : Anglet-Rethel



Samedi soir, les Artzak d’Anglet joueront l’ultime match de championnat de l’année 2011. Et quel match ! Rien de moins que ce qu’il est désormais répandu d’appeler le Classico, face à Rethel. A domicile, les Basques devront rester sur la lancée d’une coupe d’Europe réussie, malgré la défaite en finale contre Valladolid.

Quoi qu’il arrive samedi, les Artzak ne repasseront pas devant Rethel qui possède six points d’avance au classement et donc assuré de terminer l’année 2011 en tête de la Ligue Elite.
Outre évidemment l’importance de s’imposer dans ce Classico, les Basques n’ont d’autre choix que de le faire s’ils ne veulent pas voir Rethel filer vers une première place quasi assurée du championnat au terme de la saison régulière. Une victoire de Rethel mettra les Diables dans un fauteuil presque intouchable.

« C’est ce qui doit nous motiver en premier lieu, assure Olivier Dimet, l’entraineur angloy. Si on ne gagne pas ce match, je pense que nous pourrons dire au revoir à la première place du championnat cette saison. Et c’est très important quand on se souvient que l’an dernier nous retournons une finale au match retour, chez nous. La finale est encore très loin, elle n’existe d’ailleurs pas dans nos têtes, mais ce qui est certain, c’est que nous devons gagner samedi. »

L’an dernier, en saison régulière, Anglet avait battu Rethel deux fois avant de s’incliner lors de la finale aller et de repasser devant au retour. Pour s’imposer, la recette est connue et invariable.

« Le collectif, encore et toujours, insiste Dimet. On ne peut battre une grosse équipe de Rethel qu’en jouant ensemble, pour l’équipe, au risque de me répéter. On ne doit pas subir le jeu, on doit imposer le rythme, patiner fort et faire preuve de réalisme. On se devra aussi d’être beaucoup plus rigoureux que nous l’avons été en défense depuis le début de championnat. Car cette saison, plus encore que la précédente, Rethel est armé pour frapper. »

Et même si Anglet n’était pas au mieux il y a encore quelques semaines, une victoire à Amiens lors de la huitième journée, puis une bonne campagne européenne avec une deuxième place, ont vite fait de remettre le groupe basque sur de bons rails.

« Nous sommes de nouveau sur un cycle positif, estime Julien Couraud, le capitaine angloy. La victoire à Amiens a été le début de ce mieux. Gagner contre Majorque en Coupe d’Europe puis contre Angers en mort subite, ce sont des éléments forts qui plaident en la faveur de notre cohésion. Nous perdons en finale contre Valladolid, mais ça ne nous a pas atteints moralement. Nous sommes simplement tombés sur plus forts. »

Avant de partir préparer les fêtes de fin d’année, les Artzak auront un ultime match à disputer, le 17 décembre. Ils rencontreront les Aloses de Bordeaux (N1), pour leur entrée en lice en coupe de France à l’occasion des 16es de finale de l’épreuve dont ils avaient disputé la finale l’an dernier.

A noter que pour les personnes ne pouvant se déplacer à la salle du Pignada, le classico sera retransmis en direct sur les antennes d’ARTZAK.TV avec les moyens techniques de Roller Hockey Station.

Les matchs de la 9e journée

Anglet – Rethel (20h30)
Reims – Caen
Villeneuve – Angers
Paris – Amiens
Nice – Grenoble

Le classement

1. Rethel 21 points
2. Anglet 15 pts
3. Grenoble 14 pts
4. Angers 13 pts
5. Villeneuve, Amiens et Caen 12 pts
8. Paris 11 pts
9. Nice 4 pts
10. Reims 3 pts

 



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB