-
Le 30 November 2011 à 11:11 | mise à jour le 30 November 2011 à 11:12

Coupe d’Europe des Champions : Anglet est tombé sur plus fort



Les Artzak d’Anglet étaient vice-champions d’Europe, et ils le restent. Battus lors du dernier match contre Valladolid, 2-0, les Basques n’ont rien pu faire. Contre les désormais doubles champion d’Europe, c’est avant tout la défense qui a fait la différence, avec dans les buts espagnols un Roman Handl intouchable qui n’aura encaissé aucun but lors de ce tournoi.

Il y a un an, c’est la colère qui primait à Anglet après une finale européenne perdue. Beaucoup avaient alors estimé que la défaite n’était en fait qu’un vol manifeste. Douze mois plus tard, place à la lucidité. Anglet est tombé en finale du tournoi final de la coupe d’Europe des clubs champions contre une équipe de Valladolid attendue aux avant-postes. La défaite 2-0 ne doit rien au hasard. La formation ibérique s’est appuyée tout le week-end sur une défense en béton et surtout sur un Roman Handl monstrueux. Le portier tchèque, champion du monde, n’a encaissé aucun but lors des trois matchs du tournoi. Une performance sans égal.

« Il a été vraiment très impressionnant tout le week-end, confirme Julien Couraud, le capitaine basque. Il est doté d’un gabarit déjà solide et prend beaucoup de place devant le filet, mais il a en plus une technique irréprochable. C’est certainement le meilleur gardien du monde et il l’a encore prouvé. »

En quart de finale, Anglet avait pourtant réalisé une grosse performance, se débarrassant  d’un favori dans la course au titre. La victoire 3-2 contre Majorque avait donc mis les Artzak sur de très bons rails. En demi-finale le lendemain, Anglet a retrouvé une vieille connaissance, sans doute son meilleur ennemi, les Hawks d’Angers. Lors des deux dernières confrontations entre ces formations, les Angevins s’étaient à chaque fois imposés. Et si Anglet la veille avait réalisé une performance, Angers de son côté a réalisé un quasi exploit en éliminant 4-2 la formation italienne de Trieste. Cette fois encore, la rencontre entre les deux équipes françaises a été âpre. Au terme d’une folle course poursuite et d’un match de très haut niveau du portier angevin, Hiroshi Daveau. 2-2 à la fin du temps réglementaire avant que Karl Gabillet n’offre le but de la qualification à son équipe en mort subite.
Le gros match du gardien d’Angers était-il un signe annonciateur du sort angloy lors de la finale face à Valladolid, qui s’était débarrassé des Français de Rethel ? Sans doute.
Anglet a encaissé un but « casquette » assez rapidement dans la rencontre, puis un second avant la pause. Les Espagnols ont confisqué le palet et lorsqu’Anglet parvenait à le récupérer, il fallait aller déjouer la défense avant de parvenir à tromper Roman Handl. Une mission presque impossible en la circonstance.

« Valladolid est une équipe qui s’appuie sur de très fortes individualités tchèques, américaines et espagnoles explique Olivier Dimet, le coach basque. Parvenir à les déjouer demande une combinaison de beaucoup de paramètres et évidemment, de la réussite offensive. Handl a été excellent durant tout le tournoi, tout simplement. Nous avons joué une très belle seconde période, mais rien n’est passé. »

Au final, Anglet en perdant 2-0 est tout simplement tombé sur meilleur. La seconde place confirme cependant le rang des Artzak qui restent proche du sommet de la hiérarchie européenne.

« Je suis très fier de mes joueurs, je n’ai rien à leur reprocher. L’an dernier, la défaite avait été très mal acceptée, mais cette année, il n’y a rien à dire. Nous aurions très certainement pu mieux jouer cette finale, mais nous avons réalisé un excellent tournoi et nous partons sans regret. On a retrouvé Anglet après un début de championnat compliqué et nous saurons nous servir de cette finale de coupe d’Europe dans les mois qui viennent. »

Les résultats

Quarts de finale

Rethel (FRA) – Zoug (SUI) : Rethel vainqueur par forfait
Valladolid (ESP) – Laupersdorf (SUI) : 9-1
Angers (FRA) – Trieste (ITA) : 4-2
Anglet (FRA) – Majorque : 3-2

Demi-finales

 Rethel – Valladolid : 4-5
Anglet – Angers : 3-2 ap

Match pour la troisième place

Rethel – Angers : 5-4

Finale

Valladolid – Anglet : 2-0



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB