-
Le 24 November 2011 à 18:11 | mise à jour le 27 November 2011 à 09:37

Une nouvelle équipe de Derby à Besançon (25)


Une nouvelle équipe de Derby à Besançon (25)


L'association Alliance Glisse Franche-Comté vient de créer sa section "roller-derby" en septembre 2011.


Cette discipline, qui connaît un (récent et) fort regain d'intérêt n'est en effet pas nouvelle : elle a été créée aux Etats-Unis dès les années 1930 par Leo Seltzer. Il s'agit à l'origine d'une course d'endurance sur piste en patins à roulettes. Toutefois le créateur de ce sport se rend vite compte que ce qui intéresse les spectateurs, c'est avant tout les contacts et bagarres entre joueuses, ce qui donnera naissance aux règles du roller derby moderne, qui est donc un sport de contact.

Le roller derby se pratique depuis lors sur une piste ovale, et avec des accessoires qui rappeleront des souvenirs à nos lecteurs qui ont commencé le roller avant les années 1990 : des quads, qui sont l'avatar le plus récent des patins à roulettes, les roues disposées de façon rectangulaire et non en ligne.

Roller Derby Besançon

Ce sport a connu un âge d'or avant de sombrer dans l'oubli généralisé à la fin des années 70-80, remisé dans les placards avec les quads (les fameux patins à roulettes donc si vous suivez), les shorts moulants en lamé, les chaussettes montantes et les blousons en matière satinée. Pourtant il y avait même un film avec Raquel Welch dedans qui se déroulait dans le milieu du roller derby, Kansas City bomber, en 1972 c'est dire si le roller derby a eu son heure de gloire !

C'est donc la traversée du désert pour le roller derby jusqu'au début des années 2000, où une poignée de filles d'Austin, Texas, ont eu l'idée de remettre le sport au goût du jour, dans une mouvance très DIY ("do it yourself" ou "fais-le toi-même") avec peu de moyens, de la débrouille et beaucoup de créativité. Il faut dire que à part fréquenter la scène musicale punk-rock locale, les riots girls texanes n'avaient pas grand chose pour occuper leurs week end. Depuis, la renaissance est surtout sous une forme féminine et très liée aux mouvances néo-féministes et DIY.

Depuis, Hollywood s'est emparé du phénomène, avec le film Bliss (ou Whip it ! en VO) réalisé en 2009 par la comédienne Drew Barrymore qui raconte comment une jeune fille se trouve au travers du roller derby à Austin, Texas (décidément)

Depuis c'est l'explosion, on compte 78 ligues aux Etats-Unis et près de 300 ligues non officielles dans le monde.

Incroyable mais vrai, les règles du jeu ayant été perdues dans les arcanes du temps, quand le roller derby a sombré dans l'oubli, elles ont été réinventées à partir de souvenirs de la grande époque du Roller Derby et à partir de documents télévisuels.

 

Le roller Derby et l'AGFC : comment ça se passe

L'équipe des Voodoo Vixen (le nom de l'équipe de roller derby) est venue de façon progressive à l'association. Tout part en 2010 d'une poignée de filles, fans du film Bliss et de culture punk rock, qui décident de commencer le roller derby en extérieur, un peu sur le mode de la débrouille, pour le plaisir de patiner.

Seulement, le climat bisontin étant ce qu'il est (rude), les entraînements sont un peu freinés par le fait de ne se dérouler qu'en extérieur, malgré l'arrivée d'un entraîneur musicien bassiste dans le rock, de films de série B et Z, David Camacho, aussi connu comme le "Boogeyman" 

C'est à ce moment là que le rapprochement entre l'équipe de roller derby, qui entretemps a recruté pas mal d'adhérentes, notamment lors du FISE, et l'AGFC s'est fait, l'AGFC ayant proposé de partager le créneau du vendredi soir en gymnase avec les cours d'initiation roller.

Depuis, la section roller derby compte un peu plus d'une vingtaine d'adhérentes, dont 10 à 15 pour les cours du vendredi soir.

Et pour 2012, quels objectifs ?

Pour le moment, au vu du caractère encore récent de l'équipe, l'objectif pour la saison 2011-2012 est de faire une mise à niveau et d'acquérir les notions de "base" du roller derby, telles que rouler en pack ou l'apprentissage des règles. Voilà pour le côté technique. 

Pour le reste, des rapprochements avec d'autres clubs, comme celui de Belfort, sont actuellement en cours, les joueuses ont partagé deux entraînements à l'AGFC avec les joueuses de Belfort, avant de monter à Belfort faire le "jam retour".

Le roller derby ne perd donc pas de vue le plaisir de la glisse, tout en continuant à progresser régulièrement !

http://www.agfc-besancon.com

https://www.facebook.com/pages/The-Voodoo-Vixens-Roller-Derby-Besan%C3%A7on/265040796839272



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB