-
Le 23 November 2011 à 22:11 | mise à jour le 23 November 2011 à 22:25

Les Artzak sortent du coma



Après deux défaites consécutives, les Artzak d’Anglet sont allés s’imposer 6-2 à Amiens pour le compte de la huitième journée de la Ligue Elite. Un succès qui permet aux Basques de rester au contact de Rethel, toujours leader. De bon augure avant la finale de la coupe d’Europe qui aura lieu dans quelques jours en Espagne

Elle fait du bien cette victoire. D’abord sur le plan comptable car elle permet aux Artzak de retrouver la deuxième place du classement, à six points de Rethel. Ensuite, et sans doute, surtout, elle remet le train basque sur de bon rails. Car c’était un peu l’affolement général jusque là et l’inquiétude commençait à gagner les esprits. En répondant de belle manière sur le terrain et contre un adversaire solide qui plus est, les Artzak ont montré qu’ils étaient encore une équipe de pointe dans la Ligue.

« C’est une bouffée d’oxygène qui était nécessaire pour la suite, admet Olivier Dimet, l’entraîneur basque. C’est la première pierre à l’édifice de la reconstruction collective de notre équipe. Et justement, c’est une réaction d’équipe que j’ai vue samedi. Toute l’équipe a fait son boulot, au service du groupe. Surtout, on a joué tout le match, et pas une mi-temps sur deux, c’est aussi ce que j’attendais. »

Face à une équipe d’Amiens qui subit ces derniers temps bien des soucis, Anglet a donc joué son jeu. Un jeu basé sur la vitesse, le collectif et la réussite offensive. Si les Ecureuils ont réagi par deux buts de Renaud Crignier, il n’y a pas eu de comparaison possible entre les deux formations. Pour autant, la guérison est en cours et ne doit certainement pas être présentée comme acquise.

« Ça nous ouvre les yeux, mais ça ne doit pas être une fin en soi. Nous avons cassé la spirale négative dans laquelle nous étions et les joueurs avaient besoin de ça. Mais il reste encore du chemin et cette équipe est capable de mieux. »

Vendredi, Anglet entamera son parcours européen à Valladolid. En quart de finale du tournoi de la coupe d’Europe des clubs champions, les Artzak affronteront les Espagnols de Majorque.

« Cette victoire à Amiens est aussi importante pour ça. On va arriver rassurés sur notre jeu et bien mieux moralement. Majorque est une très grosse équipe avec des joueurs de classe mondiale, mais nous sommes capables. Pour rejoindre les demi-finales, il faudra prendre tous les ingrédients vus à Amiens et élever le niveau global. »

Anglet va mieux, c’est un fait, mais le tournoi européen de la fin de la semaine est le premier grand rendez-vous de la saison. Les Artzak devront montrer que leur regain de forme n’est pas un écran de fumée.

A Amiens, Coliséum, Anglet bat Amiens 6 -2 (3-1, 3-1)
Arbitres :
MM. Plazené et Pujol
Spectateurs : 650
Buts pour Anglet : 11’56 Ruel (Lapresa), 19’03 Boitard (Gabillet), 24’55 Gabillet (Boitard), 41’40 Couraud SN, 45’48 Ganz (Chazalon), 46’28 Boitard (Ladonne, Gabillet)
Buts pour Amiens : 11’49 Crignier, 49’13 Crignier

Pénalités : 2’ contre Anglet, 8’ contre Amiens
Gardien en jeu : R. Huot Marchand pour Anglet, J. Boulidard pour Amiens

Les résultats de la 8e journée

Amiens – Anglet : 2-6
Rethel – Reims : 13-3
Grenoble – Paris : 4-4
Caen – Villeneuve : 4-2
Angers – Nice : 8-1

Le classement

1. Rethel - 21 points
2. Anglet - 15 pts
3. Grenoble - 14 pts
4. Angers - 13 pts
5. Villeneuve, Amiens et Caen - 12 pts
8. Paris - 11 pts
9. Nice - 4 pts
10. Reims - 3 pts 



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB