-
Le 26 October 2011 à 17:10 | mise à jour le 26 October 2011 à 17:33

Elite : Anglet, des progrès à confirmer



Anglet a nettement dominé Reims, 10-2, lors de la cinquième journée de la Ligue Elite. Une semaine après sa défaite historique à Paris, les Artzak se devaient de réagir, ils l’ont fait, ajoutant au passage un soupçon de manière, ce qui ne fut pas pour déplaire à son manager.

La première des choses qui devra être retenue de cette rencontre, c’est que Reims a été vaillant. Malgré son statut de lanterne rouge et un score lourd, les Rapaces n’ont jamais renoncé et on proposé une opposition franche, toute à leur honneur. 

« On est venu pour jouer le match à fond, expliquait Clément Breteche au micro d’Artzak TV. On savait que ça serait très compliqué face à une équipe d’Anglet qui souhaiterait se racheter après sa défaite à Paris. On est de mieux en mieux et nos efforts vont finir par payer. »

Vient ensuite cette probante victoire angloye. 10-2, le score est sévère, mais il souligne la remise en marche du moteur basque, complètement grippé une semaine plus tôt. Le chamboulement des lignes souhaité par Olivier Dimet a manifestement porté ses fruits.

« C’était destiné à créer une réaction, une sorte d’électrochoc. Mes joueurs devaient comprendre que le collectif prime toujours. Les joueurs de mon équipe revendiquent un bon niveau de jeu, ils doivent le démontrer en sachant jouer avec n’importe qui. Donc cette victoire contre Reims est une réponse positive, mais elle demande confirmation. »

Si Anglet a trouvé en Reims un adversaire valeureux, les Basques eux, ont proposé du jeu et on montré un visage qui leur est plus famillier. Celui d’une équipe qui patine, qui joue collectif et qui montre un réalisme certain face à la cage adverse.   On retiendra, entre autres choses, le quadruplé de Baptiste Boitard qui évoluait samedi avec Jérémy Lapresa à ses côtés.

« On devait relever la tête, estime Boitard. Ce n’est pas forcément sur ce match que nous devrons juger si notre équipe va mieux, mais on devra surtout voir contre Angers, lors de la prochaine. »

« Nous avons connu un passage à vide défensif au cours de la rencontre, poursuit Dimet. Le score aurait pu être plus lourd, mais il faut rester vigilant. Notre prochain déplacement à Angers sera un véritable test. D’ici là les joueurs seront off à compter de jeudi pour plusieurs jours afin de pouvoir souffler et penser un peu à autre chose. »

Anglet marque une pause donc, puisque ce vendredi débuteront les demi-finales de la coupe des Confédérations européennes. Les vainqueurs des quatre poules engagées (dont deux en France, à Angers et Rethel), seront qualifiés pour la finale des clubs champions qui se tiendra fin novembre à Valladolid. Anglet y est d’ores et qualifié pour cette finale, aux côtés de Valladolid, Trieste et Zoug.

A Anglet, Anglet bat Reims 10-2 (5-1, 5-1)
Arbitres :
MM. Plazené et DoVanNgoan
Spectateurs : 120

Buts pour Anglet

11’55 Boitard (Lapresa)
13’42 Ganz (Jalinier) SN
17’04 Ruel (Guerin, Gabillet)
19’00 Boitard (Lapresa, Ladonne)
21’19 Campanaro (Chazalon, Jalinier)
25’20 Boitard
26’59 Jalinier (Campanaro)
28’19 Boitard (Lapresa, Ladonne)
43’26 Ganz (Jalinier, Chazalon) SN
47’30 Ladonne

Buts pour Reims

22’43 French
30’25 Rhodes (French)

Pénalités

8’ contre Anglet
22’ contre Reims (dont 10’ de méconduite à Rhodes)

Gardien en jeu : R.Huot Marchand puis D.Lafourcade (25’) pour Anglet, H.Pietro Garcia pour Reims.

Les résultats de la soirée

Nice - Amiens : 2-3
Anglet - Reims :10-2
Rethel – Paris : 7-4
Grenoble - Villeneuve : 5-3
Angers - Caen : 6-5

Classement

1 - Rethel (15 pts)
2 - Anglet (12)
3 - Amiens (12)
4 - Paris (7)
5 - Grenoble (7)
6 - Angers (7)
7 - Villeneuve (6)
8 - Nice (4)
9 - Caen (3)
10 - Reims (0)



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB