-
Le 10 October 2011 à 07:10 | mise à jour le 10 October 2011 à 07:52

Randonnée nantaise, la municipalité botte en touche



La semaine dernière, un communiqué de presse nous informait que la mairie de Nantes souhaitait imposer un strict respect du code de la route pour la randonnée roller de Nantes, la décision ayant pour conséquence l'obligation d'arrêt à tous les feux de signalisation et la division du cortège. L'association Nantes Roller s'est mobilisée pour conserver son droit de passage et son encadrement policier...

Aujourd'hui, arguant du fait que la présence policière le jeudi soir en ville a besoin d’être renforcée, la mairie a informé l'association Nantes Roller qu’elle ne pouvait plus mobiliser un dispositif policier aussi conséquent qu'auparavant, envisageant même à terme de supprimer tout accompagnement policier...
Ce principe était d’ailleurs prévu à l’origine des randos mais l'encadrement avait finalement été maintenu par la police municipale à l’initiative de Pierre Massé, Directeur de la Tranquillité Publique jusqu’à son très récent départ en retraite.
Dans un premier temps, la mairie devrait conserver un véhicule en queue de cortège. et laisser l'association Nantes Roller gérer la tête de rando de façon autonome, délégant ainsi la responsabilité totale de l’ouverture de la rando et se délestant de la problématique du respect des feux.
De tous ces changements découlera la rédaction d’un nouvel arrêté sur lequel l'association Nantes Roller veillera à ce que soit précisée une priorité de passage pour la randonnée ainsi que son corollaire à savoir qu'entre 2 points de regroupement, le trajet s'effectue d'un seul mouvement prioritaire.



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB