-
Le 30 September 2011 à 03:09 | mise à jour le 01 October 2011 à 15:39

Mondial rink : Encore raté pour les bleus


Mondial rink : Encore raté pour les bleus


La France avait un rêve ambitieux et espérait sérieusement passer le cap des 1/4 de finale. La porte des demies s’est une fois de plus refermée sévèrement sur les espoirs français. C’est une grande déception pour les joueurs et pour tous ceux qui les soutiennent.

On ne pouvait plus mal commencer. Après une première alerte sauvée in extremis par Gélebart suite à une balle perdue à la médiane, une deuxième chance est offerte aux portugais qui trompent le gardien français. La même erreur est reproduite quelques minutes plus tard et la sanction est immédiate : 2-0. La France joue avec le frein à main, n’arrive pas à enchainer ses actions et rend rapidement la balle. Le Portugal n’a pas besoin de forcer son talent pour déborder une fois de plus la défense des bleus et signe un 3 -0 sur un shoot poussé en pleine lucarne. Le jeu français bafouille, les écrans sont facilement anticipés par l’adversaire et c’est toute l’attaque  qui est totalement impuissante. En défense, les bleus sont contractés, refusent le combat  et laissent trop d’espaces aux lusitaniens qui finissent par placer un quatrième but. Un sursaut d’orgueil permet à Landrin d’ouvrir enfin son compteur.

Dans le vestiaire le coach remue ses troupes et compte  sur la réaction de certains joueurs expérimentés qui n’auront sûrement plus l’occasion de tenter leur chance  à ce niveau de compétition. Mais une fois encore, le « cochon est dans le maïs » et l’équipe de France ne s’en sort pas. Sans énergie, sans créativité, perdant encore de nombreux duels, elle est punie encore par deux fois. 06-01, l’addition est lourde mais justifiée quand, on ne sait pourquoi, les bleus se mettent à jouer mieux, donne de la vitesse à leur jeu et font reculer  les portugais. Garcia  trouve par deux fois le chemin des filets mais trop tard hélas et le Portugal se qualifie logiquement pour les demi-finales.

Les français peuvent nourrir des regrets d’avoir perdu, certes, mais surtout d’avoir perdu sans vraiment combattre. Le Portugal n’a pas spécialement  convaincu et a bénéficié des largesses d’un groupe français à côté de ses patins.

La suite du championnat s’annonce aussi compliquée. Le Mozambique ayant créé la surprise en sortant le Brésil, la France devra particulièrement être efficace demain face au Chili afin de rester à la 5 ou 6ème place. En cas de victoire, elle affrontera le vainqueur de Brésil-Italie, rien que ça…

Allez les bleus !

 

Toutes les photos sur le site fédéral



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB