-
Le 26 September 2011 à 22:09 | mise à jour le 26 September 2011 à 22:29

Mondial rink : France 4 – Colombie 2


Mondial rink : France 4 – Colombie 2


A l’issue de ce match très compliqué, l’équipe de France ne s’est pas vraiment rassurée. Il faut dire qu’elle revenait de loin après la tourmente brésilienne de la veille.

Pendant les 10 premières minutes, la France s’applique à reconstruire un collectif, sans pour autant retrouver son meilleur niveau de jeu. Malgré quelques bonnes actions sur la cage adverse, ce sont tout de même les colombiens qui se créent deux actions franches, heureusement bien négociées par un Gélebart très déterminé. Prenant peu à peu l’ascendant sur les sud américains, et après une grosse pression sur leur gardien, Webber ouvre enfin le score d’un joli but venu de derrière la cage. Il double la mise très rapidement, récompensant ainsi la domination française et son investissement personnel. La pause intervient sur ce score peu rassurant de 02 à 00 pour la France. On sent bien que le groupe n’est pas encore guéri et que la résistance des colombiens n’est pas entamée.

A la reprise, les bleus hésitent un peu, n’arrivent pas à retrouver leurs automatismes alors que les colombiens poussent de plus en plus fort. Heureusement Garcia finit par ouvrir son compteur but et, presque dans l’instant suivant, provoque un pénalty que Guilbert transforme sans trembler. Ouf !

A 04 – 00 la messe semble dite mais rien ne sera décidément simple dans ce Mondial. Au lieu de prendre confiance, voilà des bleus qui se mettent à reculer, à servir des balles empoisonnées, offrant ainsi à son adversaire des contres assassins qui, malgré la grande présence de Gélebart à la cage, finissent par payer. 4-1 puis 4-2, le doute s’installe sur le banc français face à des colombiens qui jouent avec leur cœur et leur tripes. La France est sous la menace de sa dixième faute d’équipe et les assauts colombiens se multiplient. La tension est palpable et le restera jusqu’à la dernière minute de jeu sans que le score ne change.

Après cette victoire, le camp français respire et reprend espoir. Des joueurs comme Gélebart, Webber, Nedder et Garcia refont surface et vont inévitablement redonner du tonus à cette équipe blessée dans son amour propre. Demain on attend que toute l’équipe se lâche davantage face à l’Angleterre, qu’elle retrouve son jeu pétillant dans la tranquillité et la sérénité. Une victoire nous assurerait une place en ¼ de final, à condition toutefois que le Brésil batte la Colombie.

Allez les Bleus !



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB