-
Le 26 September 2011 à 18:09 | mise à jour le 26 September 2011 à 18:35

Anglet 5 – Caen 2 : Une victoire approximative



Pour son entrée dans la Ligue Elite 2011-2012, Anglet s’est imposé 5-2 au Pignada samedi soir. Dominateurs dans le jeu, les Basques n’ont toutefois pas connu la réussite attendue. La faute en premier lieu à un gardien adverse plus que solide, mais aussi à un jeu encore trop souvent brouillon. La seconde période a toutefois été de meilleure facture, mais le jeu de puissance est resté totalement muet.

Il n’y a aucun signal d’alarme à tirer de cette première sortie des Artzak. A la baguette quasiment toute la soirée, les doubles champions de France en titre s’imposent avec trois buts d’avance contre Caen, équipe qui n’est pas attendue dans le haut de tableau cette année. Si Brian Ganz, la recrue défensive américaine, n’avait pas tardée à se signaler d’un lancer placé dès la troisième minute, le reste de cette première période a été approximatif et a permis à Jérôme Salley de briller se sa ligne de but. Karl Gabillet a bien été l’auteur du deuxième but angloy, mais entre temps, Charly Hallard avait chipé un palet au power play basque pour aller mystifier Romuald Huot-Marchand en infériorité. L’avant caennais allait être imité avant la pause par son coéquipier Antoine Rage dans une copie quasi conforme et toujours en désavantage numérique.
La seconde période devait confirmer la physionomie de la première. Anglet aux affaires, Caen regroupé et prêt à partir en contre. Cette fois-ci, grâce encore à Gabillet et Jérémy Lapresa par deux fois, les Artzak vont mettre la main sur le match et ainsi s’orienter vers leur premier succès de la saison. Mais le chiffre de la soirée, outre les trois points de la victoire, c’est un zéro pointé en avantage numérique. Anglet a passé dix-sept minutes en supériorité et n’a pas marqué une seule fois dans cet exercice pourtant déterminant. On se souvient qu’au printemps dernier, l’inefficacité d’Anglet dans ce compartiment du jeu avait notamment hypothéqué les chances de victoire en finale de coupe de France contre Rethel.
« C’est une première victoire, c’est ce que je retiens, affirme Olivier Dimet, entraîneur joueur d’Anglet. C’est vrai que notre jeu a été brouillon et souvent approximatif. Notre inefficacité en supériorité est anormale et on va très rapidement se mettre au boulot, même si Jérôme Salley a encore une fois fait un très gros match dans le but caennais. Concernant les débuts de nos recrues, Brian Ganz et Yoann Jalinier ont apporté satisfaction, et je pense que Mike Campanaro  a sans doute été crispé pour cette première rencontre à domicile. Cela devrait aller mieux dès le prochain match. »
Samedi, Anglet fera déjà face à un déplacement compliqué contre sa bête noire, Villeneuve-la-Garenne. L’équipe francilienne est annoncée comme un outsider très sérieux de la saison et les Artzak devront monter de niveau pour ne pas revenir déçus. 

A la salle du Pignada, Anglet bat Caen 5-2 (2-2, 3-0)

Arbitres : MM. Duprat et Delpeyroux
Spectateurs : 150
Buts pour Anglet : 3’11 Ganz, 16’54 Gabillet (Jalinier), 26’12 Gabillet (Ganz), 31’28 Lapresa (Gabillet), 45’56 Lapresa
Buts pour Caen : 14’36 Hallard, 24’12 Rage (Hallard)
Pénalités : 10’ contre Anglet, 27’ contre Caen (dont 10’ de méconduite à A. Santenac)
Gardiens de but en jeu : R. Huot-Marchand pour Anglet, J. Salley pour Caen

Les résultats de la première journée
Rethel
– Angers : 9-2 ; Amiens – Grenoble : 4-1 ; Reims – Nice : 5-9 ; Anglet – Caen : 5-2 ; Villeneuve – Paris : 4-2

Prochaine journée, le 2 octobre
Villeneuve – Anglet ; Angers – Amiens ; Caen – Rethel ; Grenoble – Reims ; Nice – Paris



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB