-
Le 06 June 2011 à 17:06 | mise à jour le 06 June 2011 à 17:37

Anglet a pris la foudre !



Les champions de France en titre ont été battus 8-4 à Rethel lors du match aller de la finale de la Ligue Elite. Malgré un match longtemps serré, les Artzak ont vécu l’enfer durant les cinq dernières minutes lorsque Rethel a marqué à trois reprises.

Les Diables de Rethel avaient promis l’enfer aux Artzak d’Anglet, ils se sont tenus à leur engagement. Au terme d’un match de haute volée, les hommes du président Lefebvre enlève la première manche de la finale avec panache. Une victoire 8-4 qui promet un match retour aussi dantesque qu’incertain pour les champions en titre.
Anglet a pourtant joué cette finale et le score de 2-0 acquis dans les dix premières minutes grâce à Karl Gabillet et Bryan Ten Braak en est une preuve. Mais en supériorité d’abord puis grâce à deux erreurs commises, les Rethélois sont revenus dans ce match pour regagner le vestiaire sur le score de 3-2.

« On a joué dix très grosses premières minutes, souligne Olivier Dimet, l’entraîneur joueur basque. Nous avons dû ensuite subir un gros coup de chaleur, notre adversaire aussi, mais ils l’ont mieux géré que nous. On a un but de retard à la pause mais on est toujours là. Romuald Huot-Marchand m’a demandé à sortir à la pause, il ne se sentait pas dans un grand jour et sur son premier lancer en seconde période, Damien Lafourcade encaisse un but, c’est difficile de lui en vouloir. Mais encore une fois, le jeu était équilibré, on était là et les deux équipes développaient du jeu. »

Mais à l’approche des cinq dernières minutes, un énorme orage a fait sauter les plombs de la salle de Rethel. Les joueurs regagnent alors les vestiaires, il faudra une grosse dizaine de minutes avant que tout revienne à la normal. Et c’est à partir de ce moment que le match a basculé. En deux minutes et vingt secondes, Rethel va marquer trois fois et plier l’affaire.

« C’est dur à accepter mais c’est comme ça. Le sixième est une terrible erreur de marquage de notre part, le septième est contre notre camp et le dernier est beau mais plein de réussite de la part de Doran. Je ne vais pas chercher d’excuse, j’assume l’erreur tactique que j’ai commise en ne fermant pas le jeu à 5-4 pour Rethel. Revenir avec un écart d’un but était un bon résultat. J’ai fait une erreur mais je refuse en revanche, comme je peux le lire dans les commentaires des uns et des autres, de chercher l’excuse des renforts de Rethel. Je ne me réfugierai pas derrière ça. On a prouvé durant 45mn que l’on pouvait rivaliser. Nous avons fait ce qu’il fallait pour gagner ce match ou sortir un bon résultat, on a été absent trois minutes et on en paie le prix. J’assume mes choix et les reproches qui vont avec.»

Avec un tel écart, la tache s’annonce plus que relevée pour Anglet. Il faudra aux Artzak jouer un match retour au-delà de la perfection pour faire basculer un titre qui a commencé à prendre la direction de Rethel. La finale retour se disputera le 18 juin prochain à la Pignada (20h30) et sera à suivre en direct et en intégralité sur Artzak TV.

 

A Rethel, salle André-Chausson, Rethel bat Anglet 8-4 (3-2, 5-2)
Arbitres : MM. Angélique et Ravier
Spectateurs : 450
Buts pour Rethel : 18’04 Fayault (Thomas, Doran) sup., 20’51 Sotlar, 22’30 Sotlar (A. Naud, Bouché), 25’37 Thomas (Fayault), 37’44 Sotlar (Doran, Thomas) sup., 45’21 Sotlar (Cudicio), 46’41 Fayault, 47’48 Doran (Thomas)
Buts pour Anglet : 4’25 Gabillet (Dimet, Ladonne), 10’30 Ten Braak, 34’33 Gabillet (Boitard), 44’47 Boitard (Gabillet, Dimet)
Pénalités : 2’ contre Rethel, 6’ contre Anglet
Gardiens en jeu : M. Bradette pour Rethel, R. Huot-Marchand puis D. Lafourcade (25’) pour Anglet



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB