-
Le 15 April 2011 à 18:48 | mise à jour le 15 April 2011 à 18:51

Coupe de France : le choc Anglet/Grenoble



Anglet jouera samedi soir à Grenoble la quatrième finale de coupe de France de son histoire. Les Artzak se sont toujours imposés lors des trois éditions précédentes face à Amiens, Villeneuve et La Roche. Cette fois-ci, c'est une montagne qui s'annonce, un mastodonte ! Face à Rethel, le club le plus titré du roller hockey français, les Basques joueront la plus relevée des finales possibles.
Les confrontations entre Rethel et Anglet sont-elles devenues les « Classico » du roller hockey ? C'est bien possible. Aujourd'hui ces deux équipes règnent sans partage sur ce sport. Anglet par son statut actuel de leader invaincu de la Ligue Elite et de champion de France en titre. Rethel grâce à ses sept titres de champions, ses quatre couronnes européennes et ses cinq victoires en coupe de France.
Dans de telles conditions, il est bien imprudent de lancer le jeu du pronostic. Le camp angloy le sait.

« Ça sera sans aucun doute la finale plus compliquée que nous avons jamais eu, admet Olivier Dimet, l'entraîneur joueur basque. Rethel a eu beau connaître un début de saison compliqué, c'est une équipe de très haut niveau avec des joueurs exceptionnels. Ils seront dangereux sur chaque action, sur chaque palet. Mais nous avons de quoi répondre, je pense que le public va se régaler, du moins je l'espère. »

Cette finale sera avant tout l'affaire de joueurs de tout premier plan. Sur cet aspect, les deux équipes se rendent coup pour coup. D'un côté, à Rethel, Julien Thomas, le joueur français le plus titré, Orlando Cudicio, l'ancien capitaine des Bleus, Martin Bradette, le portier du Canada, Paul Fayault, ancien international et dans les tous meilleurs réalisateurs de la saison, Joey Doran, la star américaine. La liste est encore longue avec les Bouché, Grégoire, les frères Naud, Rivoire, Grossemy... Mais du côté basque, Gabillet, le meilleur compteur de la saison, Couraud, Ladonne, Lapresa, Chazalon, tous internationaux, mais aussi Gravé et Lafourcade, internationaux Espoirs et encore d'autres... Un joueur est censé manquer cette finale, Baptiste Boitard. Sévèrement touché à la main il y a deux mois, l'avant récemment appelé par l'équipe nationale s'est de nouveau blessé la semaine dernière contre Caen. Alors que le diagnostic initial annonçait une nouvelle fracture, un avis médical plus poussé a finalement contredis la sentence première. Boitard pourrait donc jouer cette finale mais pour l'heure, la certitude n'est pas totale.
« C'est un rendez-vous exceptionnel, affirme Julien Couraud, le capitaine des Artzak. C'est un objectif majeur de notre saison, nous savons ce que nous avons à faire. On a tendance à le répéter, mais des matchs comme celui-ci vont se jouer dans la tête, sur les détails, sur les erreurs de l'autre. Et puis comme on dit, une finale ça ne se joue pas, ça se gagne. On n'a aucune question à se poser. »

Cette finale de la coupe de France, premier grand rendez-vous de la fin de saison sera à suivre en direct sur la chaîne Orange Sport Event, à partir de 19h55. Par ailleurs, les Juniors d'Anglet joueront dimanche à Grenoble également pour le dernier tour de la poule sud du championnat Junior Elite. L'intégralité de cette journée sera à suivre en direct sur le site RHAF grâce aux moyens techniques de Yéti's TV.



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB