-
Le 22 February 2011 à 10:57 | mise à jour le 22 February 2011 à 10:00

N1 : Les Desmans arrachent un bon point !


N1 : Les Desmans arrachent un bon point !


Les Desmans recevaient samedi soir, Les Road Runners de Lyon, leaders de la Nationale 1. Face aux favoris, les pronostiqueurs ne donnaient pas cher de la peau des Desmans. Mais c'est bien mal connaitre les Pyrénéens, qui malgré leur place de lanterne rouge, montrent de belles qualités de jeu mais pêchent toujours par l'indiscipline.
C'est une nouvelle fois dans une salle bien garnie que le match débutait et il ne fallait pas arriver en retard puisque Benjamin Vendoze, auteur d'un très gros match, ouvrait le score après 59 secondes d'un tir en pleine lucarne. Cueillis à froid les Lyonnais réagissaient et commençaient à installer leur jeu. Supérieurs techniquement et collectivement ceux-ci butaient sur un Eric Bourié très en forme en ce samedi. Le portier tarbo-palois fermait la porte et gardait la maison des Desmans inviolée en repoussant les nombreux tirs lyonnais. Les Road Runners dominaient la partie et c'est contre le court du jeu que Joris Voillon inscrivait le 2e but pour les Desmans (13'30). Venus sans leur joueur phare Jocelyn Marie, et sans leur gardien titulaire Romain Carnevali les Road Runners peinaient à trouver la faille dans une défense pyrénéenne bien en place. Il faudra un jeu de puissance pour que ceux-ci inscrivent un premier but par l'intermédiaire de Maxime André (15'33). Simon Saint Jaques mettait les deux équipes à égalité sur une nouvelle supériorité numérique (21'47') et c'est sur le score de 2 partout que la mi-temps était sifflée.

Au retour de la pause les Lyonnais continuaient d'imposer leur rythme mais les Desmans résistaient repoussant les assauts des Road Runners. C'est une nouvelle faute qui permettait aux joueurs du capitaine Maxime André d'inscrire un 3e but et de prendre l'avantage pour la première fois du match.(31'24) « le jeu proposé par les deux équipes n'était pas d'un niveau très élevé, les Desmans ont de véritables qualités et pourraient être à bien meilleure place, à la seule condition qu'ils ne se suicident pas à chaque match par leur indiscipline chronique » indiquait, en tant que spectateur attentif, Cedric Le Turluer ex joueur N1 sous l'ère Huot Marchand.

Trois buts encaissés en infériorité, c'est dire l'importance de l'indiscipline dans le roller hockey, et c'est justement en supériorité numérique que Joris Voillon remettait les compteurs à égalité. (33'32).

Les supporters retenaient leur souffle, quand coup sur coup trois pénalités étaient sifflées contre les Desmans, mais la ligne d'infériorité composée de Benjamin Vendoze, Paul Armessen et Joris Voillon tenait bon. Eric Bourié magistral dans sa cage maintenait les espoirs des Pyrénéens. Après la tempête, aucune équipe ne parvenait à creuser l'écart. Alors que l'on semblait s'acheminer vers un match nul, Nicolas Fanès était pénalisé et offrait aux Lyonnais une dernière possibilité de s'imposer. Les Road Runners installaient leur jeu de puissance, le chronomètre s'égrainait, la tension était palpable et c'est sur un parfait décalage et une cage complètement ouverte qu'un Lyonnais reprenait une passe parfaite ! C'est un gros « ouf » de soulagement qui résonnait dans la salle « Bastillac » lorsque le tir touchait le poteau et permettait ainsi aux Desmans d'arracher in extremis le point du match nul.

Après la déception du nul concédé la semaine précédente, le point pris face au leader est finalement une bonne opération. La spirale des défaites semble avoir pris fin, il ne reste plus qu'aux joueurs de Nicolas Duffourc à trouver le chemin de la discipline, qui leur permettra peut être de battre Seynod le 26 février à Tarbes.

Résultat de la journée 11
Tarbes/Pau 3-3 Lyon
La Rochelle 7-1 Bordeaux
Aubagne 5-1 Villard Bonnot
Seynod - Montpellier (reporté)



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB