-
Le 21 February 2011 à 08:41 | mise à jour le 21 February 2011 à 07:42

Elite : On a retrouvé la compagnie angloye



Au terme d'une rencontre solide et parfaitement maîtrisée, les Artzak d'Anglet se sont nettement imposés contre Nice, 7-2. Si le parcours des champions de France depuis le début de l'année était encore hésitant, les doutes semblent levés. Il a fallu aux Niçois un grand Roman de Preval dans ses buts en seconde période pour éviter de sombrer, malgré un score déjà lourd.
Les avis étaient unanimes après la rencontre. Au micro de Jean-Thomas Dauchel, l'arrière basque converti en commentateur sportif depuis sa blessure, les Basques ont tous à peu près tenu le même discours. Jeu retrouvé, collectif dynamique, envie manifeste, plaisir affiché et solidarité permanente.
Depuis la désillusion européenne et cette défaite en finale contre Valladolid, Anglet avait semblé se perdre. Bien que les victoires aient continué à s'enchaîner, les Artzak balbutiaient leur hockey. Les blessures successives de Julien Couraud et Jean-Thomas Dauchel ainsi que l'arrêt de Maxime Lutaud ne devaient rien arranger au trouble ambiant. Olivier Dimet, l'entraîneur-joueur basque, attendait avec une vive impatience le traditionnel match-référence de 2011 qui devait relancer la machine. Samedi soir, ses joueurs ont répondu à cette attente en rendant une copie presque parfaite. Les Artzak ont joué sans subir ni se mettre inutilement en difficulté. Le rythme est redevenu celui qu'on leur connaissait et Nice n'a jamais semblé en mesure de rivaliser à la vitesse d'exécution des joueurs angloys. On peut même affirmer que sans –encore une fois– un excellent de Preval dans les buts azuréens, l'addition aurait été bien plus salée pour les joueurs de Guilhem Bruel. Le coach niçois qui s'est montré réaliste et lucide en fin de rencontre au micro d'Artzak TV.

« Comment voulez-vous être dangereux si vous n'avez pas le palet ? On voit une fois encore les limites de nos capacités en terme d'effectif et donc de production de jeu. Il faut aussi se rendre à l'évidence… A moins d'être à 200%, Anglet est intouchable. Nous avons encore du travail. »

Le technicien niçois aura au moins à se réjouir de la partie de très haute volée de son gardien de but. Roman de Preval, nous l'avons dit, a été excellent, ce qui n'a pas échappé à Karl Gabillet, l'avant international angloy élu première étoile de la rencontre par les internautes.
« Roman a encore montré qu'il était l'un des tous meilleurs gardiens de France. Il a réalisé des arrêts exceptionnels, en deuxième période surtout. De notre côté, nous avons enfin joué à notre niveau… C'est très encourageant pour la suite mais il ne faut pas s'arrêter là. »

Anglet est toujours très dépendant de son premier bloc, mais le duo Lapresa-Chazalon a semblé retrouver de la vigueur et les deux avants internationaux ont paru libéré, marquant notamment en supériorité par Kévin Chazalon.
« C'est un bon match, confirmait Olivier Dimet. Cela faisait un certain temps que nous n'avions plus réalisé une performance de ce niveau. Notre collectif a donné sa pleine mesure et nous avons su faire jouer notre vitesse, ce qui reste nos marques de fabrique. Le travail foncier réalisé depuis le début du mois de janvier commence à porter ses fruits. Nous montons en puissance même si j'ai hâte de pouvoir compter à nouveau sur l'ensemble de notre effectif pour arriver dans les meilleures dispositions aux phases finales. »

Anglet est plus que jamais leader de la Ligue Elite avec trente-six points, soient dix de mieux que Rethel, battu 7-4 par Villeneuve. Les Artzak sont également la première équipe à avoir désormais la certitude mathématique de disputer les phases finales. Samedi, les Artzak se déplaceront à Toulouse battu samedi 4-3 à Amiens et actuellement huitième avec neuf points et qui voit revenir Villeneuve à la vitesse grand V. Nul doute que les joueurs de John Ostré ne se laisseront pas battre facilement.

A Anglet, Anglet bat Nice 7- 2 (4-1, 3-1)
Arbitres : MM. Plazené et Duprat
Spectateurs : 100
Buts pour Anglet
3'57 Ladonne (Dimet, Boitard) sup.num
12'45 Gabillet (Dimet, Boitard)
22'48 Dimet (Gabillet)
24'51 Dimet (Gabillet) sup.num
34'07 Chazalon (Ruel, Gravé) sup.num
36'16 Gabillet (tir de pénalité), 49'26 Ladonne (Dimet)
Buts pour Nice
21'29 Bottone
40'24 Duchassin

Pénalités
2' contre Anglet, 10' contre Nice

Gardien de but en jeu
R. Huot-Marchand pour Anglet, R. de Preval pour Nice


Autres Résultats
Amiens / Toulouse : 4 / 3
Angers / Caen : 7 / 4
Rethel / Villeneuve : 4 / 7
Grenoble / Rouen : 4 / 3



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB