-
Le 08 February 2011 à 19:46 | mise à jour le 08 February 2011 à 18:46

Anglet, force de caractère



Malmenés à Rouen, les Artzak sont tout de même rentrés avec les trois points de la victoire. Mais il a fallu aux champions de France une réaction de costaud en toute fin de rencontre pour contourner l'obstacle et ainsi éviter une première défaite cette saison.
C'est un ouf de soulagement qui a été poussé dans le camp d'Anglet samedi soir. A quatre minutes du terme de la rencontre, Thomas Auvray avait donné un but d'avance à Rouen et ce score de 6-5. Et pourtant, quelques instants auparavant, Anglet menait tranquillement 5-2. Le match a tourné en quatre minutes et Rouen était sur le point de tenir son tout premier succès de la saison, offrant par la même occasion sa première défaite au club basque.

« Je ne sais pas si on est poissard ou peureux en fait, s'interroge Xavier Raby, le capitaine rouennais, sur le banc samedi en raison d'une blessure. On porte de très bonnes intentions mais malheureusement, on pense qu'on a gagné le match à la 46e minute… Sauf qu'il en reste quatre et que contre Anglet, quatre minutes, ça peut faire trois buts, la preuve. »

En effet, rien n'est acquis avant le coup de sifflet final. Jeff Ladonne allait d'abord égaliser avant que Karl Gabillet ne compte deux nouveaux buts, signant ainsi un quintuplé.
« On s'en sort à bon compte, estime Olivier Dimet. Je ne suis évidemment pas satisfait du contenu, mais je suis fier de la réaction des joueurs. Nos cadres ont joué leur rôle et enfilé le bleu de chauffe au moment où cela était nécessaire. Rouen a fait un bon match mais les pénalités que nous prenons nous mettent en difficulté. C'est une bonne alerte. »

Un avertissement sans frais donc pour Anglet, qui reste en tête et toujours invaincu.
« C'est très bien d'avoir inversé la tendance, reconnaît Jeff Ladonne, l'arrière international angloy. Mais on ne doit pas s'amuser à cela trop souvent. Contre Rouen, nous avons su revenir, mais contre un adversaire différent, nous aurions perdu ce match. On n'a pas le droit d'avoir de telles absences, même si ça tient également aux pénalités infligées, qui sont justes d'ailleurs. Nous devons nous reprendre et espérer que cette leçon va porter ses fruits. »

Samedi, Anglet aura l'occasion de voir justement si le message est bien passé. En recevant Bordeaux en quart de finale de la coupe de France (20H30), les Artzak vont se mesurer à un adversaire gaillard, dirigé par un coach expérimenté et qui n'aura rien à perdre. Ce derby aquitain aura valeur de test. Mais les vertus morales observées sur les bords de Seine sont à la fois rassurantes et encourageantes.
A Rouen, Anglet bat Rouen 8-6 (3-2, 5-4)
Arbitres : MM. Ravier et Fatras
Spectateurs : 200
Buts pour Rouen
6'51 Auvray (Tir de pénalité)
11'07 Sadot ass.Vicenzo
41'09 Vicenzo ass.Auvray et Saunier (sup.num)
41'20 Cik ass. Vicenzo et Saunier
45'44 Davis ass. Vicenzo (sup.num)
46'09 Auvray ass. Davis (sup.num)
Buts pour Anglet
10'36 Gabillet ass. Ladonne et Boitard (sup.num)
10'52 Gabillet ass. Boitard et Ladonne
14'57 Gabillet ass. Ladonne et Boitard
30'18 Ladonne ass.Gabillet et Dimet
35'04 Lapresa ass. Chazalon et Gravé
47'18 Ladonne ass. Lapresa et Ruel
48'24 Gabillet ass. Ladonne et Boitard
49'37 Gabillet ass. Ladonne et Boitard
Pénalités : 36' contre Rouen (dont 2x10' meconduite), 20' contre Anglet
Gardien de but en jeu : R. Huot-Marchand pour Anglet, J.Zinger pour Rouen

Autres Résultats :
Nice / Amiens : 4 / 7
Angers / Grenoble : 1 / 1
Toulouse / Rethel : 2 / 4
Caen / Villeneuve : 8 / 6



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB