-
Le 21 January 2011 à 08:50 | mise à jour le 21 January 2011 à 07:53

Elite : Anglet retrouve une vieille connaissance


Elite : Anglet retrouve une vieille connaissance


Les Artzak d'Anglet, leaders de la Ligue Elite, accueillent samedi les Hawks d'Angers, actuellement quatrièmes. Le match aller a été pour l'heure le plus compliqué que les Basques ont eu à gérer en s'imposant par un seul but d'écart. Angers est une équipe de grande valeur dont les angloys se méfient terriblement.
L'ancienne gloire et la nouvelle star, c'est en quelque sorte le sujet qui concerne cette rencontre. Angers, quatre fois champion de France au début des années 2000 à une époque où la formation du président Moreau était LA « dream team » du championnat de France. Et si aujourd'hui, c'est à Anglet que le soleil brille, l'équipe angevine reste une pointure de la Ligue Elite. Le nombre de grands noms sur la feuille de match n'est plus aussi dense qu'avant, mais Angers présente encore de sacrés clients. Geoffroy Tijou, ancien capitaine des Bleus et meilleur défenseur de la saison dernière, Benjamin Desroches, chasseur de buts éternel, Hiroshi Daveau, le portier de l'équipe de France Junior, Vincent Charbonneau, défenseur des Bleus...
Angers est également l'équipe qui, un soir de mai 2007 a privé Anglet de son premier titre de champion de France en battant les Artzak 7-4 alors que Grenoble dans le même temps obtenait un nul 2-2 à Rethel.
Mais il n'y a pas de rivalité entre les deux formations, uniquement énormément de respect.

« Angers est une équipe que je redoute toujours d'affronter, estime le manager angloy, Olivier Dimet. Lors du match aller, nous avions été en grande difficulté chez eux. Ils ont un jeu simple mais très efficace et l'un des meilleurs jeux de supériorité de la Ligue, si ce n'est le meilleur. Le premier match de l'année à Grenoble n'a pas été bon, même si nous nous sommes imposés. Le groupe a travaillé très fort depuis mais il est certain que nous devrons montrer notre meilleur visage pour battre cette équipe d'Angers. »

Si l'attaque des Hawks n'est pas si impressionnante que par le passé, sa défense en revanche demeure excellente. Les Angevins présentent la deuxième meilleure défense de la Ligue, derrière Anglet et à égalité avec Amiens (27 buts encaissé en 9 matchs). Il faudra donc beaucoup d'application aux avants basques.
« On devra surtout se montrer patient, explique Karl Gabillet, attaquant angloy et ancien joueur des Hawks. Angers sait très bien courber le dos mais est compliqué à prendre en défaut en privant l'adverse de l'axe du jeu de façon très efficace. De la patience et de la réussite lorsque les occasions se présenteront. »

Anglet se présentera au complet lors de cette rencontre, à deux exceptions près. Maxime Lutaud et Alban Errotaberea ont en effet annoncé à leurs dirigeants et à leurs coéquipiers qu'ils souhaitaient se retirer du jeu.



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB