-
Le 16 November 2010 à 09:10 | mise à jour le 16 November 2010 à 08:12

N2 : Champagne pour le Troyes Roller



Championnat de France Nationale 2 – 5ème journée Epernay rencontrait le Troyes Roller. Après un passage par la coupe de France, le championnat reprenait ses droits par un déplacement du Troyes Roller chez leurs voisins d'Épernay. Initialement programmée à domicile, cette rencontre s'est finalement déroulée en terre sparnacienne.
Les « Sparnariders » d'Épernay, ex-æquo avec les troyens à l'entame du match (avec un match en moins), sont parmi les favoris pour l'accession à la nationale 1. Ce match s'annonçait donc difficile pour les « Diables » du Troyes Roller, face à une des attaques les plus prolifiques du championnat (30 buts en 3 matches).
Le début de rencontre confirmait les craintes du Troyes Roller qui subissait le rythme des locaux et encaissait deux buts dans les dix premières minutes. Le spectre de la défaite à Strasbourg ressurgissait alors dans les têtes troyennes…
Les « Diables » tentaient alors de réagir par de nombreux tirs sur le portier d'Épernay, malheureusement tous repoussés. Le jeu s'équilibrait et par le biais d'une supériorité numérique, Camille Duchamp réduisit la marque et redonna ainsi l'espoir à ses partenaires.
L'éclaircie troyenne fut bien courte puisque les locaux inscrivirent un troisième but qui replongea les hommes du capitaine Benoit Grammont dans le doute. Mais c'était sans compter sur l'instinct de buteur de Duchamp qui réduisit une nouvelle fois le score juste avant la mi-temps.
L'embellie dans le jeu troyen, entraperçue en fin de première période, se confirma en seconde. En effet, les troyens égalisaient très rapidement. S'ensuivit une furia troyenne sur le but sparnacien, les occasions se multipliaient. Le gardien adverse commençait à faiblir et, pour la première fois, les troyens prenaient l'avantage au tableau d'affichage (3-4).
Les locaux n'y étaient plus… Le jeu léché des troyens désorganisait totalement les joueurs d'Épernay, impuissants. Un cinquième, sixième et septième but anéantissait leurs espoirs. Ils tentèrent bien de réagir pour revenir au score mais butaient sur un Benjamin Heintz des grands soirs dans les cages troyennes.
Le match se terminait donc sur un retentissant 7 à 3 pour les Troyens qui confirment ainsi leurs prétentions au classement final.

Coupe de France
Deux semaines plus tôt, les « Diables » se sont qualifiés pour les 32e de finale en allant battre l'équipe de Strasbourg sur le score de 5 buts à 2, se vengeant ainsi d'une défaite sur le même score la semaine précédente en championnat.
Vous retrouverez le Troyes Roller le 28 novembre prochain (15h) au Cosec 1 du Complexe Henri Terré pour le prochain tour de coupe de France contre Épinal (N3)



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB