-
Le 05 October 2010 à 20:34 | mise à jour le 05 October 2010 à 20:36

Des regrets et de l'espoir pour les Maohis



Samedi 2 octobre, les Maohis de Pessac recevaient les Hawks d'Angers dans le cadre de la 2ème journée du championnat de France de Nationale 2 de Roller Hockey.
Pour leur première rencontre à domicile, les pessacais avaient à cœur d'obtenir un résultat positif devant leur public et ce, malgré le statut de leader de la poule de leurs adversaires du soir. Il fallait, pour cela, ne pas répéter les mêmes erreurs que lors de la première journée face à Saint Médard, où les Maohis n'avaient réellement commencé à jouer que lors de la 2° mi-temps.
Message reçu 5/5 par les locaux et après 8 minutes de jeu, les Maohis menaient... 5-0 ! Buts de Coste à deux reprises, Cadren, Riffaud et Luquet. C'en était trop pour le gardien angevin qui quittait de lui-même sa cage pour demander son remplacement.
L'électrochoc fut immédiat et sur l'action suivante, les Hawks réduisaient l'écart sur un coup du sort, un défenseur pessacais déviant involontairement une passe dans son propre but. Cela ne réduisait en rien les ardeurs pessacaises et les Maohis pensaient bien retrouver le chemin des buts quand Cédric Luquet expédiait le palet dans le but adverse. A la surprise générale, le corps arbitral refusait ce but pour une obstruction sifflée contre Cadren...
Le powerplay angevin se mettait en route et faisait mouche à la 13° minute. Au lieu de mener 6-1, les Maohis ne menait finalement « que » 5-2 et le corps arbitral continuait à donner un coup de pouce aux visiteurs en cédant régulièrement à la pression verbale des joueurs angevins et en infligeant pénalité sur pénalité aux locaux lors de la fin de cette mi-temps. Le jeu de puissance angevin montrait son efficacité une deuxième fois et les 2 équipes retournaient aux vestiaires sur le score de 5 à 3 pour les Maohis.

La deuxième mi-temps repartait sur le même rythme et, pour la première (et dernière) fois du match, les angevins se faisaient pénaliser et les Maohis allaient enfin profiter d'un powerplay. Joie de courte durée car au bout de 13 secondes, Doryan Riffaud se faisait, très justement, sanctionner pour faire trébucher. A la 34° minute, les angevins réduisaient l'écart pour n'être plus menés que 5 à 4. Nullement abattus, les Maohis continuaient à travailler et reprenaient deux buts d'avance par l'intermédiaire de Cadren et même un troisième grâce à Riffaud. 7-4 pour les locaux, 7 minutes à jouer, on pensait que le plus dur était fait. Malheureusement, les pessacais, mis sous pression par des visiteurs accrocheurs et travailleurs, firent preuve d'une fébrilité déconcertante, et encaissèrent… 3 buts en l'espace de 2 minutes 30 ! Le dernier, inscrit à 5 minutes de la fin de la partie, remettaient les 2 équipes à égalité et voyaient les Maohis se ruer à l'assaut des buts angevins. Hélas, un bras, une crosse, un poteau, une jambe étaient tout le temps présents pour contrer les tentatives locales et rien ne pouvaient empêcher les visiteurs de maintenir ce score de parité, inespéré vu le début de la partie.

Cette partie s'achevait donc sur un score de parité 7-7 et les Maohis, peuvent nourrir des regrets après avoir mené 5-0 puis 7-4 face à des joueurs qui n'auront jamais autant mérité leur surnom de « chiens sales ».

Pour les pessacais, il faudra continuer à travailler pour reproduire les bonnes choses produites lors de ce match et gommer les erreurs qui ont coûté les trois points. La prochaine rencontre, le 15 octobre à Anglet (leader provisoire de la poule), sera, encore, un excellent test.

L'équipe de Pessac pour ce match
S.Verdois - N.Marquis - S.Lesur - A.Roul - R.Coste (2 buts) - D.Riffaud (2 buts) - D.Georget - L.Hardouin - C.Luquet (1 but) - S.Cadren (2 buts) - J.Rey - M.Rauscher - G.Gbossou - JP.Lechapelain

Renseignements complémentaires : site de l'équipe de Pessac ici
Plus d'infos sur



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB