-
Le 01 October 2010 à 07:50 | mise à jour le 01 October 2010 à 07:51

Anglet : réussir la passe de trois



Les Artzak d'Anglet reçoivent samedi les Spiders de Rouen pour le compte de la troisième journée de la Ligue Elite. L'actuel leader basque aura fort à faire d'une équipe normande qui, malgré ses deux défaites, a montré une vaillance au combat qu'il convient de prendre en compte, sous peine de maux de têtes aigus.

Anglet est en tête du championnat, seule formation à avoir remporté ses deux premières batailles, le champion de France est à l'heure. A l'inverse, les Spiders eux sont en retard sur leurs plans. Battus d'un but (5-4) à Rethel, les joueurs de Grégory Fage, ont ensuite montré de l'orgueil face à Amiens. Distancés de quatre longueurs à 6-2, les Normands sont revenus à portée de crosse des Ecureuils en fin de rencontre avant de voir le réalisme picard l'emporter sur une fougue et une détermination bien réelles.

« Ce qu'a montré Rouen depuis le début de saison est une forme d'avertissement, estime Olivier Dimet, l'entraîneur joueur d'Anglet. Perdre d'un seul but à Rethel et revenir sur Amiens dans la rencontre, tout le monde ne le fera pas cette saison. J'ai clairement annoncé à mes joueurs que Rouen est une équipe dangereuse et que nous ne devrons pas les laisser se mettre à l'aise. »

Très en difficulté à l'intersaison avec un effectif incertain, les Spiders ont recruté gros. Deux joueurs américains, Stephen Davies et Jeff Vicencio en attaque, mais surtout, Lukas Cik, attaquant tchèque en provenance de la Liga espagnole et du club de Molina, sont de sérieux atouts.
« Concernant les joueurs américains, on ne sait pas trop encore quoi penser tant qu'on ne les a pas vu évoluer, prévient Karl Gabillet, l'avant international des Artzak. Mais Cik semble déjà très à l'aise de ce qu'on a pu nous dire. En privant la première ligne rouennaise de palets, on doit se rendre la tâche plus aisée, mais ça ne suffit pas pour autant. »

Si Anglet a remporté ses deux premiers matchs, le technicien basque avait prévenu que les points sont là, mais la manière est toujours en vacances.
« Les joueurs sont concernés, attentifs et solidaires, mais j'attends d'eux qu'ils mettent plus d'application et qu'ils retrouvent le jeu qui a su faire notre réussite la saison dernière, poursuit Dimet. Si les choses se déroulent bien pour nous samedi, alors à eux de mettre tout ceci en œuvre contre Rouen. »

Les Basques et la Ligue Elite marqueront ensuite une pause pour la tenue du premier stage de l'équipe de France à Caen du 7 au 10 octobre. On notera que Karl Gabillet, Kévin Chazalon, Jeff Ladonne, Jérémy Lapresa et Baptiste Boitard ont été convoqués par Bernard Seguy, l'entraîneur national.



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB