-
Le 23 September 2010 à 19:10 | mise à jour le 22 September 2010 à 19:14

Anglet - avec la plus grande prudence



2ème journée de la Ligue Elite. Samedi 25 septembre 2010 à 20h00, Angers fera face à Anglet. En déplacement à Angers pour le compte de la deuxième journée de la Ligue Elite, les Artzak d'Anglet devront s'atteler tout particulièrement à soigner les détails.
Angers qui sort d'un succès 3-1 chez lui contre le vice-champion de France, Amiens, compte bien accrocher une autre pointure à son tableau de chasse.

« Bien, efforts à poursuivre ». C'est en substance ce que l'on aurait pu lire sur le carnet de notes des champions de France samedi soir après leur succès 4-1 contre Grenoble lors de la première journée.
Des Basques qui ont plié la rencontre en première période pour ensuite n'avoir qu'à gérer cette avance. Mais ce succès a également mis en lumière l'absolue nécessité des hommes du président Chazalon à soigner la dimension physique.
« Nous avons un jeu qui demande beaucoup sur ce point là, admet Olivier Dimet, le technicien basque. La pré-saison a été bénéfique en ce sens, mais nous devons encore travailler. Et face à Angers, ça sera déterminant. »
Déterminant, au même titre que le jeu des équipes spéciales. Si Anglet n'a rien à envier à qui que ce soit dans cet exercice (une supériorité concrétisée sur deux contre Grenoble), les Basques devront se souvenir que les Angevins figurent parmi les mieux armés de la Ligue en supériorité numérique. La présence à la pointe (le haut de la zone offensive) d'un garçon comme Geoffroy Tijou, redoutable canonnier, mais aussi de Benjamin Desroches, buteur éternellement dangereux, sur la droite du système fait de cette formation angevine, quatre fois championne de France, l'une des plus redoutables dans ce contexte de jeu.
« C'est une équipe très expérimenté, reconnaît l'attaquant international Karl Gabillet. Ils savent parfaitement exploiter les erreurs de leurs adversaires, ils sont très au point et parfaitement disciplinés. C'est une rencontre qui va se jouer sur peu de choses. »
Les détails donc, encore et toujours, qui sont la valeur commune des exigences du haut niveau. Au moment de pénétrer sur le terrain samedi, les champions de France devront s'en souvenir car gagner à Angers ne sera pas donné à tout le monde cette saison, loin de là.
« Nous sommes solides chez nous, c'est vrai, avoue Maxime Menard*, le défenseur angevin, mais contre Anglet, ça ne veut plus rien dire. Ce sont les tenants du titre et les favoris cette saison encore, nous devrons être plus que sérieux et extrêmement rigoureux pour signer une seconde victoire consécutive. C'est un très gros match qui nous attend. »

* propos recueillis par rollerhockeyandfun.info



Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB