-
Le 02 October 2006 à 00:00 | mise à jour le 24 January 2008 à 12:44

Le roller au féminin : zoom sur les Miss'Îles

Le roller au féminin : zoom sur les Miss'Îles

Il existe peu d’associations entièrement dédiées aux femmes et encore moins dans le microcosme du roller. La plus connue d’entre elles est encore jeune et réunit officiellement une trentaine de demoiselles dans pas moins de sept disciplines différentes. Zoom sur des filles qui n’ont pas froid aux yeux : les Miss’Iles…

Article par 

Des patineuses de charme : Les Miss’Ile

Depuis quand existe l’association Miss’Ile ?

L’association Miss’ile a été créée en novembre 2005. Elle n’a même pas un an ! Mais l’équipe en revanche s’est formée au cours du printemps 2004.

Comment a-t-elle été créée et par qui ?

Ayant participé à l’édition précédente des 24h du Mans, j’ai décidé de créer l’équipe féminine Miss’ile. J’ai rencontré et travaillé avec Marjorie Phlippoteau lors de démonstrations roller pour Lévi’s et les plateaux d’Mc Solaar. Je lui ai proposé mon idée, et elle s’est investie avec moi dans un casting improvisé à la randonnée Pari-roller pour compléter le team ! De là est partie une belle amitié pour une grande équipe ! Puis Vanessa Gauthier, la sœur de Marjorie, a collaboré avec nous et a fait un grand travail d’administration pour nous aider à développer l’association. Nous l’avons nommée présidente pendant que je poursuis mes études à New York mais je reste néanmoins en étroite relation avec les filles et l’activité de l’équipe.

Pourquoi avoir monté une association exclusivement dédiée aux filles ?

Nous voulons développer le potentiel féminin pour apporter une nouvelle dimension au monde du roller, avec de nouveaux styles, de nouvelles idées, et changer son image actuelle.

Quelles disciplines sont pratiquées ?

Les Miss’iles sont assez complètes pour représenter l’éventail des disciplines du roller. Nous avons un leader pour chacune d’entre elles : la descente avec Marjorie Phlippoteau, le slalom avec Soraya Gadhéry, la roller-dance avec Cécile Klaus, le street avec Laura Thibon, le freeskate avec Audrey Musquar, la vitesse avec Denis Fanlo et le roller-basket avec Marjorie.

Où pratiquez vous et combien d’heures par semaine d’entraînement faites-vous ?

En région parisienne sur différents spots selon les disciplines. En ce moment, une dizaine de sessions par mois sont proposées. Le reste, on ne le compte pas, notre entraînement ce n’est que du fun improvisé entre nous !

Quels sont vos derniers résultats ?

En équipe, c’est notre 7ème place à la catégorie féminine des 24h du Mans 2006. Le meilleur résultat était notre 4ème place l’an dernier. 1ère équipe amateur. A seulement un tour du podium.
Parmi nos vedettes, Fanny Violeau a remporté 3 coupes de France de speed slalom et style slalom, ainsi que la Coupe I.F.S.A. en style slalom à Moscou.
Marjorie Phlippoteau a remporté le titre de championne d’Europe de blader-cross, plusieurs titres de vice-championne du monde de descente. Elle est également championne du monde de roller-basket.
En roller-dance il n'y a pas de compétitions malheureusement. On ne peut pas se vanter de titres ! Mais je dirige un groupe de danseuses (que je félicite, Claudia, Soraya et Marylou) qui travaillent sur des chorégraphies de ma création. Nous nous sommes produites pour des organisations comme Rid2z Event, la Fête de la Musique, Décathlon et Paris Plage.

Combien d’adhérentes font parties de Miss’Ile ?

Les Miss’iles comptent près d’une trentaine d’adhérentes.

Les garçons peuvent-ils participer quand même ?

Les garçons qui contribuent au développement et à l’organisation de l’association peuvent être membres d’honneur et faire partie du staff mais ne bénéficient pas des avantages de l’association.

Quels sont vos sponsors et vos partenaires ?

Shape Up, A2X, Servo, WMGWear sont nos sponsors et R.S.K. magazine est notre partenaire.

Quels autres sports complémentaires au roller conseilles-tu de pratiquer (en fonction de chaque discipline : RollerDance, Vitesse, Descente, Street, Freeride…) ?

Pour la roller-dance ce serait la danse évidemment, et le roller-basket le basket ! Pour le reste on pourrait simplement noter des astuces pour retrouver quelques sensations, comme la gym et le trampoline pour certaines figures du street, le ski pour la descente, le patin à glace, mais rien ne remplace les uniques sensations du roller.

Quelles qualités ont les filles en roller que n’ont pas les garçons ? Et inversement ?

Un peu de grâce par exemple, et elle se remarque en slalom ou en roller-dance. Enfin en général, on apporte un autre style, une autre approche tout simplement !
Concernant les qualités des garçons, ils sont plus spontanés dans leur prise de risques, ce qui permet d'assimiler rapidement les figures. Les filles sont plus réfléchies, et se conservent peut être mieux ainsi. Autrement, les compétences sont les mêmes, et notre meilleur exemple, c'est Marjorie :).

Que penses-tu du roller-derby1 aux Etats-Unis ?

Oui je connais le roller-derby, je suis allée voir un match dans le Bronx, c'était assez « trash » et plutôt vulgaire, voire dévalorisant pour l'image féminine, dans une ambiance goth et hard rock. Bref, du spectacle « facile à l'américaine » avec un public avide de querelles et d'exhibitionnisme. Autrement, ça pourrait être un jeu bien marrant. Mais j'espère que les Miss'iles ne ressembleront jamais à ça ! Sauf pour un délire !

Quels sont vos projets et que voulez-vous développer dans l’association ?

Multiplier les filles sur les contests, représenter à l’échelle nationale nos démonstrations féminines de slalom et de street, ainsi que mes chorégraphies de rollerdance.

Quel est selon toi le meilleur souvenir du groupe ?

Le dernier shooting² pour le calendrier Miss’ile. Sans compter l’épreuve des 24h du Mans, c’était la seule fois où l’équipe était au complet ! Belle complicité dans un contexte assez exceptionnel.

As-tu quelque chose à ajouter ?

A noter, ce calendrier 2007 en cours de réalisation ! Une nouvelle surprise à surveiller de près J

Notes de bas de page

1) Roller Derby : « roller concours » en anglais, sorte de match de type catch mais en roller à la « Rollerball ».
2) Shooting : ici, prises de photos

Interview de Cécile Klaus, pour les Miss’Ile, le 13/09/06

Liens utiles

Site des Miss'Iles Texte : Mélusine
Photos : Alfathor
Mis en ligne  le 02 October 2006 - Lu 14019 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB