-
Le 17 September 2006 à 00:00 | mise à jour le 26 January 2011 à 22:26

F.I.C. de Rouen - Normandie Roller Tour 2006

F.I.C. de Rouen - Normandie Roller Tour 2006

La French Inline Cup s'est arrêtée à Rouen pour la seconde année consécutive. Pour cette édition, l'organisation avait mis les petits plats dans les grands en rallongeant le circuit à 2,9 km. Chez les hommes, Pascal Briand a renforcé sa position de leader de la F.I.C. Chez les femmes, Ghizlane Samir, en terminant seconde derrière la jeune belge Jessica Gaudesaboos, remonte vers la première place du classement général. Bilan des courses...

Mis en ligne par 

Les courses vues par les coureurs

Pour la reprise de la French Inline Cup après la trêve estivale, un beau soleil s'est invité en ce deuxième dimanche de septembre à Rouen. Malheureusement, et sans doute à cause de ce temps magnifique, peu de participants et peu de public ont fait le déplacement. Dommage car les organisateurs avaient bien fait les choses. Le circuit a été rallongé par rapport à l'année précédente. Il offre beaucoup plus de virages et de dénivelés. Bref, il s'avère plus technique.

La course open par Yann Dujarrier (2ème)

"Ce fut une superbe journée pour cette rentrée de F.I.C. Nous trouvons un circuit plutôt sympa sans grosse difficulté et juste un léger passage en gratton (un peu comme dans la côte du Dunlop au Mans cette année).
Le départ de la course open est donné avec un peu de retard, du coup les patineurs partent sur un rythme plutôt cool. On ne voit pas de grosse attaque, la sélection se fait au train.
Tous les protagonistes du classement général de la FIC sont présents, aussi bien en senior qu'en vétéran 1 et 2. Philippe Poirier emmène souvent de long relais, tout en accélérant dans la partie montante. Mais cela ne suffit pas pour casser largement le rythme.
Au 5ème tour je produis une attaque dans cette dernière montée mais le peloton revient dans la partie descendante juste après le rond point à la fontaine. Les frères Gamba aussi y sont de leur attaque, mais les favoris guettent et personne ne veut laisser partir l'un ou l'autre. Il faut aussi dire que c'est très difficile de sortir seul d'un peloton qui roule à plus de 34 km/h de moyenne.
Après la mi-course, il ne reste plus qu'une douzaine de coureurs dans le peloton de tête, mais l'on sent bien que certains sont au bord de la rupture.
Elle se produit à un tour de l'arrivée quand Benoît et Jean-Baptiste Gamba décident de placer une grosse attaque. Seul Philippe Poirier et moi arrivons à revenir dans la descente.
Deux autres patineurs reviendront avant le retour. Serge Guichard tombe mais réussit à repartir sans trop de mal. Benoît Gamba emmène le dernier kilomètre pour Jean-Baptiste, suivi de Philippe Poirier et moi.
A l'entame de la dernière montée et donc des 500 derniers mètres, les positions sont toujours les mêmes. Benoît Gamba décide de lancer son sprint avant la dernière relance, mais Poirier est vigilant. On le suit de près. A la relance, Poirier sort mieux et remporte cette manche de la French Inline Cup au scratch devant moi et Benoît Gamba.
Chez les vétérans 2, c'est Serge Guichard qui l'emporte malgré sa chute. Il faut dire que c'est le seul à avoir réussi à suivre le peloton de tête. Jacques Houssain et Francois Diogo complètent le podium."

La course open féminine

Après être restée longtemps à l'abri du peloton, Léa Reguer Petit, la patineuse de Mont Saint-Aignan s'est imposée au sprint sur le fil devant Carine Bouten, Charlotte Delignière (R.S.C. Grenoblois) et Mathilde Bausseron (A.M. Sports).

La course des seniors femmes par Ghizlane Samir (2ème)

"Comme souvent sur les étapes de la French Inline Cup, peu de filles ont pris le départ. En revanche, 3 étrangères (dont les jumelles Gaudesaboos) d'un team belge étaient venues se joindre à nous.
Le départ est donc donné à la quinzaine d'athlètes féminines. Dès le deuxième tour, la première attaque est portée par Anne-Sophie Petitprez, puis par moi-même. Au fil des tours, l'élimination se fait par l'arrière, et bientôt nous ne nous sommes plus retrouvées que cinq en tête, dont les trois filles du team Belge.
Suite à un échange d'attaque de Anne-Sophie et de moi-même, nous nous retrouvons à trois (Anne sophie, Jessica Gaudesaboos et moi).
A trois tours de l'arrivée, Anne Sophie glisse sur une flaque d'eau (une bouteille perdue). Je décide de l'attendre, mais Jessica Gaudesaboos du team belge, continue à son rythme. Finalement, ne me voyant pas la relayer, elle se résigne à l'attendre aussi.
Nous terminerons la course ensemble.
Au sprint, je sors avant le virage pour le prendre à la corde, et je suis sur la même ligne que Jessica Gaudesaboos, mais j'ai l'avantage d'être à la corde. Hélas Jessica, se rabat sur moi dans le virage (limite) et je suis obligée de couper mon effort et de mettre la main sur sa hanche pour ne pas me retrouver dans les décors. Conséquence : je sors du virage avec 8 à 10 mètres de retard, mais aussi, avec moins de vitesse. C'est alors qu'à la relance, je suis prise de crampes. Je ne peux qu'essayer de finir au mieux. je termine donc deuxième...
Ceci dit, Jessica Gaudesaboos est une jeune et belle athlète de valeur. Elle n'est encore que Junior, et il y a fort à parier que l'on entendra encore (et de plus en plus) parler d'elle dans l'avenir.
Cette course n'était pas prévue à mon programme, en raison de mon départ programmé la veille, pour la Chine (Une course comptant pour la World Inline Cup avait lieu le mardi 12 septembre). Malheureusement, je me suis vue refuser, la veille, le départ à l'aéroport, pour cause de visa. Résultat : 1h30 de sommeil, beaucoup d'énervement et de stress et même pas le temps de manger de toute la soirée (et de la nuit) Bref ! tout ce qu'il ne faut pas faire avant une compétition.
Quoi qu'il en soit, je ne regrette pas d'être venue dans cette magnifique ville de Rouen. Cela m'a permis également de faire connaissance avec les organisateurs. Merci à eux et à tous les bénévoles qui ont accepté de donner de leur temps pour assurer notre sécurité. C'est avec grand plaisir que je reviendrai l'année prochaine."
Ghizlane SAMIR

La course des seniors hommes

Pascal Briand nous confiait sur la ligne d'arrivée qu'il n'avait pas chaussé les rollers depuis 2 mois. Le français a passé les dernières semaines à l'entraînement physique sur la glace. Et cela semble lui avoir réussi !
Durant toute la course, le patineur de Powerslide sème de nombreuses attaques, notamment dans les faux-plats. A mi-parcours, le peloton a éclaté et il ne reste qu'une dizaine de patineurs. Le breton place une nouvelle attaque. Il n'est suivi que par Julien Levrard (Levallois) , Julien Sourrisseau (Loops Racing) et Vincent Esnault (M.A.S. Rollerblade France). Rapidement, le groupe éclate à nouveau, ne laissant en tête que Julien (originaire de la région) et Pascal.
Au sprint, Pascal Briand s'impose finalement, remportant sa 3ème course de la saison après Nîmes et Lille. Julien Levrard termine second, et le prometteur Julien Sourrisseau se hisse à la troisième place après être parti seul à quelques kilomètres de l'arrivée.

Le point de vue de l'organisation sur le N.R.T. 2006

" Pour moi la manifestation est nuancée mais globalement positive. L'organisation en elle-même est maintenant bien rodée et professionnelle. Le village et le circuit de qualité bien qu'encore améliorable ont d'ores et déjà progressé depuis la première édition l'an passé. Nos relations avec les partenaires institutionnels et privés s'améliorent d'année en année et ils sont prêts à nous accorder leur confiance sur le long terme. En plus, il a fait très beau .En ce sens, notre pari d'avancer la date de deux semaines par rapport à l'an passé est gagnant. Le but était justement d'éviter la pluie autant que possible (même si rien n'est jamais certain...).
En revanche, nous déplorons que les inscriptions aient été de seulement 271 participant(e)s aux courses. Au final nous ressortons avec un déficit de 1000 à 2000 Euros. Il est dommage que les frais de label F.I.C, de Télévision et de gestion des puces soient fixes alors que les recettes, elles, sont aléatoires...
Par ailleurs, le fait d'avancer la date a également eu un impact sur le public : il y avait beaucoup d'autres manifestations sur le département et même simplement sur l'agglomération. Enfin, les difficultés à trouver des bénévoles ne sont pas propres au roller mais nous avons été vraiment justes sur certains points. Il a vraiment fallu mouiller la chemise pour que l'organisation ne s'en ressente pas.
C'est donc un bilan nuancé mais plein de promesses de développement et plein de marges de progrès que nous allons nous efforcer de travailler dès les semaines qui viennent. Rendez-vous à Rouen en 2007 ! Vous avez pu voir qu'il y avait de quoi faire une belle épreuve..."

Sébastien Duval,
Président de la Ligue de Haute-Normandie de Roller Skating

Principaux résultats

Course open femmes

1) REGUER PETIT Léa
2) BOUTEN Carine
3) DELIGNIERE Charlotte
4) BAUSSERON Mathilde
5) DEMOULIIN Adeline
6) LAVERGNE Stéphanie
7) EUVRARD Fannie
8) MOY Frédérique
9) FISCHER Romy
10) LORENZI Vanessa

Course open hommes

1) POIRIER Philippe
2) DUJARRIER Yann
3) GAMBA Jean-Baptiste
4) GAUCHER Thomas
5) VAN ESPEN André
6) CIJSOUW Kees
7) OSTYN Jean-Luc
8) GRAFEILLE Nicolas
9) MARTINET Lionel
10) CANDELIBES Sébastien

Seniors femmmes

1) GAUDESABOOS Jessica
2) SAMIR Ghizlane
3) PETITPREZ Anne-Sophie
4) VAN MIERT Annelies
5) WAIJER Ellen
6) GAUDESABOOS Sabrina
7) ROUGER Emilie
8) MATEU Stéphanie
9) MARTINEZ Claire
10) HOUZE Ludivine

Seniors hommes

1) BRIAND Pascal
2) LEVRARD Julien
3) SOURISSEAU Julien
4) FIERS Franck
5) ESNAULT Vincent
6) BARTHOLOMEEUSSEN Luc
7) LANCELEUR Jérôme
8) MONTJALLARD Vincent
9) VEYRAT LACHENAL Laurent
10) JACOB Gaël

Liens utiles

www.normandie-roller-tour.com
www.prettyskate.com
www.french-inline-cup.com
Galerie photo de rollerenligne.com

Yann Dujarrier, Ghizlane Samir, Alexandre Chartier
Photos : Alexandre Chartier
Mis en ligne  le 17 September 2006 - Lu 2152 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB