-
Le 07 September 2006 à 00:00 | mise à jour le 08 February 2015 à 18:49

Championnat du Monde de roller course 2006 à Anyang : 3ème journée

Championnat du Monde de roller course 2006 à Anyang : 3ème journée

Après deux jours de courses et un jour de repos, les courses ont repris de plus belle sur route à Anyang en Corée. Les championnats du Monde battent leur plein. Sur 200 m, l'italien Duggento a fait tomber par deux fois le record du Monde : durant les séries et la finale. Il confirme ainsi sa suprématie sur la discipline. La seconde partie de journée fut consacrée aux 10.000 m à points. C'est l'américain Mantia qui a mis tout le monde d'accord. Bilan...

Mis en ligne par 

Duggento fait tomber par deux fois le record du monde

Les 200 m chrono sur route : Duggento intouchable

Gregory DuggentoGregory DuggentoAu matin de la 3ème journée de compétition, débutaient les séries du 200 m chrono sur route. On s'attendait à un spectacle intéressant et à une revanche probable entre Kalon Dobbin, Joey Mantia et Gregorio Duggento. De nouveaux pays sont venus s'ajouter parmi les nations déjà habituées de la spécialité : La Pologne, la République tchèque, la Finlande et la Roumanie.

L'italien Duggento, déjà plusieurs fois recordman, a battu le record du monde en 16"317 durant les séries ! Pourtant, selon Thomas Boucher, le tracé ne le laissait pas prévoir à cause d'un long virage au grand rayon de courbure. Cette configuration nécessite de la puissance, et cela Duggento en a à revendre !

En senior hommes, pour les français, seul Julien Despaux (10ème) a passé les séries avec un temps de 16"940 . Son analyse correspond a l'observation de Thomas. Il a fait un très bon départ mais n'a pas suffisamment poussé, surtout en sortie de virage et en début de ligne droite. Il lui reste donc une petite marge de progression.

Les places sur le 200 m sont importantes même au-delà du podium car elles déterminent le placement sur la ligne de départ du 500 m.

Si l'on revient sur la finale du 500 m de lundi, Kalon Dobbin était à la corde, un formosan en second et Julien en troisième position, bien qu'il ait fait les meilleurs temps en série du 500 m, Julien n'avait pas pu prendre la tête au départ. Ensuite, il avait été coincé pour doubler Kalon Dobbin. S'il déboîtait et échouait, il laissait la seconde place le long de la corde à Cifuentes. Il a attendu la dernière ligne droite, et comme vous le savez, il ne lui a pas manqué grand chose. 

La finale du 200 m s'est donc tenue tard dans l'après-midi. Duggento a battu à nouveau le record du monde en 16"209. Kalon Dobbin a terminé second et Wouter Hebbrecht est arrivé 3ème pour la Belgique. Julien a fini 11ème en 16"921.
Pour les autres places en séries : En junior, Célia Fournier arrive 17ème, Juliette Pouydebat 23ème, Maxime Talbourdet 16ème et Brian Lépine 23ème. En Senior : Aurélie Duchemin termine 16ème et  Kevin Gauclin dans ces places là également.

Les 10.000 m à points : Mantia prend sa revanche

Championnat du Monde de roller course 2006 à Anyang : 3ème journée

En fin de journée se tenait le 10.000 m à points. Cette course consiste à collecter autant de points que possible en remportant des sprints intermédiaires. Les concurrents doivent effectuer 25 tours de 400 m. Seuls deux patineurs peuvent courir par pays dans la même course. C'est une formule qui demande énormément de tactique et de collaboration entre les patineurs d'une même nation. Certains décident d'attaquer dès le début, d'autres d'attendre le sprint final qui rapporte plus de points. Il faut rester vigilant et concentré durant toute la durée de l'épreuve.

Les juniors hommes

Esteban Hermosilla et Rolando Ossando (Chili) furent les plus actifs de leur course en fournissant un gros travail d'équipe. La Corée ne fut pas non plus en reste avec with Min-Ho Kim. Les Pays-Bas et la Colombie ainsi que trois autres pays pouvaient collecter des points. Seuls 16 patineurs ont terminé la course. A 5 tours de l'arrivée, Rolando Ossando et Ezequiel Cappellano (Argentine) se sont échappés. La course s'est terminée en 14'22"087 et a vu la victoire de Nicolas Zamudio (Colombie) avec 5 points devant la Corée avec 4 points et le Chili avec 3 points.

Juniors femmes

L'Argentine, tout comme la Belgique ont collecté l'essentiel des points. Carolina Upegui (Colombie) a démontré une fois de plus ses talents de patineuses durant la course. Elle a essayé de contrôler la jeune et talentueuse Catherine Penan (Chili). Carolina et Catherine sont les deux patineuses juniors colombiennes et chiliennes les plus impressionnantes. Elles se sont emparées des deux premières places du podium en 15'46"142.

Les juniors français ont fait une bonne course en étant toujours présents aux avant-postes. Il ne leur a pas manqué grand chose pour prendre des points, surtout aux garcons. Lucie Peruzzetto et Axel Terrien terminent 4ème au sprint final, et se classent donc immédiatement après ceux ayant pris des points. Ce qui donne pour les filles : Lucie 12ème, suivie par Cindy Etonno 13ème, et pour les garcons Axel 10ème et Jean-Baptiste Péridy 14ème.

Seniors femmes

Une patineuse iranienne

Les françaises ont essayé d'engranger des points en début de course mais ont payé cet effort infructueux par la suite. 36 patineuses ont pris le départ. Hyo-Sook Woo (Corée) a rapidement pris le contrôle de la course. Les autres pays ont dû réagir pour avoir une chance de podium. C'est ce qu'ont fait les patineuses argentines dans un beau travail d'équipe entre Silvina Posada et Melissa Bonnet. Elles ont augmenté la vitesse et seules les patineuses les plus fraîches ont pu suivre. Nicole Begg, qui a gagné la course à points sur piste, a tenté d'employer la même stratégie mais il était impossible de lutter seule.

Silvina Posada s'est donc octroyée la victoire en 15'55"378 pour l'Argentine en récoltant 9 points. La Corée prend la médaille d'argent avec Hyo-Sook Woo (7 points) et la Colombie hérite du bronze en la personne de Liana Holguin (5 points).

Seniors hommes

La course a démarré à 21h00 et fut vraiment très rapide dès le début afin d'écrémer. 5 tours après le départ, les 5 patineurs les plus lents sont contraints de s'arrêter. L'Italie, le Chili et la Corée menait le peloton alors que les États-unis attendaient bien calé dans la première partie. Yann Guyader et Baptiste Grandgirard on essayé de récolter des points pour la France, Francolini et Amabili pour l'Italie, et Ferre Spryt pour la Belgique. Les européens se sentent mieux sur route !

Javier Mc Cargo a tenté de s'échapper avec Ruben Martinez (Argentine) durant quelques tours. Botero et Garzon (Colombie) ont décidé d'attaquer au milieu de la course et de glaner quelques points, mais il était déjà trop tard pour s'assurer la victoire. Les patineurs ont écoppé de nombreux avertissement dans les virages. Ils devaient garder la bonne position dans le peloton pour préparer les sprints dans les lignes droites et avoir une chance de récupérer quelques points.

Joey Mantia a pris la médaille d'or pour les États-unis. il est suivi de Jorge Reyes (Chili) et de Yoo Jong Nam (Corée).

On peut retenir deux choses: Mantia a fait très mal a Yann en allant le chercher sur sa première tentative de prise de points, ce qui a fait un gros effort de Yann pour rien en début de course. Ensuite il faut savoir qu'il y avait neuf coureurs qui pouvaient être champions du monde en gagnant l'arrivée, dont Yann. Sa neuvième place ne reflète pas cela. Mantia est très fort. Il n'a pas eu de chance sur piste où il n'a pas gagné le 1000 m à cause d'une grosse faute de Cifuentes qui s'est sacrifié pour Botero. Il a été sévèrement disqualifié (selon les coureurs francais) dans le 500 m.

Championnat du Monde de roller course 2006 à Anyang : 3ème journée

 

Galerie photo





Liens utiles

Notre page du championnat du monde de roller course 2006 à Anyang

Texte : Aurélie Bouvet et Michel Terrien
Photos : Aurélie Bouvet et Michel Terrien
Mis en ligne  le 07 September 2006 - Lu 1990 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB