-
Le 13 August 2006 à 00:00 | mise à jour le 08 February 2015 à 17:32

NRJ Mobile Free Games 2006

NRJ Mobile Free Games 2006

Les 5 et 6 août 2006, Marseille accueillait pour la première fois les N.R.J. Games. Un festival de la glisse avec des compétitions de roller, de bmx, et des démos de F.M.X. (freestyle motocross). Une grosse aire de street a réuni quelques grands talents du patinage agressif, alléchés par un price-money conséquent. Fort d’une organisation surdimensionnée, l’événement s’est déroulé sans problème, mais sans fougue non plus. Retour sur ce week-end…

Article par 

Sur les plages du Prado

Samedi : les qualifications

NRJ Mobile Free Games 2006

Hurricane, l’organisateur, avait installé l’aire de street dans le « stade d’été », sur les plages du Prado. Ce stade a été mis en place par la mairie pour divers événements, comme l’International Beach Volley, où les 4000 sièges sont pris d’assaut.

Bien qu'il soit sur les mêmes plages, le stade est relativement loin du bowl, ce qui permet de toucher un public différent, avec ses avantages et inconvénients. Les riders qui connaissent l’aura du « french pool » comprendront l’étrange sentiment qui pouvait habiter certains dans les tribunes.

En arrivant sur le site, on s’attend à retrouver comme souvent les mêmes têtes connues, mais cette fois, il y a pas mal de surprises. Il semblerait que les riders soient venus par groupe « régionaux ». On trouve des amateurs comme Denis Gul, Daniel Moliani, Nicolas Francon ou encore Jonathan Bruneau, et des pros comme Wilfried Rossignol venu de Paris, Mathieu Heinemann, Ilia Koutchoukov. On retrouve aussi le strasbourgeois Mathias Silhan, ou le toulonnais Stephane Alfano. A noter la présence (le retour ?) des clermontois, représentés par Nicolas Cabon et Pedro Feirreira, qui honoraient avec Wilfried la mémoire du street.

Les riders se succèdent pour les qualifications. Le format très classique du park ne facilite pas beaucoup l’originalité. Quelques amateurs débroussaillent des tricks, comme un front sur la rambarde du hip. C’est un trick audacieux que quelques pros reproduiront. Pros parmi les pros, les prétendants au podium utilisent cette qualification pour jauger leurs adversaires, et étudier les lignes, mais ne donnant dans leurs runs que le minimum pour assurer une facile qualification. Seul Wilfried fait un peu le show en tentant un énorme disaster to royal sur le rail. Le public s’ébahit aussi devant les prouesses de Roman Abrate et Nicolas Auroux, tous les deux très spectaculaires. Roman fut le seul rider à porter le casque.

Dimanche : les finales amateurs

Les amateurs ont à coeur de donner le meilleur d'eux-mêmes. Le premier d'entre eux gagne son ticket pour la finale des pros. Maxime Jubin rentre un royal sur le quarter et un 720. Il prend la 5ème place. Devant lui, en 4ème position, on retrouve Nicolas Francon qui cale plusieurs backsides en royal et se promène sur le wall. La 3ème place revient à Jonathan Bruneau qui nous offre plusieurs transferts, un 360 sur le spine et un 720 sur le même spine. Daniel Molinari prend la deuxième position avec un beau 360 Liu Kang et un backside royal sur le rail. C'est Denis Gul qui a la chance de se frotter au gratin.  Il effectue plusieurs transferts, un 540, un 180 rocket, se cale sur le wall en unity, et prend le rail en soul.

Les finales pros

Plusieurs choses furent surprenantes pour ces finales. D’une part le format, puisqu’on s’attendait à une Jam (comme ce fut le cas pour les BMX). D’autre part, les forces en présence qui ont pris un tout autre aspect que pendant les qualifications.

Wilfried Rossignol (1er), habile mais contenu la veille, perdait son énergie dans des tricks sans trop de réussite, et abandonnait finalement sur une chute. Il aura quand même rentré notamment un 900 double Liu Kang, un énorme transfert en 540 du spine vers une table quelques mètres plus loin, un soul bien calé, un 540 sur le spine, un top soul sur le curb posé sur le plat de la table.
Mathias Silhan (2ème), constant sur les deux jours, exploitait pleinement le park avec une parfaite maîtrise. Il passe au dessus de la table en fakie 720, rentre un 360 flat spin sur le spine, un alley oop soul, un top soul sur le curb en haut de la table, et encore un back royal sur la rambarde de sécurité en haut d'un quarter.

Mathieu Heinemann (3ème) réussit un transfert entre la grosse table et l'autre côté du spine, marche sur le wall dans un style décontracté coulé et fluide bien à lui. Il passe quelques tricks originaux et un peu décalés... ne parlons pas de son saute-mouton au dessus du spine.
Ilia Koutchoukov (4ème) passe un 360, un back royal sur le rail de la table, un 540, un 540 shuffle sur un wall, et un fakie 720 sur le spine.
A l’inverse, aux antipodes de sa prestation de la veille, Stéphane Alfano rappelait avec talent sa maîtrise de la discipline. Démontrant également comment transfigurer une fade aire de street en tremplin à exploits, il exécute un énorme disaster to top soul de façon chirurgicale. Il prendra également une des rambardes de sécurité en haut d'un quarter en back royal. Il sera aussi le seul à passer en transfert entre deux quarters au dessus de la table dans le spine, un 900 corskcrew, un alley oop top soul. Comme si de rien n’était... Il aura agrémenté son parcours de grosses rotations et de transferts généreux. Un large sourire en fin de run ponctuait son passage très réussi. Il finira pourtant 5ème de la compétition, à notre grande surprise.
Roman Abrate, pourtant agile et aérien, multipliait les maladresses et les chutes. Il aura bien fait le show du haut de son jeune âge, walkman sur les oreilles (quand il tient), et revêtissant des tenues ultra-moulantes.

Rendez-vous l’an prochain

Les NRJ Games étaient organisés par Hurricane, une société d’événementiel spécialisée dans les sports de glisse, a qui l’ont doit notamment le FISE (en France, en Algérie, en Tunisie, et à Dubaï). Volontaire et ambitieuse, elle réalisait là une première en terrain phocéen. A l’écoute des riders, elle entend pour l’an prochain améliorer la formule, l’étendre à d’autres disciplines (KiteSurf et Wakeboard) et prépare quelques autres idées, plus tournées vers un public très en demande d’interaction. Le rendez-vous est pris.

Résultats

Résultats des qualifications pros

1- ROSSIGNOL Wilfried
2- HEINNEMANN Mathieu
3- SILHAN Mathias
4- AUROUX Nicolas
5- AKRICH Pierre
6- ABRATE Roman
7- ALFANO Stéphane
8- FERRERO Pedro
9- MARSH Tim
10- KOUTCHOUKOV Ilia

Résultats des finales pros

1- ROSSIGNOL Wilfried
2- SILHAN Mathias
3- HEINNEMANN Mathieu
4- KOUCHOUKOV Illia
5- ALFANO Stéphane

Résultats des qualifications amateurs

1- GUL Denis
2- MOLIANI Daniel
3- FRANCON Nicolas
4- BRUNEAU Jonathan
5- JUBIN Bruno
6- JANGEAU Maxime
7- FRAYSSE Johan
8- COSTABILE Aurore
9- MONNERON Mathilde

Résultats des finales amateurs

1- GUL Denis
2- MOLINARI Daniel
3- BRUNEAU Jonathan
4- FRANCON Nicolas
5- JUBIN Maxime

Galerie photo

Liens utiles

News d'annonce de l'événement avec plan du park

Texte : 8WD
Photos : Alfathor et 8WD
Mis en ligne  le 13 August 2006 - Lu 4777 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB