-
Le 29 June 2006 à 00:00 | mise à jour le 07 March 2015 à 12:40

Yann Guyader s'impose lors de la World Inline Cup d'Engadin 2006

Yann Guyader s'impose lors de la World Inline Cup d'Engadin 2006

Le mythique Marathon d'Engadin (Saint-Moritz), laisse véritablement des traces tant au niveau des souvenirs que des sensations ou du physique. Cette année le temps fut magnifique et toutes les conditions étaient réunies pour avoir une belle course. Avec un temps de 51 minutes pour 42 km, le surprenant français Yann Guyader (Timmerman Powerslide) a encore une fois fait preuve d'une forme olympique cette année. Bilan de l'épreuve...

Article par 

Une course aux allures vertigineuses

Les montagnes suisses ont accueilli le fameux Marathon d'Engadin à près de 1900m d'altitude samedi 24 juin dernier. Cette étape de la Swiss Inline Cup et de la World Inline Cup est connue pour ses vitesses vertigineuses en descente. Les patineurs frôlent régulièrement les 90 km/h !
Le vent a soufflé fort dans le dos, favorisant ainsi des vitesses extrêmement rapides. Contrairement à l'année passée, le temps fut particulièrement clément. La course élite est partie à 16h40 le samedi après-midi. Dès les 10 premiers kilomètres, une échappée d'une douzaine de patineurs a pris forme. Elle compte notamment dans ses rangs deux patineurs Rollerblade, un patineur Salomon (Massimiliano Presti), Yann Guyader (Timmerman Powerslide),  Scott Arlidge (Athleticum Rollerblade),  Jan Van Loo (Zepto), Pascal Briand (Powerslide) ou encore Daniel Finster (Inline Center). Derrière le peloton n'a pas vraiment chassé, la plupart des principaux teams étant représentés en tête.

A mi-course, les patineurs doivent compter avec une belle montée de près d'un kilomètre. Le groupe d'échappée a encore perdu quelques patineurs. Ils ne sont donc plus que 8 à l'arrivée et peuvent disputer le sprint dans de bonnes conditions. Yann Guyader l'emporte finalement face à Pascal Briand et Massimiliano Presti.
Luca Presti s'imposera au sprint du second paquet.

Au classement individuel de la World Inline Cup, Massimiliano Presti reste premier devant Diego Rosero et Roger Schneider chez les hommes. Du côté des féminines, Angele Grandgirard tient la première place devant Andrea Harrichelhar et Nicole Begg.

Vue de l'intérieur par Alexis Laieb (Team Asphalte)

Le team Asphalte est en troisième ligne sur l'aire de départ. Il concourt en catégorie "Speed Team". L'hélicoptère qui suivra la course depuis les airs prend son envol et fait monter l'adrénaline. Les battements de coeur s'emballent. Lionel Kuhn, notre leader, espère faire une aussi belle course qu'à Zürich et surclasser à nouveau des têtes d'affiches. Jean-Marc souhaite pouvoir le suivre et aller au bout avec le groupe de tête. Pour les trois autres patineurs du team, nous ferons de notre mieux pour le classement team et nous essaierons de tenir le plus longtemps possible. Chacun s'encourage et se demande si l'impossibilité de s'échauffer ne va pas nous porter préjudice... mais tout le monde est dans le même cas.
Le départ est donné. La première partie très sinueuse et descendante est un régal. Rapidement, les premières chutes interviennent. Scott Ardlige (Athleticum Rollerblade), Corne Jasper (Cristalp) et Leehmann (IXS Fila) manquent de me faire chuter en remontant.

Lionel et Jean-Marc sont toujours bien placés à l'arrivée à Saint Moritz (15 au 20 ème km). Pour ma part, je tire la langue. Ils vont trop vite. Je lâche puis me retrouve intercalé et seul dans le passage du village. J'attends le groupe de poursuivants où sont Nicolas et Bruno. Ils sont partis moins vite. De toute façon, mon angoisse est la montée. La descente arrive et comble : je me fais lâcher par un groupe de six patineurs qui se détache. La descente est pourtant ce que je préfère et ce devrait être mon point fort ! Je me suis mal placé (80 km/h au G.P.S.). La montée arrive. Les groupes explosent. Les cloches suisses résonnent. Je perds au moins 3 minutes en 3 kilomètres tellement je suis dans le dur. C'est le moment où Nico passe à côté de moi. Il explose lui aussi. Je me dis que l'on va se relayer mais il grimpe mieux.
Sur le retour, je vois Lionel et Jean Marc qui ont lâché le premier groupe, mince ! Mais on trouve pléthore de groupes et la sélection s'est faite sur ce faux plat si terrible à mon goût. Je vais apprendre plus tard que Lionel et Jean-Marc ont aussi lâché dans la descente.

La dernière portion est un régal : de la survitesse et du roulage, des attaques. Je suis à l'aise dans le groupe où je me retrouve. J'ai récupéré. Le sprint est extra.
Vraiment, les Suisses progressent d'année en année. Plus de 180 patineurs ont bouclé l'épreuve en moins d'1h05 ! Physiquement, ce sont tous des skieurs de fond...
Lionel et Jean-Marc finissent en 56 minutes. Nicolas et moi terminons en 1h00 environ et Bruno en 1h07 après avoir galéré sur le dernier semi. On apprécie les Marathons à plus de 40 de moyenne ! Tout comme on apprécie le paysage.
La prochaine course aura lieu à Einsielden, mon semi marathon préféré. Je vous y invite tous à y participer.

Résultats

Classement des seniors hommes

1) Yann Guyader (Timmerman Powerslide)
2) Pascal Briand (Powerslide)
3) Massimiliano Presti (MMCmicro Salomon)
4) Alain Gloor (Atheticum Rollerblade)
5) Daniel Finster (World Inline Center)
6) Reyon Kay (World Inline Center)
7) Jan Van Loo (Zepto)
8) Scott Arlidge (Athleticum Rollerblade)
9) Luca Presti (MMCmicro Salomon)
10) Shane Dobbin (Rollerblade)

Classement des seniors femmes

1) Sandra Gomez (Alessi Powerslide)
2) Nicolle Begg (Salomon Smartskate Girls)
3) Nathalie Barbotin (Salomon Smartskate Girls)
4) Giovanna Turchiarelli  (Alessi Powerslide)
5) Tamara Llorens (Rollerblade)
6) Nadine Gloor (Athleticum Rollerblade)
7) Cinzia Ponzetti  (Cristalp)
8) Anne-Claire Maillard St Gallen
9) India Kuhn (Athleticum Rollerblade)
10) Angèle Grandgirard (Rollerblade)

Liens utiles

Résultats français complets
Site d'Asphalte Roller

Texte : Alexis Laieb et Alexandre Chartier
Photo : Asphalte-Roller
Mis en ligne  le 29 June 2006 - Lu 1345 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB