-
Le 02 May 2006 à 00:00 | mise à jour le 30 December 2010 à 16:46

Interview de Vincent Vu Van Kha

Interview de Vincent Vu Van Kha

Vincent Vu Van Kha est un personnage singulier : il passe du costard cravate au baggy sans complexe. Du haut de ses 28 ans, le français a pourtant la tête bien vissée sur les épaules. Patineur de talent, "Vinz" a su mettre ses compétences au service de son sport en créant le premier circuit international de roller acrobatique : l'Internationale Freestyle Skater Association...

Article par 

Rencontre

Depuis quelques années, le circuit a pris de l'ampleur et continue à se développer. Nous avons voulu en savoir un peu plus sur ce Grand Monsieur du slalom. Interview...
On croise souvent Vincent aux Invalides (Paris), son spot de prédilection, chaussé de ses éternels Twisters. Sur les compétitions, vous le trouverez souvent en train de "jouer" avec d'autres patineurs : concours de wheeling avec Skali, de Volte avec Igor, ou de Kazakchok avec Clochette...
Côté technique, on peut dire sans prendre trop de risque que c'est un as des figures accroupies : cafetières, en avant, en arrière, kazakchok, on se demande souvent s'il n'a pas une prédisposition génétique pour ces enchaînements. Vincent allie un énorme bagage technique avec beaucoup de puissance et de précision. Il s'est d'abord investi localement à Bordeaux en 2000 dans son sport, avant de monter le circuit I.F.S.A. Aujourd'hui, c'est une figure incontournable au plan mondiale dans le roller acrobatique.

Qu'est ce qui t'ai fait venir au roller ?

La conjoncture... après quelques années d'enfance à rouler occasionnellement en quads (ceux qui se fixent sur les chaussures). Mon père organisait des courses relais avec les petits voisins. Puis j'ai pris ses rollers, des quads également. En grandissant je ne rentrait plus dans aucune paire, j'ai donc mis fin à cette première expérience. Par la suite, les rollers en ligne sont arrivés dans les supermarchés (100 francs la paire). Mon père et mon frère se sont équipés. A mon tour, j'ai pris ma voiture et je me suis équipé de "vrais" patins : des Spiritblades. Donc je suis réellement venu aux patins avec l'arrivée des rollers en ligne dans les shops. J'avais vu ça dans les séries américaines, et cette facilité de déplacement, cette vie loisir me faisait envie. Ainsi, j'ai essayé. J'ai donc commencé à 18 ans en 1996, il y a 10 ans lorsque les patins en ligne sont apparus dans les magasins spécialisés de Poitiers, dont je suis originaire. J'ai débuté sur un parking, je suis autodidacte.
Au départ, j'ai essayé de tourner, et de sauter, puis, j'ai slalomé des plots espacés de 2 ou 3 mètres. J'ai fait beaucoup de saut au départ, avant de me blesser. Depuis, je n'ai quasiment plus fait que du slalom.

Quels sports pratiquais-tu auparavant ?

J'ai pratiqué de nombreux sports : Natation, Equitation, Football, Tennis, Judo, Juji-tsu, Planche à voile...

Quels patins utilises-tu ?

Cela fait quelques années que je roule en Twister (Rollerblade).

Comment se passe une de tes journées ?

La journée, je travaille en tant que contrôleur de gestion. Je fais des budgets et autres analyses financières. Le soir je passe aux Invalides à la rencontre des gens et des plots.

Peux-tu faire un résumé de ta "carrière" ?

J'ai commencé en 1995 à Poitiers. Nous y avions fondé un premier club roller-skateboard-bmx : le T.G.T. avec Oliver Trillon et Désiré. Partant sur Bordeaux, j'ai intégré 2 ans le team Sport Aventure grâce à Thierry Cadet. Puis, je suis parti dans le team Tecnica en 1999 grâce à Sébastien Laffargue. En 2004, le team devient Rollerblade.
Pendant ce temps, je monte dans les compétitions régionales, (merci à Yannick Diocles), nationales et internationales. Je me spécialise en slalom figure ou freestyle slalom. Je prends un titre de vice-champion de France en 2001, puis champion de France en 2002, 2003, 2004, 2005, gagne de nombreuses compétitions internationales (Lausanne, Monza, Barcelone..), remporte la coupe internationale par 2 fois : 2004 & 2005.

As-tu essayé d'autres disciplines que le slalom ?

Oui, en fait j'ai commencé par le saut (tremplin, table). J'ai même obtenu un titre de vice-champion de France en hauteur pure, avec un record à 1m45. A mes débuts je passais un peu de temps sur la rampe à spine de Poitiers : elle y est encore.

Quels sont tes points forts ?

La force.

Quels sont les points à améliorer ?

La souplesse.

Comment expliques-tu ta réussite ?

De l'entraînement, des amis, des ratés, du goût pour la discipline, le sport, le plein air.

Qu'est ce qui fait que tu veux toujours en faire un peu plus que ce que l'on te demande ? (je pense aux sauterelles où systématiquement tu complexifiais les exos de wheeling par exemple).

Je crois que c'est une anecdote : nous avions atteint la fin des épreuves, il fallait en ré-inventer. Toujours un peu plus, c'est le sport.

Quels sont tes objectifs pour la saison et les années à venir ?

J'aimerai décrocher la 1ère place du championnat I .F.S.A. : c'est la seule que je n'ai jamais eue.

Comment parviens-tu à concilier vie sportive, professionnelle et la gestion de l'IFSA ?

La conciliation nécessite des concessions pour le boulot comme le sport. Professionnellement, j'ai fait des choix qui me permettent de rouler. Je changerai ces choix dès que le sport ne m'apportera plus la satisfaction recherchée. Je n'ai pas de visibilité sur cette date de changement, je roule au jour le jour.

Quelles sont tes passions à côté du roller ?

Les restaurants et les voyages.

Comment t'es venue l'idée de créer l'IFSA ?

En 2000, le championnat de France et Lausanne était les objectifs uniques. Il manquait de coordination, il manquait un circuit international. Il a fallu le créer, la création de l'I.F.S.A. s'est alors naturellement fait sentir, le cadre juridique s'est mis en place.

Quels soutiens as-tu trouvé quand tu as créé ce circuit ?

A l'époque les fondateurs étaient français, italiens, suisses, hollandais. Christian Debackere a joué un rôle important dans cette première initiative. Je me souviens aussi des détracteurs qui ont essayé de faire avorter le projet avant sa naissance, utilisant des relations commerciales pour faire pression.

Quels sont les liens avec la fédération ?

La FFRS est l'une des fédérations partenaires principales. Nous poursuivons des objectifs similaires sur des périmètres différents.

Cela te prend t'il beaucoup de temps ?

Énormément !

Y aura-t-il une concurrence avec le circuit asiatique qui se met en place ?

C'est pour le moment un sujet polémique. Il faut attendre de voir la première compétition pour formuler un avis éclairé.

Dans quelle mesure le roller peut-il se développer en Asie selon toi ?

L'Asie c'est avant tout un grand marché, donc un gros potentiel. Par ailleurs les pays asiatiques sont différents. Certains riches et stables, d'autres en plein essor. Pour la Chine par exemple, le goût pour les valeurs modernes, "occidentales", est fort. Les villes modernes offrent de vastes esplanades, mais n'intègrent pas forcément le roller comme mode de déplacement urbain. Le roller garde un potentiel important dans ces pays émergents : Chine, Indochine. Cependant ce phénomène de mode tend à être éphémère, et ces nouveaux consommateurs volatiles. Certains pays (Corée du Sud) connaissent déjà, sur la pratique acrobatique, des ralentissements, baisse d'effectifs. D'autres pays plus riches intègrent difficilement cette pratique de rue (Japon, Singapour).

Fiche technique

Prénom : Vincent
Nom : Vu Van Kha
Surnom : Vinz
Age : 28 ans
Pointure : 26.5 cm
Poids : 67 kg
Taille : 1,75 m
Club : Nice Roller Attitude
Sponsors / Team : Tecnica ? Rollerblade ? Hyper - Twincam
Situation professionnelle : Contrôleur de gestion
Sit. sentimentale : En concubinage
Plat préféré : Fromage & charcuterie
Musique préférée : -
Hobbies : Roller, restaurants, voyage...
Ce qu'il aime : Rouler sur les 5 continents de Los Angeles à Séoul
Ce qu'il n'aime pas : Le déclin du roller en France
Meilleur souvenir : -
Pire souvenir : -
Entraînements : Paris-Invalides - plusieurs fois par semaine
Débuts en roller : 1995
Titres : 4 fois champion de France en Style Slalom et 2 fois Vainqueur de la coupe internationale.

Liens utiles

Page personnelle de Vincent Vu Van Kha
Site de l'I.F.S.A.Texte : Alfathor
Photos : Vincent Vu Van Kha et Rollerenligne.com
Mis en ligne  le 02 May 2006 - Lu 8032 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB