-
Le 23 March 2006 à 00:00 | mise à jour le 22 December 2011 à 19:24

Test de la platine Kizer Al Hooi

Test de la platine Kizer Al Hooi

La Kizer Al Hooi est le premier pro-model du rider Irlandais Albert Hooi. Vendue en coloris blanc avec un H-Block noir, la platine se présente comme l'évolution de la Freestyle Type M. Le bloc en téflon, trop fragile auparavant, a été remplacé par une nouvelle version en plastique. Ce produit faisant un carton actuellement dans les ventes. Nous avons voulu connaître le secret de son succès. Test…

Mis en ligne par 

Décorticage...

Présentation

La Kizer Al Hooi se compose de deux pièces principales : la platine à proprement parler et un immense H-Block qui occupe plus de la moitié de la platine. La pièce est remplaçable en cas d'usure. Elle est maintenu par deux axes. Son groove est déjà très dessiné d'origine. On remarquera la signature discrète du Pro Model sur le flanc.

Usure

  En Grind la platine s'use de façon régulière, le Groove est la partie qui s'use le plus vite. Par contre les flancs se révèlent inusables. En gap, elle encaisse bien, les nouveaux blocs sont beaucoup plus solides que ceux en Téflon montés sur les séries précédentes. Ils avaient une fâcheuse tendance à s'arracher et à venir frotter sur le sol. La rigidité à la flexion au milieu de la platine est obtenue par les vis qui se reprennent dans le bloc en plastique.

Visserie

La visserie est de bonne facture, les tête de vis des roues arrivent à fleur de la platine. A première vue elles semblent en acier et présente une bonne résistance, avant d'user l'empreinte Allen de la tête il faudra un certain temps. Celles servant à fixer les platines sur le patin sont très longues ; bien pratique quand on possède des patins avec des Soul-Plate épaisses. Tout cela est présenté de bien belle façon dans l'emballage mais...

Pas d'entretoises ?

...où sont donc les entretoises ? Ayant des pièces de rechanges, nous n'avons pas eu de soucis pour finaliser le montage ; mais pour une personne faisant son premier custom, elle devra encore débourser pour avoir un patin en état de marche. Cela fait évidement baisser la note concernant la visserie.

Réglages

  Les possibilités de réglages sont nulles du fait que les rehausseurs sont ronds. Ceux-ci sont en métal et se révèlent résistants ; ils ne s'écrasent pas avec le temps. Certains d'entre-deux ne tenaient pas en place lors du premier montage. Erreur dans les tolérances d'usinage ? En théorie les roues de 60 mm passent juste. Dans la pratique on ne peux monter qu'à 58 mm.

Finition

Au rayon de la finition, les plastiques s'ajustent bien entre eux et la finition est correcte. On pourra juste reprocher quelques ébavurages maladroits, mais est-ce vraiment le soucis principale à la vue de ce qui l'attends ?
A la sortie de la boite, le Groove est imposant et brut de décoffrage ; il n'est donc pas encore fait à notre pied.

A l'usage

Les premiers Royal se transforment parfois en Frontside du fait de la largeur du bloc. Après plusieurs semaines d'utilisation sur diverses surfaces, il se modèle doucement. Une fois ce cap passé, la platine devient très agréable à rider. Même le bruit en grind est doux à l'oreille. Avec le temps le bloc se creuse mais offre une bonne résistance, c'est à se demander si on en arrivera à bout. Certains riders seraient arrivés à le briser deux. Ceux-ci sont vendu 20 EUros mais semble difficile à trouver...
  Dès le début, la glisse nous est apparue uniforme. Contrairement à d'autres platines, celles-ci glissent quelque soit le spot sur lequel vous vous trouvez.
Avec un H-block de cette taille, nous nous attendions à un poids plus conséquent sur la balance. Celui-ci se révèle être en grande partie creux, ce qui permet de gagner des grammes de façon non négligeable.
Les platines Freestyle Kizer se montrent plus longues que leurs proches concurrentes. Ceux qui préfèrent les platines stables à haute vitesse vont se régaler ; pour les autres nous leur conseillons de prendre la plus petite taille. De plus, sur la taille S le H-Block fait exactement la même taille.
Le « tout plastique » de la platine et son groove permet à celle-ci de se comporter à merveille sur murets comme sur rails. Seule sa longueur lui joue des tours lorsqu'on à besoin de démarrer vite ainsi que pour les manoeuvres fréquentes.

Conclusion

60 Euros c'est ce qu'il vous sera demandé pour une platine Freestyle solide et avec une bonne glisse. Peu de compagnies peuvent rivaliser avec Kizer sur ce terrain là. Kizer Al Hooi

Les points forts et à les points à améliorer

Les plus

+ Solidité
+ Qualité du groove
+ Bonne glisse

Les moins

- Longueur de la platine
- Absence d'entretoises

Notes

Solidité08/10
Maintien07/10
Possibilité de réglages05/10
Finition09/10
H-block/groove/encoche08/10
Glisse09/10
Masse08/10
Maniabilité07/10
Polyvalence08/10
Rapport qualité/prix 09/10
 

NOTE FINALE :

78%

Fiche technique

Nom : Albert Hooï
Marque : Kizer
Platine : Al Hooi
Type : Freestyle Type M
Matériau : Plastique
Taille max. des roues : 60 mm
Coloris : Blanc et noir
Inclus : Vis de fixation, rehausseurs et axes
Tailles disponibles : S ou M
Prix : 60 Euros
Pro Model : Albert Hooï
Usage conseillé : Platine Freestyle destiné à un usage en street
Produits concurrents : Kizer Diamond, Xsjado Mook, G.C. Bullet, 50/50 Dustin Halleran...

Liens utiles

Test des platines Ground Control Featherlite
Test des platines Ground Control Featherlite Freestyle
Grands principes pour bien choisir ses platines de roller agressif et street
Test des platines Ground Control Formula 1 Freestyle
Test de la platine Kizer Slimline
Test de la platine 50/50 Core
Test de la platine Kizer Al Hooi
Test de la platine Able Team
Test de la platine 50/50 Spizer
Test de la platine Ground Control High-low
Test de la platine Kizer Freestyle Omar Wysong
Tests : platines Ground Control et Kizer Fluid

Diove Konnection

Test : JFBest
Merci au Shop
Diove Konnection
pour la platine
Mis en ligne  le 23 March 2006 - Lu 6807 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB