-
Le 22 March 2006 à 00:00 | mise à jour le 04 March 2015 à 20:46

L'étape IFSA de Moscow 2006 vue par Skali

L'étape IFSA de Moscow 2006 vue par Skali

Le dernier week-end de février, a eu lieu la toute première étape du circuit International de Saut et de Slalom à roller pour l’année 2006. Après un hiver froid sans compétitions internationales, tous les intéressés étaient prêts à débuter les hostilités dans la ville de Moscow. La capitale russe accueillait pour la deuxième fois une étape du circuit I.F.S.A. et comme l’année précédente, cet événement vu un véritable succès. Récit par Skali...

Article par 

Résumé

Niveau température, une petite semaine dans les – 10 degrés, ça vous change des + 12 degrés du sud de la France, mais pour l’accueil, la chaleur était au rendez-vous. Je n’avais pas pu faire le voyage l’année passée mais tout ce que l’on m’avait raconté y était : la neige, les chapkas, les skateparks chauffés, la vodka et bien sur les jolies filles russes. Bref, l’accueil des russes et de l’organisation nous a permis de vraiment nous concentrer sur ce pourquoi nous étions venus : la compétition. Ce qui est bien chez nos amis russes, c’est qu’ils ne font pas les choses à moitié. L’organisation est calée, tout est prêt quand il faut et comme il faut, que ce soit l’aire de compétition ou l’aire de training : tout est nickel.

Dans la liste de ce que j’ai apprécié, je peux citer les cellules radio commandées (donc pas de fils qui traînent) ou encore un « Start » sonore fiable. Une attention particulière a été portée sur le placement des plots, une véritable aire d’échauffement est accessible tout le temps de la compétition. Pour ce qui est de la restauration, pas trop à se plaindre avec au choix des crêpes, des pizzas et pour les sportifs, des sushi au saumon. Seul petit bémol, les snacks ne vendent pas avant 12h et il est interdit de faire entrer dans le skatepark de l’eau (la sécurité contrôle). Enfin, le sol était idéal (bien qu’un peu glissant par endroits) pour se lâcher en freestyle.

Dimanche matin : place aux femmes

Début des hostilités le dimanche matin avec le freestyle slalom femmes : malgré l’ouverture internationale de l’I.F.S.A. seules deux nationalités se sont affrontées : françaises et russes, mais le spectacle était tout de même au rendez-vous. Fanny Violeau termine première devant Polina Semenova suivie de Ekaterina Dikushina, toutes à moins d’un point d’écart. Dans ce même point on retrouve à la 4ème place Nadezda Zelenova que l’on reverra certainement vu la qualité technique de son run. J’ai bien apprécié le compas croisé arrière avancé sur 4 plots de Fanny lors de son run.

Dimanche après-midi : les hommes

Le dimanche après-midi, quelques heures après les demoiselles, ce fût aux hommes de s’affronter. On ne compte pas moins de 26 compétiteurs (contre 18 filles dans la matinée), biélorusses, français, ukrainiens et israéliens qui ont fait le déplacement. Difficile de vous raconter tous les moments forts de ce passage de la compétition car en tant que compétiteur, il faut bien rester concentré ! Pour ma part, je ne regarde pas le slalom des autres avant mon premier run mais les vidéos parlent d’elles-mêmes.

Dmitri Milyokhin s’empara de la première place avec un run extrêmement rapide. Il sera suivi d’Olivier Herrero avec son allure de Dark Latin Lover puis du petit Robin Tessier, le jeune patineur français déjà bien classé l’année précédente.

Fin des épreuves pour le dimanche, une partie des compétiteurs peut déjà décompresser car ils ont fini leur épreuve. Les autres gardent encore quelques forces pour le lendemain. Programme : speed slalom, hauteur pure et slide contest. 

Lundi

Le lendemain, après une bonne nuit de sommeil et une petite grasse matinée, la compétition reprend avec du speed slalom. Chez les femmes, sur les 14 inscrites et participantes, Ekaterina Dikushina l’emporte en 3 manches sur Séverine Thomas. A la troisième place nous retrouvons Monic Hemar. Le meilleur temps de la compétition chez les filles est signé Dikushina avec 5,60s.

Place aux hommes avec les 28 inscrits. C’est romain Chambord qui l’emporte en réalisant le meilleur temps de la compétition 5,09s devant Baptiste Joie et Antoine Imbert : un podium 100% français !

Ensuite, viennent les épreuves de hauteur pure avec une victoire de Jason Gonzalez à 1m32 devant Antoine Imbert et Oleg Strashko. Les filles aussi ont eu droit à leur épreuve de saut, chose qui n’est pas coutume puisqu’il est souvent difficile de rassembler suffisamment de candidates pour l’ouverture d’une session. Ainsi Olga Fadina remporta l’épreuve avec un saut de 1m07 devant Monic Hemar et Soraya Gadhery.

Session slide

Pour finir la compétition, une épreuve « Open » de slides (entendez dérapages dans tous les sens) avait été prévue de longue date. Beaucoup de candidats ont répondu présents pour cette épreuve et la plupart étaient russes. 

Nous avons donc eu le plaisir d’assister à un éventails de « freinages » en tous genres, allant du noze slide une roue sur 4m (dérapage sur la roue avant) au halfcab unity (demi-tour en partant de l’arrière pour déraper les jambes croisées) en passant par de longs backslides (dérapages en carre externe). A ce petit jeu de slides, c’est Vladimir Tkachev qui l’emporta devant Kirill Ryazantsev et Vladimir Kalachkin.

Épilogue

La compétition se termina donc le lundi en fin d’après-midi par une soirée prévue en l’honneur des riders dans un bar pas très loin du skatepark. Cet événement restera sûrement gravée dans les esprits des français venus y assister. La soirée de clôture, elle, peut-être moins pour certains qui avaient un peu trop forcé sur la vodka…

En tout cas, je dis merci à Moscou et ses patineurs, merci au sol lisse des skateparks, merci aux responsables du Rollerclub (rollerclub.ru) d’avoir organisé cet événement, de  nous avoir accueilli, fait visiter Moscou et à l’année prochaine pour un grand bol de … bonheur (non pas de vodka)…. пока («  paka »).

Galerie photo

Liens utiles

Texte et photos : Skali
Mis en ligne  le 22 March 2006 - Lu 2862 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB