-
Le 26 January 2006 à 00:00 | mise à jour le 07 March 2013 à 09:12

Quelques avis sur les chaussures de roller course Sierra

Quelques avis sur les chaussures de roller course Sierra

Le marché français de la chaussure de vitesse moulée sur mesure est partagée par une poignée d'artisans et les grandes marques. Jean-Stéphane Sierra fait partie des fabricants les plus anciens sur le territoire. Nous avons demandé leur avis à différents compétiteurs qui utilisent ses produits. Tour de table...

Article par 

Décorticage...

Cyril Carcano, recordman du Monde des 24h00

Je connais les patins Sierra depuis environ 6 ans. Je n'en ai jamais essayé d'autres, à part des standards, donc je ne peux pas comparer.
Pour ses points forts, je dirai qu'il est proche du pied, léger, solide. Je n'ai jamais eu de souci pour ce qui est du service Après-Vente. Jean Stéphane est là pour apporter les modifications, retouches ou personnalisations nécessaires.
L'avantage des fabricants de chaussures sur mesure, c'est qu'ils font des chaussures à la demande. A mes yeux c'est primordial. J'en suis à 5 paires dont la majorités sont encore fonctionnelles.

Peux-tu nous parler de ceux que tu as utilisé pour le record du Monde ?

En fait, j'ai utilisé deux paires. J'ai en ai utilisé une première dont la conception très légère et pratiquement sans mousse, avec simplement du néoprène au niveau des malléoles. Au bout de 16h, j'ai commencé à avoir de grosses douleurs au niveau des chevilles. Je suis passé sur une autre paire de patins plus confortable, et j'ai fini comme ça.

Pascal Fernandez, vainqueur des 24h du Mans en Solitaire en 2005

J'avais fait faire des patins spécifiquement pour l'épreuve par Jean Stéphane Sierra. L'objectif était pour moi de réduire le poids des patins. ils sont sortis à 210 gr. soit un gain de 145 gr par pied. sur ma paire précédente, ce qui est déjà considérable. J'ai roulé avec des roues plus légères de 88 mm au lieu de 100mm. j'ai gagné 22% de masse par rapport à mon patin complet classique.
Pour arriver à cette légèreté, mon patin était beaucoup moins rigide que mes rollers habituels. Il était moulé près du pied, le confort était assez intéressant, plus souple qu'à l'accoutumée.

Tu m'as dit que tu avais eu un souci aux chevilles à un moment ?

"En fait, à l'entraînement, je n'étais jamais resté 10 ou 12 heures dans les patins, j'ai commencé à avoir un point en dessous de la malléole externe, c'est devenu de plus en plus pénible. Je suis allé voir Jean-Stéphane sur le circuit étant donné qu'il était présent. Il est intervenu sur la coque. Ensuite, je n'ai plus eu aucun problème. Auparavant, je n'avais jamais gardé les patins plus de 3h30. Le résultat est assez satisfaisant à l'arrivée. Je n'avais pas une ampoule, tout s'est bien passé. Eventuellement, il faudrait un peu plus de mousse sous la plante du pied pour avoir plus de confort. C'était intéressant pour la poussée, mais pour ce type d'épreuve, il vaut mieux privilégier le confort."

Expérience d'Estelle Flourens avec les chaussures Sierra

La championne a effectué 3 saisons avec ces patins (1999,2004 et 2005) dont :

  • 3 championnats du Monde : 8 médailles : 4 argent et 4 bronze
  • 3 Championnats d'Europe : 7 titres Européens
  • 6 Championnats de France : 10 titres en Senior Elite

Point de vue technique

- Chaussures rigides et assez basses qui permettent des appuis solides, surtout au niveau de la voûte plantaire.
- Chaussures très proches du pied pour avoir des meilleures sensations d'appuis (virage et ligne droite). Grâce à ces deux points techniques incontournables, cela permet d'avoir des appuis incomparables dans les virages, précis, où la force est directement retransmise au sol, il n'y a pas de perte d'énergie grâce à l'inclinaison de la cheville que l'on peut prendre.
En ligne droite, la rigidité de la chaussure permet de prendre des carres efficaces, toujours en liaison avec la tenue de la voûte plantaire et de l'angle que l'on peut prendre lors de la poussée, et donc d'avoir un temps de glisse important.

Point de vue esthétique :

- Chaussure personnalisée avec un grand choix de cuirs
- Ligne de la chaussure fine et esthétique.

Caractéristiques techniques

Coque : Chaussures sur mesure
Matériaux : Coque en matériaux composites alliant légèreté et rigidité
Inserts / Entraxes : Inserts en aluminium avec la possibilité de positionner une platine 195 ou 165.
Mousse : Mousse thermoformable permettant des la première mise au four une adaptation plus rapide du produit.
Couleur : Choix important de coloris
Serrage : Lacets, scratches, boucle micrométrique
Amorti : NC
Prix : De 480 a 650 euros selon le modèle choisi - moins cher car pas d'intermédiaire.
Commentaire : Possibilité de dessiner un modèle suivant un impératif sportif ( ex. chaussures de pascal Fernandez faisaient seulement 200 grammes par chaussure pour les 24h du Mans).
Usage conseillé : Vitesse
Modèles : Choix entre trois différents modèles permettant à chacun de trouver selon son patinage une chaussures adaptée. Possibilité de faire les chaussures en Lorica ( matériau synthétique de haute technicité) disponible seulement en gris.
Produits concurrents : Chaussures sur mesure Renard, Mariani, Mogema, Bont...

Galerie photos

 

Liens utiles

Site du fabricant

Texte : Alfathor
Photos : FFRS, Sierra, droits réservés
Mis en ligne  le 26 January 2006 - Lu 5334 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB