-
Le 01 January 2004 à 00:00 | mise à jour le 23 December 2010 à 09:14

Customs Tecnica Twister / Salomon Crossmax

Customs Tecnica Twister / Salomon Crossmax

Vous adorez le répondant du Twister et la résistance de la platine FSK, vous pratiquez souvent le slalom, le saut et le freekate... voici trois customs qui devraient vous séduire...

Mis en ligne par 

Montage N°1 : Coque Twister, spoiler U.S.D. et platine Crossmax

Le montage n°1 est plutôt destiné à la pratique du "freeride" dans la mesure où le spoiler entrave un peu la flexion nécessaire au slalom.
  • Coque : Tecnica "Twister 2003"
  • Châssis : Salomon FSK Crossmax 2002
  • Roues : 80mm 83A
  • Spoiler : USD
  • Serrage : Boucles et lacets intégrés de base sur le Twister 2003
Remarque : Attention ! Une cale d'environ 12mm est nécessaire sous le talon pour adapter les structures de la coque et du châssis.

Montage n°2 : Coque Twister 2003 et platine Crossmax 2003

Le montage n°2 est davantage destiné au slalom. Le haut du pied est libre. Le patineur peut monter des roues en banane pour optimiser la maniabilité du custom.
  • Coque : Tecnica "Twister 2003"
  • Châssis : Salomon FSK Crossmax 2003
  • Roues : Salomon FSK
  • Spoiler : Pas de spoiler
Remarque : Attention ! Une cale est nécessaire sous le talon pour adapter les structures de la coque et du châssis.

Montage n°3 : Coque Twister orange 2002 et platine Crossmax 2002

Le montage n°3 est plutôt destiné à la pratique du "slalom" dans la mesure où il ne possède pas de spoiler.
  • Coque : Tecnica "Twister 2002"
  • Châssis : Salomon FSK Crossmax 2002
  • Roues : 70mm 85A
  • Spoiler : Aucun
  • Serrage : Lacets d'origine du Twister et une boucle supplémentaire ajoutée pour l'occasion
Remarque : Attention ! Une cale d'environ 12mm est nécessaire sous le talon pour adapter les structures de la coque et du châssis. L'avantage de la platin FSK 2002/2003 par rapport à sa nouvelle version est qu'elle possède un système de réglage hi-low sur les deux roues avant. Cela permet de modifier rapidement le positionnement des roues pour passer, par exemple, du slalom à la randonnée ou au freeskate.

Ces trois montages sont quasi-identiques. Ils se différencient par la présence du spoiler ajouté sur le n°1 et par l'ajout d'une boucle sur le montage n°3.

Étapes pour réaliser un custom : l'exemple du montage n°3

Le patin doit être complètement en pièces détachées avant de débuter le montage pour faciliter le travail.Il vous faudra pour ce montage :
  • Coque tecnica Twister
  • Boucle micrométrique
  • cale en aluminium, composite ou en plastique
  • Une platine FSK Crossmax 2002/2003
  • Des roues de taille moyenne
  • Des vis et des écrous pour fixer le châssis
  • Conception et insertion de la cale

Fabriquer une cale

La principale chose à faire, et aussi la plus fastidieuse est peut-être de fabriquer une cale à insérer entre la coque du Twister et la platine FSK. Nous avons utilisé deux cales complémentaires : une première en aluminium et seconde en matière plastique. Une cale en téflon ou tout autre matière rigide peut convenir.
Cette cale est insérée entre la platine et la coque. Elle doit mesurer entre 10 et 12mm d'épaisseur. Nous l'avons collé à la glue sur la coque, mais si vous souhaitez démonter le patin plus tard, maintenez la cale pendant le serrage sans mettre de colle.
Une fois la cale ajoutée, vous constaterez que la visse qui fixait la coque à la platine est trop courte. Il vous faudra la remplacer par une visse classique de longueur suffisante et par un boulon. Utilisez les anciennes plaques de fixation du twister à l'intérieur de la coque pour que l'ensemble est une bonne rigidité. Remettez les "shock absorber" par dessus la visse et on y voit que du feu.

Ajout de la boucle de serrage supplémentaire

Là encore, il faut être prudent pour placer correctement la boucle sur le coup de pied. Cela donnera un bon maintien et surtout, elle se fermera correctement. Sur le twister, depuis les origines de sa conception, on trouve des repères de perçage dessinés en usine. Repérez sur chaque côté du patin pour vous aider à placer votre boucle. Attention, ces points ne sont pas forcément les plus adaptés car la boucle risque d'arriver sur les oeillets de blocage des lacets. Donc c'est à vous d'être vigilant.
Pour améliorer la fixation des boucles, nous avons utilisés des inserts afin d'éviter que celles-ci s'arrachent (cf. photo ci-contre à droite).Ainsi, les dents de l'insert sont en prise dans la coque et donnent une meilleure prise.

Remontage... et essais

Une fois la boucle ajoutée, il ne vous reste qu'à remonter le patin et à partir l'essayer !
Nous avons senti de nombreuses différences dans la qualité et les réactions du matériel lors du patinage. Tout d'abord, le serrage. La boucle rend l'ensemble beaucoup plus précis. Le pied est mieux calé dans le patin. On bénéficie alors des avantages du laçage avec pleins d'oeillets du Twister 2002 et de la boucle du 2004. Les avantages sans les inconvénients. En effet, la version 2004 du Twister ne dispose pas d'assez de points d'ancrage des lacets. On peut régler le patin en fonction de la pratique, figure ou speed slalom par exemple. Durant le patinage, la première sensation que l'on ressent est l'effet "talonnette". La cale donne l'impression de faire du patinage artistique. Cela surprend un peu au départ en slalom, car l'équilibre est modifié, mais on s'y fait au bout de quelques heures. Le patin est beaucoup plus réactif, la platine rigide rend l'ensemble très nerveux. Un vrai régal.

Questions

Quels sont les "plus" de ces montages par rapport à un twister ? Le point faible des Twister 2002 était leur châssis un peu trop tendre, trop fragile lors des réceptions de sauts, et dont la visserie était capricieuse. Le point fort des FSK réside en partie dans un châssis très rigide et précis.

Quels sont les plus par rapport à des FSK ?

Les FSK sont un peu rigides pour le slalom, la chaussure du Twister offre une plus grande souplesse de mouvement tout en offrant un bon maintien surtout depuis la version 2003 comprenant une nouvelle boucle rigide.

Conclusion

Trois bons montages pour les riders qui souhaitent un bon compromis entre le style agressif du FSK et le répondant plus souple du Twister. Ce montage peut être réalisé uniformément avec les versions 2002 ou 2003 des différents modèles. Il existe également d'autres montages utilisant la coque "Twister" combinée avec un châssis "Mission", très employé en slalom.

Les points forts et à les points à améliorer

Les plus

+ Contrôle
+ Maniabilité

Les moins

- Peu de liberté de mouvement

Texte : Alfathor
Photo et montage : Nicolas M.
Mis en ligne  le 01 January 2004 - Lu 8838 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB