-
Le 21 December 2011 à 18:58 | mise à jour le 26 February 2013 à 13:09

L'entretien de la coque des rollers en ligne

L'entretien de la coque des rollers en ligne

Les coques de roller peuvent être de différentes natures : rigides souples ou souples/dures. Elles nécessitent une veille aussi régulière que les autres pièces qui composent vos patins : trous, hygiène, usure sont autant de points à contrôler régulièrement...

Mis en ligne par 

Article du 24 décembre 2007 remis à jour

Différents types de coques et façons de les entretenir

Entretien des chaussures et des chaussons de rollerLa nature des chaussures de roller varie en fonction de la pratique :

  • rigide et basse en carbone pour la vitesse
  • rigide et montante en hockey, descente
  • souple/dur avec chausson amovible ou fixe en randonnée, longue distance

Si l'entretien n'est pas compliqué mais il reste néanmoins indispensable de vérifier l'humidité, les frottements, l'usure ou l'hygiène en générale.

Quand c'est possible, sortez les chaussons !

De nombreux patins de randonnée ainsi que certains patins de street sont équipés de chaussons amovibles glissés dans la coque. Sortez ces chaussons et laissez-les sécher au grand air dans un endroit sec. Bannissez les lieux humides comme les garages. Comptez plusieurs heures avant de voir arriver un séchage complet.

Pour aérer le chausson efficacement, défaîtes les lacets au maximum et écartez la languette sur le coup de pied autant que possible.

Conseil n°1 : Vous pouvez donner un coup de bombe anti-bactérie à l'intérieur des chaussons de temps en temps pour réduire les odeurs (ces dernières sont créées par les bactéries qui abondent dans nos chaussures).

Conseil n°2 : Pour gagner du temps de séchage, remplissez le chausson de papier journal

Note : Certaines marques comme K2 ont des rollers équipés de chaussons semi-souples dit "Softboot" mais ils ne sont pas amovibles. Dans ce cas, le papier journal sera bien utile.

Tant que vous y êtes, sortez les semelles de propreté

Les semelles de propreté sont parfois posées à l'intérieur des chaussons de vos rollers.
Certaines sont amovibles et d'autres non. Si vous pouvez les retirer, faites-le pour qu'elles sèchent plus rapidement. Un coup de bombe anti-bactérienne ne leur fait pas de mal non plus...

Les coques souples/dures doivent également sécher

La coque aussi devra être aérée fréquemment ; idéalement après chaque sortie.
D'une façon générale, ne laissez jamais les patins dans un endroits clos et humide : sac plastique, sac de roller ou coffre de voiture...
L'humidité favorise le développement des bactéries, moisissures et dégrade plus rapidement le matériel.
Le mieux reste encore de les poser sur une étagère ou à l'air libre le temps qu'ils sèchent. Ensuite, vous pourrez les ranger dans un placard.

Les coque rigides : peu d'entretien nécessaire

Souvent utilisées en street, elles nécessitent peu d'entretien. Il faut juste surveiller l'usure des boucles qui souffrent des chocs. Il faut également faire attention aux frottements qui usent la pointe du pied ou les flancs et qui risquent de mettre vos petons à l'air en agressif. Il existe des résines employées en hockey pour durcir l'extrémité de la coque.
Sinon, quand une boucle en plastique rend l'âme et que vous devez la remplacer, optez pour un modèle en métal bien plus résistant.

Entretien des chaussures de roller de vitesse

Les chaussures de vitesse

Les coques de vitesse et les chaussures de course sur mesure ne possèdent malheureusement pas de chaussons amovibles, hormis pour quelques rares modèles enfants. Il faut donc les laisser sécher au grand air dans un endroit sec après les avoir ouvertes en grand.
On transpire énormément dedans car elles sont très mal ventilées. Vous pouvez les bourrer de papier journal pour absorber l'humidité.

Cet entretien vous permettra d'augmenter considérablement leur durée de vie et surtout de bien réduire les odeurs.
Là encore, l'utilisation d'une bombe anti-bactérie est fortement recommandée.
Nous avons récemment découvert un produit utile pour accélérer le séchage, les stuffitts, une sorte de chaussette remplie de bois de cèdre qui donne une bonne odeur à la chaussure en bonus.

Que faire après une sortie sous la pluie ?

En amont d'une sortie arrosée, il est préférable d'utiliser des protège-patins imperméables qui préserveront votre paire de roller. Encore faut-il avoir anticipé les mauvaises conditions météorologiques et être équipé ! On trouve assez peu de cache-patins imperméables dans les magasins. De mémoire, nous en avions trouvé chez Hawaii Surf.
Sinon, certains patineurs taillent des chaussons de plongée pour fabriquer leurs propres cache-patin.

Sinon après une sortie sous la pluie :

  • séparez les différentes parties de la coque : chaussons, chaussures, semelles, lacets.
  • Rincez les différentes pièces de la coque à l'eau claire pour évacuer l'eau souillée
  • bourrez les coques et les chaussons de papier journal
  • laissez-les sécher près du radiateur (mais pas trop chaud non plus ! )
  • Evitez autant que possible de passer les chaussons à la machine car les coutures et la colle tolèrent mal la chaleur et les frictions !
  • Surtout, utilisez un bactéricide car les odeurs ont tôt fait d'apparaître !

vérifiez les systèmes de serrage

On néglige souvent l'état des lacets, des boucles micrométriques et des scratchs. Pourtant, leur état conditionne votre sécurité, votre confort, vos performances...

Les boucles

Les crans qui composent les boucles micrométriques peuvent devenir lisse ou s'éroder avec le temps. Il peut également arriver que la boucle se fende. Ne tardez pas trop à les remplacer car elles peuvent sauter en pleine pratique et vous surprendre lors d'une poussée.
Le système d'arrêt peut également se détériorer à cause des chocs, surveillez-le !
Enfin, la tête de la boucle, selon qu'elle est en métal ou en plastique, sera plus ou moins fragile. Là encore, un peu de vigilance est une bonne chose.
Le point de fixation des boucles doit attirer votre attention. Si c'est riveté, cela ne bougera pas. Si c'est vissé, il faudra resserrer régulièrement.

Les scratches

On ne peut pas faire grand chose si les scratches se détériorent. Ils peuvent se découdre. Le mieux reste encore d'enlever régulièrement les bouloches de laine qui les empêchent de bien se fermer. Limitez autant que possible le nombre d'ouverture et de fermeture.
D'autre part, jetez un oeil sur l'état des courroies qui peuvent se couper avec le temps.

Les laçets

A force de les serrer, et s'ils coulissent mal, ils peuvent se limer, voire se couper. Ne soyez pas étonnés de devoir les changer régulièrement.
On privilégiera des lacets assez fin, ronds ou plats. On peut les graisser ou les serrer pour qu'ils coulissent mieux et s'abîment moins.

Entretien des chaussures et des chaussons de rollerEntretien des chaussures et des chaussons de roller

Entretien des chaussures et des chaussons de roller

 

Liens utiles

L'entretien des rollers pièce par pièce
Entretien et nettoyage des roulements de roller
Comment extraire ses roulements de roller
Entretien des châssis et des platines de roller
Comment entretenir ses roues de roller

Texte : Alfathor
Photos : Alfathor
Mis en ligne  le 21 December 2011 - Lu 54752 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB