-
Le 01 January 2006 à 00:00 | mise à jour le 23 October 2013 à 19:21

Apprendre à sauter en roller

Apprendre à sauter en roller

Les sauts en roller sont spectaculaires, parfois utiles et toujours très ludiques. Ils sont à la base de toutes les rotations, mais aussi à la source des plus grosses gamelles. Voici quelques conseils pour ne pas finir avec le dos en vrac ou les genoux en compote...

Article par 

Faire un saut en roller

Apprendre à sauter en roller Les sauts sont plus utiles qu'on le croit en roller. Ils peuvent servir dans de nombreuses situations :

  • pour passer un trottoir un peu haut
  • pour passer au dessus de débris jonchant le sol
  • pour passer un trou dans le sol
  • pour éviter des patineurs tombés devant vous
  • etc.

Session saut à Notre-Dame-de-ParisNous vous conseillons fortement de mettre vos protections (genoux, coudes, poignets et casque) lors des premiers pas en sauts. D'une façon générale, ne négligez pas la phase de réception qui préservera votre dos, quite à accentuer le geste pour amortir.

Augmenter la difficulté progressivement

Pour débuter en saut, il vaut mieux commencer sur un surface plate sans obstacle et tenter de monter la hauteur progressivement. 

  • Démarrer sans obstacle et prenez des impulsions pour décoller du sol
  • Ensuite, essayez de sauter des hauteurs de plus en plus haute, mais surtout jamais un obstacle fixe.
  • Plus vous êtes à l'aise et plus vous tenter d'aller haut

Préparation du saut

  • patinez tout droit
  • laissez-vous rouler
  • Décalez légèrement les pieds
  • Fléchissez-vous un peu pour mieux prendre votre impulsion des deux pieds
  • à la réception, fléchissez vos jambes pour amortir et vous faire petit (plus vous êtes bas et plus vous êtes stable).

L'impulsion

Un saut, c'est d'abord une impulsion. il faut être bien équilibré. Elle peut se faire à un ou deux pieds, avec ou sans tremplin. Il n'y a impulsion que si l'on se fléchit sur les jambes. Il est impossible de sauter correctement avec les jambes raides.

La phase aérienne

Ensuite, il y a une phase où l'on est en l'air. Durant cet instant, plus ou moins long, il est impossible de modifier sa trajectoire. On peut simplement faire des mouvements pour s'équilibrer, mais ils n'influent pas sur notre direction. C'est un basique, mais il faut y penser. Ce n'est pas comme dans les dessins animés.

La réception


Style Jump : Coupe de France de Roller Acrobatique 2006

Enfin, il y a une phase de réception. C'est le moment le plus important. Il ne faut pas atterrir en étant raide comme un piquet. Les jambes sont fléchies, le buste se prépare à s'abaisser pour absorber l'impact. Il ne faut pas être trop en avant ou en arrière. On peut atterrir pieds joints ou en "petite voiture" (photo ci-contre) selon la hauteur et la vitesse de saut.

Variantes et perfectionnement

Tourner sur soi durant le saut : 180°, 360°, 540°, 720°, 900°, transferts, grabs, etc.

Ensuite, vous pouvez également apprendre les différentes façons de passer une barre : en zoulou, en sac à dos catch...

Conseil

Attention la pratique intensive du gap de marches nuit gravement aux articulations de genoux et à votre dos si les réceptions ne sont pas bien effectuées...
D'une façon générale, un skatepark conviendra mieux à la pratique des sauts pour peu que les réceptions se fassent dans des courbes ou des pentes.

Liens utiles

Saut roller dans la Seine trouvé sur Daily Motion (à éviter ! )
Enorme gap au dessus de marches après tractage par voiture trouvé sur Daily Motion (à éviter aussi ! )
Saut au dessus d'une table et de planches de skateboards trouvé sur Daily Motion
Saut en roller à Notre-Dame-de-Paris

Pouletisation, une vidéo culte !

Texte : Alfathor
Photos : Alfathor
Merci à Christophe
Mis en ligne  le 01 January 2006 - Lu 31617 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB