-
Le 23 November 2005 à 00:00 | mise à jour le 05 February 2015 à 07:42

Roller acrobatique : Bilan du Sauterelles Contest 2005

Roller acrobatique : Bilan du Sauterelles Contest 2005

Le Sauterelles Contest s'est déroulé le week-end du 12 -13 novembre 2005 à Saint-Jean-de-Liversay (17) pour la 4e année consécutive. Nombre de patineurs ont fait le déplacement pour cet événement convivial et proposant des épreuves inédites. Une organisation rodée, des bénévoles toujours aussi efficaces, une ambiance fraternelle et festive. Le tout au chaud dans une salle, bienvenue aux Sauterelles Contest IV, seul rendez-vous hivernal hors saison.

Article par 

Bilan...

Cet événement possède une saveur particulière par l'originalité de ses épreuves et son ambiance conviviale. Les riders ont pu s'affronter en speed et style slalom, en saut, mais également sur des contests un peu plus décalés tels que le wheeling, le shuffle ou encore un épervier freeride !
Les riders sont venus d'un peu partout en France : Montpellier, Nice, Bordeaux, La Rochelle (évidemment). Peu de parisiens ont fait le déplacement cette année. La salle de Saint Jean de Liversay se situe au fin fond de la campagne, dans un petit village calme et reculé. On a d'ailleurs vite fait de se retrouver à dire bonjour aux vaches quand on se trompe de chemin.

Les épreuves du samedi débutent avec la hauteur pure.

Slalom figures

Igor Cheremtieff a survolé cette épreuve avec un run rythmé, calé et technique. Presque 10 points derrière, suivent Jean Valverde, puis Fanny Violeau, la championne I.F.S.A. 2005. On notera aussi la participation de nouveaux riders venus de Montpellier, et du Mans, entre autres. Les 7 suivants tiennent dans une fourchette de 5 points.
On notera néanmoins la performance de Robin Tessier, 2 catégories en dessous, qui a moins d'un point de différence avec Igor (!), la victoire de Marie Monclus (comme d'hab.) qui a survolé, elle aussi sa catégorie et celle d'un nouveau parisien chez les juniors Antoine Genel dont on entendra sûrement parler sur les prochaines compétitions.
Caroline Lejeune, alias "Clochette" (MUC Roller), réalise une bonne performance en se classant 6ème de l'épreuve senior pour sa première véritable compétition.

High jump

En l'absence de Hakim Naït Chalal et de Jason, le High Jump fut plus ouvert. Ah ces jeunes… comme Martin Violeau qui passe la barre à 1,55m en Misty Flip et bat son record personnel en passant une barre à 2,35 m. Le second dans cette catégorie est Kevin Withtaker avec une hauteur de 2,20m. Dans la catégorie au-dessus, c'est Marc Frémond, dont on parlait déjà lors de la Finale IFSA à Saint-Médard, qui remporte cette épreuve avec 2,45m, suivi de Yohann Neyraval, avec 2,20m puis de Cédric Senellier avec la même hauteur (les essais validés les départagent).

Épervier freeride

La fin de journée fut l'occasion de profiter d'une épreuve inédite : l'épervier freeride ! Le principe est simple. Un patineur épervier touche d'autres patineurs qui deviennent épervier avec lui. Rajoutez environ 150 cartons sur l'aire, 1 matelas, 2 palettes et 60 participants et la salle devient tout de suite toute petite (c'était pourtant pas le cas)...
Des cartons montés en arches, d'autres à même le sol empilés les uns sur les autres, et des loups partout, dur dur de passer sans se faire toucher. Certains plus malins se cachent dans les cartons pour regagner leur repère et vont jusqu'à jeter des cartons sur les loups qui de leur côté développent leur stratégie de blocage en construisant une barrière de cartons sur toute la largeur de la piste.
Des  chutes dans les cartons, sur les matelas et contre les barrières Vauban sans bobo pour un grand moment de déconnade et de rigolade aussi bien pour le public que pour les riders.
A ce jeu là, c'est Sébastien Etrillard qui gagnera la partie suivi de Max Wilson et Cédric Senellier. Les spectateurs et les participants ont eu de bonnes tranches de rires, notamment en voyant un carton mouvant traverser l'aire. Allez jeter un coup d'oeil aux photos, elles parlent d'elles-mêmes.

La soirée

Après l'effort, le réconfort. A 19h30, tout le monde s'est retrouvé autour de l'apéritif et du repas. Vers 21h00, alors que la salle se plongeait dans l'obscurité, un groupe de percussion est venu animer l'événement.
Le dimanche matin, une partie des riders est rentré au bercail. Ceux qui restent sur l'ensemble du week-end sont partis dormir ou sortis en boîte. Ils arrivent tranquillement vers midi.

Les shuffles

L'après midi est consacrée aux shuffles. Il s'agit de réaliser les slides les plus techniques et les plus spectaculaires, voire, de les combiner. C'est Kedal (Philippe Martin) qui remporte la victoire avec des slides très longs et très techniques, suivi d'Olivier Pinero qui a lui aussi maîtrisé la longueur et la vitesse. La troisième marche revient à Franck Volpéi.

Le wheeling

Vint ensuite le contest de wheeling. Une grande partie de slalomeurs se sont inscrits à cette épreuve mais aussi des sauteurs. Le but de cette épreuve est simple : parcourir des obstacles (planches, barre sur le sol ou légèrement en hauteur et des palettes, parfois même tout à la suite) en restant en wheeling en avant ou en arrière. Les concurrents avaient le choix de l'épreuve pour passer au niveau suivant. Il a été difficile de départager les 3 derniers : Francky, Vinz et Igor.
Pierre Célat doit encore s'arracher en pensant aux parcours tordus qu'il a dû inventer pour départager les riders. La dernière était de de passer une planche posée sur 2 palettes sur laquelle quelques plots étaient disposés puis revenir sur le sol repasser entre des plots, traverser un tapis tout en restant sur une roue !C'est Vincent Vu Van Kha  qui gagne l'épreuve devant Franck Volpéi chaussé de ses quads et Igor Cheremtieff.

Le speed slalom

Cette épreuve comportait une petite nouveauté. En effet, 4 couloirs furent mis en place avec autant de juges suiveurs, 2 cellules, 80 plots, 3 séparations. Les 4 derniers étaient éliminés à chaque tour. Les meilleurs sont donc passés 16 fois !
Chez les plus jeunes, c'est Mathieu Rataud qui remporte cette épreuve avec un temps de 5'652 suivi de Martin Violeau (encore lui !) à 5'754. Le 3e est une fille, Chloé Ingremeau, avec 6'047.
Chez les plus âgés, c'est Guillaume Barbaz (Skali) du MUC Roller qui remporte la victoire en 5'444. Ce dernier a participé en utilisant un patin Powerslide en carbone proche des modèles de vitesse, et équipé d'une banane en 80/84/84/80mm !
Philippe Martin (Kedal) n'est pas très loin avec un temps de 5,543, il est second. Suis Jean Valverde avec 5'834 accédant ainsi à la troisième place.
En catégorie 2, on remarquera l'impressionnante prestation de Yoann Fort. Sa vélocité lui a permis de flirter avec les meilleurs performances des seniors.

Le speed vu par Skali

L’événement a été l’occasion pour l’organisation de tester un nouveau mode de déroulement du slalom vitesse.
Les compétiteurs passèrent 4 par 4 avec pour chacun 4 essais, contrairement au système habituel de passage à 2 par 2 avec deux essais. Ici pas de K.O. system ou de duels, mais seuls les temps de chacun comptent.

Ex : pour les seniors, nous étions 12 : 4 passages chacun ont permis de garder les 8 meilleurs temps. Puis 4 nouveaux passages pour les 8 qui ont permis de garder les 4 meilleurs temps. Enfin 4 derniers passages ont permis d'établir le classement.

Ce système a des avantages et également des inconvénients :

Avantages

  • Cela laisse deux fois plus de chances pour chaque compétiteur de faire son meilleur temps.
  • Moins de stress puisque l’on a 4 chances.
  • Au niveau du public le spectacle est plus intéressant car il y a 4 rangées.

Inconvénients

  • On ne sait pas trop où en est le résultat et au final qui a gagné si l’on ne suit pas bien.
  • Ce dispositif nécessite plus de matériel et de juges pour l’encadrer.

Voila, ce fut une compétition différente, que j’ai trouvé intéressante par sa nouveauté. Le fonctionnement proche des courses d’athlétisme me plait assez bien.

Résultats

Slalom figures - cat. 3

1) Antoine Genel - 59,40
2) Mathieu Rataud - 58,50
3) Claire Fouché - 58,30

Slalom figures - cat. 4

1) Igor Chermetieff - 74,40
2) Jean Valverde - 64,60
3) Fanny Violeau - 63,10
4) Chloé Seyres - 59,20
5) Frédéric Feyt - 58,50
6) Caroline Lejeune - 56,20
7) Sébastien Trocars - 55,20
8) Franck Volpéi - 54,30
9) Olivier Pinero - 54,10
10) Joachim El Amrani - 53,90

High Jump - Cat. 3

1) Martin Violeau - 2,35m
2) Kévin Whittaker - 2,20m
3) Clément Gounaud - 2,15m

High Jump - Cat. 4

1) Marc Frémond - 2,45m
2) Yohan Neyraval - 2,20m
3) Cédric Senelier - 2,20m

Speed slalom - cat. 3

1) Mathieu Rataud - 5,652s
2) Martin Violeau - 5,754s
3) Chloé Ingremeau - 6,047s

Speed slalom - cat. 4

1) Guillaume Barbaz - 5,444
2) Philippe Martin - 5,543
3) Jean Valverde - 5,834
4) Olivier Pinero - 5,978
5) Fanny Violeau - 5,995
6) Igor Chermetieff - 6,002
7) Alexandre Lebrun - 6,086
8) Chloé Seyres - 6,095
9) Alexandre Fumeron - 6,364
10) Franck Volpéi - 6,459

Hauteur pure - cat. 3

1) Martin Violeau - 1,26m
2) Kévin Légeron - 1,25m
3) Gwennaël Brault - 1,25m

Hauteur pure - cat. 4

1) Marc Frémond - 1,30m
2) Irving Le Pennec - 1,25m
3) Vincent Migeon - 1,20m

Shuffles - Cat.3

1) Martin Violeau
2) Yohan Fort
3) Clément Luxey

Shuffles - Cat.4

1) Philippe Martin
2) Olivier Pinero
3) Franck Volpéi

Wheeling - cat. 3

1) Martin Violeau
2) Clément Gounaud
3) Gwennaël Brault

Wheeling - cat. 4

1) Vincent Vu Van Kha
2) Franck Volpéi
3) Igo Chermetieff
4) Sébastien Trocars
5) Olivier Pinero
6) Emanuel Ruellan
6) Max Willson
8) Péo Malo
9) Stéphane Corneilla
10) Harilalaina Andriambeloma

Liens utiles

Texte : Tigr'Roue et Alfathor
Photos : Rollerenligne.com

Mis en ligne  le 23 November 2005 - Lu 5241 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB