-
Le 15 November 2005 à 00:00 | mise à jour le 06 March 2015 à 11:44

IFSA : Les juges de l'empire du milieu (2005)

IFSA : Les juges de l'empire du milieu (2005)

L’International Freestyle Skaters Association forme des juges internationaux de speed slalom, style slalom et high jump à travers le monde. Ces formations visent à promouvoir et diffuser la connaissance et la réglementation sportive afin de développer la pratique et permettre aux compétitions internationales de bénéficier d’équipes de juges de toutes nationalités. C'est dans ce cadre que l'I.F.S.A. a fait le déplacement en Chine du 31 mars au 3 avril dernier à Shanghai pour y proposer une formation de juges internationaux.

Mis en ligne par 

Choc des cultures...

C’est la troisième fois que l’I.F.S.A. propose une telle formation. La première fut réalisée en France (Andilly), la deuxième eut lieu à Singapour et la troisième s’est donc déroulée à Shanghai du 31 mars au 4 avril 2005.

Pour les formateurs I.F.S.A., la Chine est une première : 9434 Km, onze heures de vol, un pays possédant une culture totalement différente et des traditions bien éloignées des références françaises. Les formateurs furent étonnés à la fois de la ville de Shanghai (immense), de la circulation (place de l’étoile en heure de pleine affluence puissance dix) et de la nourriture bien différente. Imaginez : manger des pattes d’oie ou encore des crevettes vivantes… ou bien de boire du vin rouge coupé au soda. Les mots pour décrire tout ça : « c’est une autre culture ; c’est différent ».

Au cours du séjour, ils ont pu rencontrer de nombreux patineurs chinois et se rendre compte qu’il existe en Chine une véritable passion pour le slalom et même le roller en général. Cette passion fut échangée tout au long la formation des juges.

De formations en formations, les moyens mis en place par les organisateurs se sont décuplés. Toujours plus de moyens, toujours plus de candidats motivés. A Shanghai, l’I.F.S.A. a réuni une assemblée de 120 personnes. Les organisateurs, la C.R.S.A. (Chinese Roller Skating Association, la fédération chinoise), la S.R.S.A. (Shanghai Roller Skating Association, la ligue locale) et Mr. Kelvin Koo (juge international de la formation de Singapour) ont mis les grands moyens pour accueillir cet évènement.
Et les grands moyens en Chine, c’est quelque chose ! Le « bâtiment » de la ligue a abrité cette formation. La ligue de Shanghai de Roller Skating, ne se limite pas à un unique bureau, mais à un immeuble de quatre étages avec, salle de patinage en parquet au dernier étage et grande salle de conférence au troisième. C’est dans cette dernière qu’eu lieu la formation. Une salle immense équipée en vidéo, hi-fi, estrade, informatique. Vraiment impressionnant !

Préalablement, Vincent Vu Van Kha, président de l’I.F.S.A. et Maxime Galichet, secrétaire général de l’.I.F.S.A. ont tenu de nombreuses réunions avec des officiels chinois : fédération chinoise, ligue de Shanghai, ligue de Pékin et le maire du district central de Shanghai. Ces réunions ont traitées de l’évolution du slalom et du roller acrobatique à l’international. Des possibilités de développement de cette pratique et de moult autres choses. La Chine s’intéresse de près au développement du sport dans son pays. La culture sportive est très importante en Chine. Pour preuve, dans les parcs publics de Shanghai, il existe de nombreux instruments permettant de faire de l’exercice gratuitement !

Cependant, l’une des premières contraintes à laquelle a dû faire face l’ I.F.S.A. lors de la formation, fut celle imposée par les autorités chinoises qui préfère maîtriser tout ce qui se passe au sein du pays. Ils aiment avoir un œil aussi bien sur le fond que sur la forme...
L’autre difficulté réside dans la barrière linguistique. En effet pour les deux formateurs, le chinois leur étant inconnu, ils furent « aidés » par un traducteur. Cependant l’une des compétences requises pour être juge international est de parler anglais. La formation se devait d’être entièrement réalisée dans cette langue. Les 120 étudiants ne parlant pas anglais, la formation fut donc réalisée à la fois en Anglais et en Chinois, cette collaboration avec des traducteurs, ne fut pas une mince affaire : les traducteurs jouant plus que leurs rôles bien des fois.

La formation commença donc le 31 mars à 8 heures. Le discours d’ouverture d’évènement est de tradition en Chine. Tour à tour les étudiants chinois ont eu le droit à un discours du président de la ligue de Shanghai, de la vice présidente de la fédération, du président de l’I.F.S.A. et du président de la fédération chinoise (C.R.S.A.) ce dernier réalisa également une présentation aux étudiants de la C.R.S.A. sur son travail, son but et ses objectifs.

Après ces présentations, les formateurs I.F.S.A., ont put commencer leurs cours. Durant la formation, les étudiants juges posèrent de nombreuses questions, toutes plus intéressantes les unes que les autres. Ces questions laissent transcrire le souci du détail des étudiants chinois. Malgré les quatre heures passées par jour au restaurant (tradition chinoise !). L.’.I.F.S.A. a réussi à transmettre aux 120 étudiants, les principes de jugement du style slalom, du speed slalom et du high jump.

Le 4 avril, les étudiants chinois ont passé leur examen. Celui-ci se déroule en deux phases. La première partie est une phase pratique. 4 runs de style slalom sont notés par les étudiants sur chacun des critères tour à tour, dans les mêmes conditions qu’une compétition. Dans un deuxième temps, les étudiants notent des runs de style slalom cette fois ci en vidéo.
La deuxième partie de l’examen est une partie théorique, les étudiants sont interrogés sur différents points, comme la taille des aires de compétition ou les systèmes de classement.

A la fin de ces épreuves, les deux formateurs se sont réunis pour réaliser les corrections. L’I.F.S.A. s’attela donc à corriger les examens réaliser en anglais pour les juges internationaux, la CRSA a quant à elle corrigé les examens en chinois afin de diplômer des juges chinois.
Après correction de quelques 60 examens en anglais, l’I.F.S.A. fut fière de nommer onze nouveaux juges internationaux chinois.

Ce développement du nombre de juges laisse transcrire un bel avenir au roller acrobatique pour les prochaines années. Son développement, n’est pas seulement limité à l’hexagone, ni même à l’Europe … mais s’étend bien au delà de nos frontières.
Les fédérations et les commissions de roller acrobatique étrangères sont heureuses de mettre en place ces nouvelles formations et de permettre une évolution grandissante de ce sport. L’I.F.S.A. coordonne, structure et relie ces dynamiques nationales autour d’un projet sportif commun.

Liste de 11 nouveaux juges

  • XU Xinhua
  • WU Chenghong
  • ZHANG Kaiyang
  • WU Jinyue
  • HONG Xiaowei
  • LI Bingui
  • ZHANG Wei
  • MA Jun
  • ZHENG Hao
  • LI Zhuanghui
  • LI Lu

Liens utiles

www.ifsasport.com

Texte : Maxime Galichet
Photos : I.F.S.A.
Mis en ligne  le 15 November 2005 - Lu 3082 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB