-
Le 22 September 2005 à 00:00 | mise à jour le 03 March 2015 à 22:43

Saint-Médard-en-Jalles accueille la finale du championnat IFSA 2005

Saint-Médard-en-Jalles accueille la finale du championnat IFSA 2005

La finale du championnat IFSA s'est déroulée le week-end du 2 au 4 septembre 2005 à Saint-Médard. Les meilleurs slalomeurs internationaux étaient présents avec principalement des compétiteurs français, russes et italiens. Bilan...

Mis en ligne par 

Bilan...

La compétition se déroulait dans le stade du centre sportif de Saint-Médard dans des conditions des plus optimales : un temps parfait, une organisation rodée et un public nombreux et chaleureux dans les gradins.

High Jump

Comme à son habitude, Hakim Naït Chalal (France) gagne avec une hauteur de 2,55m. En revanche, Marc Fremond (France), du club des Sauterelles, a créé la surprise en prenant la seconde place devant Jason Gonzalez (France) qui prend la troisième marche du podium. Ces deux derniers ayant sauté la même hauteur, c'est le nombre d'essais manqués qui les a départagés.

Speed Slalom

En l'absence de Sébastien Laffargue et Diego de Araujo, Romain Chambord partait favori dans cette épreuve. Les temps de qualifications ont à peine dépassé les 6 secondes et c'est Romain Chambord qui a réalisé le meilleur temps avec 5,334 secondes.

La petite finale pour la 3ème place s'est jouée entre 2 jeunes riders : Luca Oliveri (Italie) et Yohann Fort (France). Ce dernier patinant chez lui à Bordeaux, son public est présent et le fait savoir. Mais cela ne suffira pas : Luca gagne de 6 centièmes devant Yohann (les plantes de décoration s'en souviendront ;)
Pour la finale, Romain Chambord, du team France, a affronté Rekil (Kyrill Ryazantsev) , du team Russia. Rekil s'est imposé en 2 manches sans bavure avec un meilleur de temps à 5,290 secondes.

On remarque que les jeunes, encore et toujours, rattrapent les plus anciens. L'exemple typique fut Lucas Romain battant Vincent Vu Van Kha en 1/8e de finale.
Chez les filles, Séverine Thomas, favorite, sortira sa plus grande rivale, Katia Dikushina,  en demi-finale; Elle bat Monic Hemar en finale. On aurait plutôt imaginé ces rencontres dans le sens inverse...

Style Slalom

Dès les premiers runs féminins, la compétition s'est annoncée ardue à cause du sol assez glissant par endroits. La russe Polina réussit néanmoins son 1er run avec une seule pénalité, contrairement à ses concurrentes. Le deuxième run a plus ou moins réussi à tout le monde. Lors de l'annonce des résultats, Polina Sémenova a pris la troisième place, puis Katya D. fut appelée pour la seconde place. Qui donc montera sur la première marche du podium ? Tout le monde s'interroge jusqu'à l'appel de Fanny Violeau à qui on a remis une coupe aussi large qu'elle ! Elle a réussi un run très technique :  un wheeling, des figures assises en avant en arrière et en opposite. Elle a réalisé 2 prouesses : marquer la note féminine de pénalité la plus importante pour son 1er run mais aussi et surtout la plus grande note technique sur son deuxième run.

Chez les hommes, après avoir vu les 2 runs de tout le monde. Le russe Dimitri Milyokhin survole l'épreuve. Il remportera effectivement la victoire. Vincent Vu Van Kha fait une seconde place méritée avec un run technique, propre et une finition qu'il n'avait pas encore montrée jusque là. La troisième place fut pour Vladimir Tkatchev (le grand blond, avec des rollers noirs ;) ) grâce à des figures bien à lui, tout comme son style. Le Français suivant Vincent dans le classement ? Un certain Robin Tessier dont vous entendrez encore parler pendant de longues années. Une concentration hors du commun, des figures assises en veux-tu en voilà qui lui ont valu la cinquième place. Le Français suivant ?

Toujours pas celui auquel vous pensez. Il s'agit de Franck Volpei qui a signé là une belle performance personnelle avec sa 6e place. On retrouve notre héros national, Olivier Herrero, juste après. Mais ce n'est pas grave : il nous fera encore rêver ! Un dernier et j'arrête avec les Français, promis. Encore un certain Mathieu Rataud, et oui, le même qui finissait à la 4e place du classement général au Championnat de France. 

Conclusion...

Le samedi soir nous avons aussi eu droit à du slalom par équipe. Il y eu également du water-jump le dimanche avec un Luc Bourdin déchaîné par 3 jours de jugement ;-). Il fallait compter sur un Martin Violeau survolté et des Sedanais motivés. Un Iranien avait même fait le déplacement pour le saut.
Des démos de trampoline, de Full Contact, d'Energy Full, un feu d'artifice, des animations gratuites comme de l'escalade, du foot… Bref, les riders de tous les horizons étaient fatigués par ce week-end que personne n'a vu passer. Encore une fête du roller réussie avec beaucoup, beaucoup de spectacle.

A l'année prochaine sur le circuit I.F.S.A. !

Liens utiles

Texte : Tigr'roue
Photos : I.F.S.A. (Laurent Fourton)
Mis en ligne  le 22 September 2005 - Lu 2135 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB